Triptérygion nain

Tripterygion melanurum | Guichenot, 1850

N° 521

Méditerranée

Clé d'identification

Trois nageoires dorsales
Taille inférieure à 5 cm
Corps rouge avec des taches blanches sur le dos
Tête mouchetée de noir
Tête complètement noire pour le mâle reproducteur

Noms

Noms communs internationaux

Small triplefin (GB), Peperoncino minore (I), Moma nariguda manchada (E), Kleindreiflossen-Schleimfisch (D), Klein drievinnig slijmvis (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Tripterygion melanurus melanurus Guichenot, 1850 : tache noire sur la queue précédée d'une tache blanche, variante synonyme présente dans le sud de la Méditerranée.
Tripterygion melanurus Guichenot, 1850
Tripterygion melanurus minor (Kolombatovic, 1892) : variante synonyme sans tache noire sur la queue, présente dans le nord de la Méditerranée.
Tripterygium minor
Tripterygion minor

Distribution géographique

Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

On rencontre cette espèce sur les côtes de la partie nord de la Méditerranée.
On la trouve aussi en Méditerranée dans le bassin occidental et sur les côtes nord du bassin oriental y compris dans l’Adriatique et sur les côtes de Chypre.

Biotope

Il préfère les habitats obscurs comme les failles et les anfractuosités étroites jusqu'à 20 à 25 m maximum. On pourra le trouver sur le plafond des grottes ou les parois.

Description

Ce poisson a un corps allongé, fusiforme, avec un museau plus pointu que les autres triptérygions. Il possède des tentacules fins et courts sur l’œil. La nageoire dorsale est en trois parties. Le premier rayon de la 2ème nageoire dorsale est très allongé. Ce poisson a une petite taille (4-4,5 cm), il ne dépasse pas les 5 cm au maximum.
Les femelles et les mâles ont un corps rouge avec des points ou des marbrures de couleur blanche, la tête est mouchetée de noir. Chez les mâles reproducteurs, les taches blanches le long du dos souvent visibles sont moins prononcées et la tête est complètement noire. Une tache noire sur la queue peut être présente (voir variantes).

Espèces ressemblantes

Tripterygion tripteronotum (triptérygion rouge) : la femelle n’a pas la tête plus sombre que le corps et la dernière barre du pédoncule caudal (fin de corps et juste avant le départ de la nageoire caudale) est de la même couleur que les autres barres. Le mâle de couleur comparable au nain est lui plus grand (6-7 cm) alors que le nain ne fait que 5 cm maxi.



Tripterygion delaisi (triptérygion jaune) : femelle et mâle non reproducteur avec une cinquième barre différente comme pour le rouge mais avec une barre plus foncée avec une pointe s’étendant vers la queue. Le mâle a la tête noire, comme le nain mais avec corps jaune.



Lipophrys nigriceps (blennie à tête noire) : les deux espèces se ressemblent beaucoup, mais les écailles sont bien visibles sur le triptérygion et la blennie a une nageoire dorsale en une partie. Vus de près, la forme de la tête et la position de l'œil permettent de les distinguer facilement.

Alimentation

Cette espèce mange de petites proies vivantes sur le fond et plus particulièrement de petits crustacés.

Reproduction - Multiplication

La reproduction a lieu de mai à juillet. Les mâles reproducteurs territoriaux paradent et fécondent les œufs déposés par les femelles. Les spermatozoïdes sont pourvus de flagelle et se déplacent vers les œufs de la femelle pour les féconder. Les mâles surveillent les œufs fécondés et les nettoient jusqu'à l'éclosion des larves* qui deviennent ensuite planctoniques*.

Vie associée

La blennie à tête noire Lipophrys nigriceps ressemble beaucoup superficiellement au triptérygion nain et le plongeur pourra constater qu'elle fréquente les mêmes habitats comme les entrées de grottes.

Informations complémentaires

C'est un poisson peu farouche dont l’approche est facile. Les plongeurs feront attention aux lampes trop puissantes dans les failles ou les grottes qui le feront fuir.

Origine des noms

Origine du nom français

Triptérygion : Le nom français est issu du nom scientifique.
nain : pour sa taille.

Origine du nom scientifique

Tripterygion : du grec [tri] = trois et [pterygion] = petite aile, petite nageoire.
Le nom signifie donc poisson à trois nageoires (dorsales).



melanurum : du grec [melano-] = noir et [uro-] = queue. Le nom signifie à queue noire, et ne correspond donc pas vraiment à la description de l'animal.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Blennioidei Blennioïdes
Famille Tripterygiidae Triptérygiidés
Genre Tripterygion
Espèce melanurum

Nos partenaires