Valonie en pelote

Valonia aegagropila | C. Agardh

N° 2530

Méditerranée et Atlantique proche, Indo-Pacifique

Clé d'identification

Pelote sphérique vert foncé de 2 à 8 cm de diamètre
Vésicules translucide de couleur verte de 1 à 6 cm de long et de 1 à 5 mm de diamètre
Vésicules plus larges à la base qu'à l'apex

Noms

Noms communs internationaux

Bubble alga (GB)

Distribution géographique

Méditerranée et Atlantique proche, Indo-Pacifique

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Indo-Pacifique, Caraïbes

La valonie en pelote est une espèce tropicale à sub-tropicale qui se rencontre en Atlantique et en Méditerranée où elle est essentiellement présente dans des lagunes côtières (ex. : Salses-Leucate et Thau, en France ; Lesina, Marsala, Orbetello, Venise, en Italie), dans l'océan Indien et dans l'océan Pacifique.

Biotope

Valonia aegagropila est généralement observée dans des milieux lagunaires oligotrophes* à affinités marines, entre 0 et 7 mètres de profondeur, et dans des zones à faible hydrodynamisme. Valonia aegagropila supporte mal les faibles salinités (< 20). Par contre, les fortes salinités affectent peu son développement.

Description

Cette algue a la forme d'une pelote subsphérique, non fixée, de 2 à 8 cm de diamètre. Elle vit libre sur le fond et peut constituer des populations denses. Le thalle* siphoné* est composé de nombreuses vésicules appelées utricules*, d'une longueur de 1 à 6 cm et d'un diamètre de 1 à 5 mm. Ces utricules, translucides et de couleur verte, sont légèrement plus larges à la base qu'à l'apex*.

Espèces ressemblantes

Valonia utricularis mais leur nombre de chromosomes est différent (2n=32 pour V. utricularis, 2n=36 pour V. aegagropila) (Singh et al., 1981), et à la différence de V. aegagropila, V. utricularis vit fixée.

Alimentation

Cette algue est autotrophe* photosynthétique : elle élabore sa matière organique à partir du dioxyde de carbone, de minéraux et de lumière, grâce à des pigments qui lui permettent de faire la photosynthèse*.

Reproduction - Multiplication

Comme la majorité des siphonocladales, Valonia aegagropila a un cycle digénétique* isomorphe* et diplohaplophasique* (Reviers, 2002). La phase gamétophytique* à n chromosomes produit des gamètes mâles et des gamètes femelles biflagellés, qui après fécondation, donnent des zygotes* à 2n. Le zygote* engendre un sporophyte* diploïde* (2n), morphologiquement identique au gamétophyte*, qui par, méiose, produit des zoospores* quadriflagellées. Chaque zoospore* donne directement naissance à un nouveau gamétophyte*. Le gamétophyte* peut également se reproduire parthénogénétiquement* c'est-à-dire sans fécondation.

Enfin, l'algue a la capacité de se multiplier végétativement par bourgeonnement et fragmentation. Ce dernier processus semble être la principale source de prolifération de l'algue dans l'étang de Salses-Leucate. Les pelotes de Valonia aegagropila ont aussi la capacité de piéger l'oxygène de la photosynthèse, ce qui accroît leur flottabilité et facilite leur dissémination.

Divers biologie

Valonia aegagropila, en piégeant l'oxygène produit lors de la photosynthèse, acquiert une flottabilité positive lui permettant de flotter en surface. En cas de vagues ou d'agitation de l'eau, les bulles d'oxygène s'échappent et l'algue coule.

Informations complémentaires

Les tissus de certaines souches de Valonia aegagropila ont une grande capacité antimicrobienne, avec un pouvoir antibactérien supérieur à celui de la pénicilline (Mtolera et Semesi, 1996).
Valonia aegagropila est connue dans l'étang de Thau depuis 1905. Dans la lagune de Salses-Leucate où elle a peut-être été introduite accidentellement, Valonia aegagropila est observée depuis 1982 et est considérée comme une espèce invasive.

Origine des noms

Origine du nom français

Valonie en pelote est une proposition de DORIS, en raison des pelotes que l'algue forme à la surface ou au fond.

Origine du nom scientifique

Valonia : d'après un ancien nom vernaculaire, valonie.

aegagropila : d'après la ressemblance avec les aegagropiles* désignant des boules feutrées et légères constituées de poils comme les pelotes de posidonie.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chlorophyta Chlorophytes

Embranchement très vaste et hétérogène de plus de 7000 espèces d'algues vertes. Unicellulaires (flagellées ou non), coloniales, filamenteuses, thalles* siphonés* ou non. Benthiques* et fixées ou planctoniques*. Subaériennes, eaux douces, saumâtres et marines.

Classe Chlorophyceae Chlorophycées Unicellulaires (flagellées ou non), coloniales, filamenteuses, en thalle ou siphonées. Benthiques et fixées ou planctoniques marines ou d’eau douce.
Ordre Siphonocladales Siphonocladales Unicellulaires (flagellées ou non), coloniales, filamenteuses, en thalle ou siphonées. Benthiques et fixées ou planctoniques marines ou d’eau douce.
Famille Valoniaceae Valoniacées
Genre Valonia
Espèce aegagropila

Nos partenaires