Spirogyre

Spirogyra sp. | Link

N° 1939

Cosmopolite

Clé d'identification

Masses « floconneuses »
Couleur vert vif à sombre
Toucher gluant
Généralement non fixées
Filaments simples, non ramifiés

Noms

Autres noms communs français

Algue verte

Noms communs internationaux

Green alga (GB), Alga erba (I), Alga verde (E), Grünalge (D), Mosbal (NL)

Distribution géographique

Cosmopolite

Zones DORIS : Eau douce d'Europe, Indo-Pacifique, Caraïbes, Atlantique Nord-Ouest

Spirogyra sp. est présent dans les eaux douces du monde entier, des zones arctiques aux zones tempérées.

Biotope

Ces algues se rencontrent principalement dans les eaux douces calmes. Elles ne sont généralement pas fixées et sont soit dans la colonne d'eau, soit au niveau des sédiments. Elles sont donc relativement indépendantes du type de substrat (sauf quelques espèces qui comme Spirogyra fluviatilis sont fixées).
Elles préfèrent une eau faiblement minéralisée. Leur présence massive indique souvent une pollution organique ou minérale.
Un fort éclairement et une eau relativement fraîche sont favorables à leur croissance. Toutefois, les biomasses de spirogyres ne sont jamais très importantes.

Description

Le genre Spirogyra comporte 300 espèces que l'on peut différencier selon différents critères végétatifs (nombre de plastes*, cloisons) et de reproduction.
Ces algues ont l'aspect de masses « floconneuses » d'une couleur vert vif à sombre (en période de reproduction, elles deviennent brun jaunâtre).
Elles sont recouvertes d'une substance visqueuse qui leur confère un toucher gluant.
Elles se développent à la surface de l'eau et sont rarement fixées par leur base, mais dans le cas contraire, elles peuvent posséder des rhizoïdes*.
Elles se présentent comme de fins filaments simples, non ramifiés.
Au microscope, on peut distinguer dans les cellules des éléments rubanés en hélice, de couleur vert vif : ce sont les plastes ou chloroplastes* (organes de la photosynthèse*) contenant la chlorophylle*.

Espèces ressemblantes

Les genres Spirogyra, Mougeotia et Zygnema se ressemblent fortement. Ces algues ont toutes un toucher "gluant" qui les distingue des algues du genre Cladophora qui sont plus "rêches". De même, leurs filaments ne sont pas ramifiés contrairement aux filaments des cladophores.
La distinction entre ces genres ne peut se faire que via l'usage de la loupe binoculaire. Les algues du genre Spirogyra sont les plus répandues.

Alimentation

Ces algues sont autotrophes* grâce à la photosynthèse. Grâce à l'eau, au CO2 dissous et à l'énergie lumineuse, elles fabriquent leur propre matière organique.

Reproduction - Multiplication

Les spirogyres se reproduisent, de façon sexuée, en échangeant de l'ADN entre deux cellules : dans un ensemble de filaments parallèles, certains jouent le rôle de la femelle et d'autres celui du mâle. Les cellules de filaments adjacents développent des extensions tubulaires qui croissent l'une vers l'autre et fusionnent finalement pour former un tube continu entre les deux cellules. Simultanément, chaque cellule a formé une sphère. La sphère du filament mâle, après s'être frayé un chemin au travers du tube, fusionne avec la sphère de la cellule femelle. Le résultat de cette fécondation est un zygote* (zygospore) dans le filament femelle. Après une période de faible activité, le zygote subit une méiose* et germe, créant un nouveau filament.

Le cycle saisonnier est caractérisé par un développement précoce au printemps où de nouveaux filaments prennent naissance à partir des zygotes. Spirogyra fait partie des premiers genres d'algues à apparaître.
Cependant, elles ne peuvent maintenir une activité photosynthétique à des températures élevées combinées à un faible éclairement et ne paraissent pas supporter les effets indirects de l'exposition prolongée à l'ombre. C'est pourquoi elles peuvent disparaître vers le milieu du mois de juin ou prolonger leur existence jusqu'à l'automne.

Vie associée

Du fait de leur surface visqueuse, elles ne servent pas de nourriture aux organismes brouteurs.

Origine des noms

Origine du nom français

Traduction du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Spirogyra : du latin [spira] = spirale, tour, enroulement et du grec [gira] = spirale, tour, enroulement ; en référence à la forme particulière des plastes pariétaux qui sont tordus en hélice (plastes rubanés).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chlorophyta Chlorophytes

Embranchement très vaste et hétérogène de plus de 7000 espèces d'algues vertes. Unicellulaires (flagellées ou non), coloniales, filamenteuses, thalles* siphonés* ou non. Benthiques* et fixées ou planctoniques*. Subaériennes, eaux douces, saumâtres et marines.

Classe Zygnematophyceae Zygnematophycées
Ordre Zygnematales Zygnematales
Famille Zygnemataceae Zygnematacées
Genre Spirogyra
Espèce sp.

Nos partenaires