Valonie-perle

Valonia ventricosa | J. Agardh

N° 1279

Circumtropicale

Clé d'identification

Grosse bulle verte iridescente
Diamètre de un à cinq (parfois jusqu'à dix) centimètres

Noms

Autres noms communs français

Perle de mer, raisin de mer, bille de mer, algue bulle

Noms communs internationaux

Bubble algae, sailor's eyes ball, sea pearl (GB), Perla de mar (E), Meeresperle, Blasenalge, Meertraube, Kugelalge (D), Zeeparel, zeeknikker (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Ventricaria ventricosa (J. Agardh) J.L.Olsen & J.A.West

Distribution géographique

Circumtropicale

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Indo-Pacifique, Caraïbes

La valonie-perle se rencontre dans l'Atlantique tropical, de la Floride au Brésil, en Méditerranée, dans tout l'océan Indien et dans l'océan Pacifique.

Biotope

Présente de la surface jusqu'à 80 mètres de profondeur environ, Valonia ventricosa vit dans les petites failles et crevasses des substrats durs (roches, coraux, algues calcaires), associée à d'autres algues.

Description

Le thalle se présente sous la forme de grosses billes ou de petites balles (utricules*) de couleur vert bouteille dont la surface réfléchissante est très souvent recouverte par des algues calcaires encroûtantes. Les utricules, de deux à cinq (parfois jusqu'à dix) cm de diamètre, sont fixés au substrat par des cellules rhizoidales* petites et ramifiées.

Espèces ressemblantes

Valonia macrophysa qui est plus petite avec des vésicules généralement multiples alors que Valonia ventricosa a des utricules simples.
Les phases (Halicystis) des espèces du genre Derbesia qui se distinguent par leurs vésicules plus petites, solitaires et toujours fixées sur une algue calcaire encroûtante. Détachées du substrat, en général, elles flottent alors que Valonia ventricosa coule.

Alimentation

Cette algue est autotrophe* photosynthétique : elle élabore sa matière organique à partir du dioxyde de carbone, de minéraux et de lumière, grâce à des pigments qui lui permettent de faire la photosynthèse*.

Reproduction - Multiplication

Le cycle de reproduction de l'espèce n'est pas résolu. On suppose un cycle digénétique* isomorphe* (alternance de gamétophytes* et de sporophytes* morphologiquement identiques). Lors de la reproduction, la totalité du contenu d'un utricule se transforme en éléments reproducteurs (spores ou gamètes). L'espèce se multiplie également de façon végétative : une cellule rhizoïdale adventice bourgeonne une nouvelle vésicule qui, en se détachant, donne un nouvel individu.

Vie associée

Cette algue est très souvent recouverte par d'autres organismes, principalement des algues rouges calcaires comme Hydrolithon spp. (= Fosliella spp.) dans les Caraïbes, ce qui ternit sa belle couleur vert bouteille.

Divers biologie

La valonie-perle, avec les Caulerpa, fait partie des algues unicellulaires les plus grandes au monde. En effet, c'est une vésicule (utricule) remplie de liquide qui n'est rien d'autre qu'une seule cellule géante possédant plusieurs noyaux (algue coenocytique).

Informations complémentaires

Valonia ventricosa étant une cellule géante, c'est un matériel idéal pour l'étude de la physiologie des cellules et plus particulièrement de l'électrophysiologie et de la croissance.

Les aquariophiles utilisent le crabe émeraude Mithraculus sculptus pour réguler les invasions de Valonia ventricosa dans leurs aquariums.

Origine des noms

Origine du nom français

Valonie : francisation du nom latin.
perle : du fait de sa forme, la faisant ressembler à une perle.

Origine du nom scientifique

Valonia : d'après un ancien nom vernaculaire valonie.

ventricosa
: forme impropre du latin [ventriculosus] qui signifie relatif au ventre. A prendre ici dans le sens de « ventru, arrondi ».

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chlorophyta Chlorophytes

Embranchement très vaste et hétérogène de plus de 7000 espèces d'algues vertes. Unicellulaires (flagellées ou non), coloniales, filamenteuses, thalles* siphonés* ou non. Benthiques* et fixées ou planctoniques*. Subaériennes, eaux douces, saumâtres et marines.

Classe Ulvophyceae Ulvophycées

Organismes multicellulaires. Zoïdes et spores possèdent généralement 2 et 4 flagelles respectivement. Cycle de reproduction variable. Habitat essentiellement marin et benthique.

Ordre Siphonocladales Siphonocladales Unicellulaires (flagellées ou non), coloniales, filamenteuses, en thalle ou siphonées. Benthiques et fixées ou planctoniques marines ou d’eau douce.
Famille Valoniaceae Valoniacées
Genre Valonia
Espèce ventricosa

Nos partenaires