Poisson-écureuil sombre

Sargocentron vexillarium | (Poey, 1860)

N° 3140

Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Corps fuselé, comprimé latéralement, au profil frontal anguleux
Fin pédoncule caudal
Corps globalement rouge, rayé d'argenté et de fines lignes rouge sombre
Dorsale épineuse à rayons blancs aux extrémités libres, à membrane rouge
Dorsale molle érigée, triangulaire et translucide
Anale courte, en arrière, blanche, puis orangée, puis translucide
Caudale fourchue, translucide, aux rayons extérieurs rouge orangé

Noms

Autres noms communs français

Cardinal sombre (Guadeloupe), marignan sombre (Martinique)

Noms communs internationaux

Dusky squirrelfish, blackbarred squirrelfish (GB), Carajuelo oscuro, candil manchado (E), Dunkler Husar (D), Donkere eekhoornvis (NL)

Synonymes du nom scientifique actuel

Holocentrum vexillarium Poey, 1860
Holocentrus vexillarius Poey, 1860
Adioryx vexillarius (Poey, 1860)
Sargocentron vexillarius (Poey, 1860)

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : ● Caraïbes

On rencontre cette espèce dans l'Atlantique tropical Ouest, depuis le sud de la Floride et les Bermudes jusqu'au nord de l'Amérique du Sud et même jusqu'aux côtes brésiliennes, ce qui inclut la mer des Caraïbes et le sud du golfe du Mexique.

Biotope

Le poisson-écureuil sombre vit depuis la surface jusqu'à 20 m de profondeur, que ce soit dans les lagons ou les fonds plats des pentes récifales, souvent au milieu du corail de feu.
Il s'agit d'une espèce nocturne, assez commune mais timide, souvent cachée dans les cavités coralliennes qu'elle ne quitte que rarement, pendant la journée.

Description

Ce petit poisson-écureuil, de 12 à 18 cm de longueur, a un corps fuselé et comprimé latéralement ainsi qu'un profil frontal quelque peu anguleux, du fait d'une tête "osseuse". Derrière les nageoires dorsale et anale, le corps se rétrécit brusquement et se termine par un fin pédoncule* caudal. Sa bouche est petite et ses grands yeux sont noirs. Son corps est recouvert de grandes écailles épineuses. L'opercule* est armé de deux épines rouge sombre ; l'épine inférieure est plus longue et plus trapue que la supérieure.
De couleur globalement rouge, parfois à reflets d'or, la robe du poisson-écureuil sombre est traversée de rayures rouges délimitées par de fines lignes rouge sombre, grenat voire noires, alternant avec de larges bandes blanc argenté. Des variations de livrée à dominance argentée ou orange sont parfois observées. La tête et la nuque sont rouge vif. On repère aussi des lignes brunes autour des yeux et de la bouche.
La partie antérieure de la nageoire dorsale, à fortes épines, est très échancrée entre chaque rayon, à l'extrémité libre. Ceux-ci sont marqués de blanc et reliés par une membrane rouge sombre. A l'arrière, les premiers rayons mous sont nettement plus hauts que les derniers rayons durs. Ils sont constamment dressés et leur hauteur est dégressive, formant ainsi un triangle pointu. Le premier rayon est rouge orangé, suivi de rayons et membranes translucides. Enfin, on note parfois une large bande noire entre les 1e et 3e épine, en avant de la dorsale.
La nageoire anale est courte et positionnée très en arrière. Le premier rayon est blanc laiteux, les suivants sont rouge orangé et l'arrière, souple, est translucide. La nageoire caudale est très fourchue, translucide et avec des rayons extérieurs rouge orangé. La base des nageoires pectorales est marquée d'un point sombre. Leurs premiers rayons sont blancs, puis elles deviennent translucides.

Espèces ressemblantes

Le poisson-écureuil rayé, ou poisson-écureuil des coraux, Sargocentron coruscum, est très ressemblant mais les bandes horizontales rouges ne sont pas encadrées de rouge sombre. Il possède une tache sombre à l'avant de la dorsale. La base et l’extrémité des épines sont marquées de blanc.

Alimentation

Carnivore, il mange du zooplancton*, des crustacés et des petits poissons.

Reproduction - Multiplication

Chez cette espèce, il n'y a aucun dimorphisme* sexuel. A la date de publication de cette fiche (janvier 2021), il n'y a aucune étude concernant sa reproduction.
La ponte est supposée avoir lieu en pleine eau. Les larves* sont pélagiques*.

Divers biologie

Le poisson-écureuil sombre émet des sons, ressemblant à des cliquetis, par contractions rapides de muscles faisant ainsi vibrer la vessie natatoire. Il est probable qu'il s'agisse d'un moyen de communication utilisé en cas de danger.

La composition des nageoires est de XI épines et 13 rayons mous pour la dorsale et de IV épines et 9 rayons mous pour l'anale.

Informations complémentaires

Les épines operculaires* sont venimeuses. La piqûre est douloureuse mais sans danger.

Réglementation

Depuis 2013, ce poisson-écureuil est classé LC, soit Least Concern, dans la liste rouge de l'UICN*, c'est-à-dire dont le statut de conservation est jugé de préoccupation mineure. Cela signifie que les informations recueillies sur l’espèce ne permettent pas de la classer dans les autres catégories, en particulier celles qui alertent sur une menace (CR : En danger critique d’extinction, EN : en danger, VU : Vulnérable).

Origine des noms

Origine du nom français

Poisson-écureuil : probablement en référence à la première nageoire dorsale, normalement plaquée sur le dos que ces espèces déploient en cas de danger ou pour impressionner. Ce nom peut aussi faire référence à leur habitude de vivre dans un trou, sous un surplomb, un peu comme un écureuil terrestre. Leurs grands yeux noirs peuvent rappeler aussi ceux de ces petits mammifères ;
Sombre fait référence à certaines lignes de sa livrée.

Origine du nom scientifique

Sargocentron : du latin [sargus] qui est le nom d'un poisson marin et du grec [kentron] = aiguillon, dard ;
vexillarium
: du latin [vexillarius] = porte-enseigne, chef de bande.

Classification

Numéro d'entrée WoRMS : 159401

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Ordre Beryciformes Béryciformes
Sous-ordre Holocentroidei Holocentroïdes
Famille Holocentridae Holocentridés
Genre Sargocentron
Espèce vexillarium

Nos partenaires