Crénilabre de Doderlein

Symphodus doderleini | Jordan, 1890

N° 613

Méditerranée

Clé d'identification

Poisson fusiforme
Une nageoire dorsale
Brun rouge au ventre plus clair
Une bande large et blanche médiane
Une bande fine et blanche dans la partie supérieure du corps

Noms

Autres noms communs français

Rouquier, Roucaou (Prov.)

Noms communs internationaux

Long stripped wrasse (GB), Tordo fasciato, tordo rossonero (I), Zorzal (E), Tordo flassader (Cat.), Çurçur baligi (TR), Teniolapina (G)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Crenilabrus doderleini (Jordan, 1890)

Distribution géographique

Méditerranée

Zones DORIS : ● Europe (côtes françaises), ○ [Méditerranée française]

L'espèce est endémique* de Méditerranée (excepté la mer Noire).

Biotope

Ce poisson fréquente les herbiers de posidonies et dans une moindre mesure les fonds rocheux peu profonds (5-30 m).

Description

Ce petit labre (8-10 cm) a un corps plus fusiforme que les autres labres.
La coloration est brun–rouge, avec une large ligne blanche médiane parcourant toute la longueur du corps et une ligne blanche plus fine sur la partie supérieure des flancs. La partie supérieure du corps est plus foncée que le ventre. Une tache noire peut être présente sur le haut du pédoncule* caudal. De même, il peut y avoir une tache rouge en arrière de l'œil.
Contrairement aux autres Symphodus, le dimorphisme sexuel est peu marqué. En période de reproduction, la couleur des mâles vire au rouge et les femelles présentent une papille génitale bleu–noir bien développée.

Espèces ressemblantes

Symphodus doderleini peut être confondu avec des femelles de girelles (Coris julis).

Alimentation

Symphodus doderleini se nourrit de vers, bryozoaires, petits mollusques et amphipodes.

Reproduction - Multiplication

Les individus sont hermaphrodites* protogynes*, c'est-à-dire qu'il sont d'abord femelles puis mâles. La reproduction a lieu entre avril et juillet. Les mâles prennent alors une coloration rouge.
La papille génitale bleutée est plus développée chez les femelles.

Divers biologie

Nageoire dorsale avec 14 à 16 épines et 9 à 11 rayons mous. Nageoire anale avec 3 épines et 8 à 10 rayons mous.

Réglementation

Cette espèce est classée dans la liste rouge 2010 UICN sous le statut LC (Least Concern), soit "préoccupation mineure".

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom crénilabre provient directement de son ancien nom scientifique : Crenilabrus du latin crena = crénelé, en référence à la forme de l'opercule* des crénilabres, et labrum en référence aux grosses lèvres de ces poissons.

Origine du nom scientifique

Symphodus : du grec symphysis = jonction naturelle, ensemble et odont = dent. Dents fusionnées à chaque mâchoire.

doderleini : en homage au professeur Petar (Pietro) Doderlein (1809-1895), ichtyologiste et malacologue (originaire de Dalmatie en Croatie).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Labroidei Labroïdes Une seule dorsale, dents molariformes formant un puissant appareil masticatoire.
Famille Labridae Labridés Lèvres épaisses.
Genre Symphodus
Espèce doderleini

Nos partenaires