Polycèle félin

Polycelis felina | (Dalyell, 1814)

N° 2996

Europe

Clé d'identification

Ver aplati dorso-ventralement
Couleur très variable, de jaune à noir
Nombreux yeux noirs tout autour du bord antérieur
Excroissance sur chaque angle de la tête
Longueur maximum : 20 mm

Noms

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Polycelis cornuta Johnston, 1822

Distribution géographique

Europe

Zones DORIS : Eau douce d'Europe

Il semble que cette espèce ne soit présente qu'en Europe.
Le polycèle félin est très commun en France et plus particulièrement dans sa partie méridionale.

Biotope

Polycelis felina est fréquent dans les sources et dans les ruisseaux frais à courant modéré situés dans des zones comprises entre 200 et 2200 mètres d'altitude. Il supporte une eau polluée mais bien oxygénée.

Description

Polycelis felina est un plathelminthe dont la face ventrale est couverte de cils vibratiles. Ces cils lui servent à se déplacer (même s'il peut aussi nager sur de courtes distances) et à respirer en faisant des tourbillons dans l'eau. Il peut atteindre 20 mm de longueur et 4 mm de largeur. Sa tête a une petite excroissance sur chaque angle. Les petits yeux sont nombreux (plusieurs dizaines) et forment une rangée qui suit la marge du corps jusqu'à son premier quart. Ces yeux n'apportent qu'une vue médiocre et le polycèle félin s'oriente plutôt avec la lumière. Sa coloration est très variable, allant du jaune au noir. La face ventrale est plus claire.
Remarque : il peut être complètement dépigmenté dans certaines sources.

Espèces ressemblantes

D'autres Plathelminthes sont présents mais la position et le nombre de ses yeux, ses deux excroissances permettent de distinguer aisément Polycelis felina.

Alimentation

Essentiellement carnivore, Polycelis felina devient actif la nuit et chasse des petites proies comme des gammares et des larves d'insectes. La proie est détectée à l'aide de deux organes olfactifs situés à l'avant. Elle est ensuite enveloppée dans du mucus visqueux. La bouche est située au milieu de la face ventrale et le pharynx qui est protractile*, en sort et laisse s'échapper des sécrétions digestives. Les tissus de la proie sont décomposés et absorbés.
La bouche sert aussi d'anus.
Polycelis felina peut rester des mois et même des années sans manger.

Reproduction - Multiplication

Polycelis felina est hermaphrodite* et lors de l'accouplement, il est à la fois mâle et femelle. L'optimum reproductif sexué se déroule dans une eau à 15 °C. Les œufs une fois développés, sont rassemblés dans un cocon. Ensuite le corps de la mère se déchire pour l'expulser. Ce cocon est de couleur jaune orangé lors de la ponte pour ensuite s'assombrir, avec une paroi dure et brillante. Il est fixé à des plantes ou à des pierres. Il contient entre cinq et trente jeunes. Il n'y a pas de stade larvaire, ce sont des individus complètement formés qui sortent du cocon. Il leur faut environ un mois pour grandir et devenir fertiles.
Dans de très rares cas, le cocon peut rester attaché/fixé le long du corps du parent, ce qui peut conduire à la formation d’une "chaîne de plusieurs individus".

La reproduction asexuée par division est également fréquente. Polycelis felina possède une capacité de régénération étonnante. L'optimum reproductif asexué se déroule dans une eau à 10 °C.

Informations complémentaires

Polycelis felina est une espèce que l'on trouve généralement en retournant les pierres. Le plongeur curieux est invité à remettre soigneusement ces pierres en place.

Polycelis felina est une espèce bio-indicatrice de la qualité de l’eau. Elle est en particulier utilisée pour mesurer les concentrations en ammoniaque et en métaux lourds (dont cadmium) dans certains cours d’eau, et ainsi la cytotoxicité et génotoxicité des pesticides agricoles pour la faune aquatique.

Origine des noms

Origine du nom français

Polycèle félin est une traduction du nom scientifique proposée par DORIS.

Origine du nom scientifique

Polycelis : du grec [poly] = beaucoup et du grec [celi-s] = taché, coloré, teinté
felina : du bas latin [felina] = chatte, féline en allusion aux excroissances aux coins de la tête ressemblant aux oreilles des chats.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Platyhelminthes Plathelminthes Vers plats à symétrie bilatérale, portant des organes des sens simples sur la tête, tube digestif à une seule ouverture ventrale. Nombreuses espèces libres ou parasites.
Classe Rhabditophora Rhabditophores Plathelminthes libres ou parasites.
Ordre Tricladida Triclades
Famille Planariidae Planariidés
Genre Polycelis
Espèce felina

Nos partenaires