Triton vert à points rouges

Notophthalmus viridescens viridescens | (Rafinesque, 1820)

N° 4920

Amérique du Nord

Clé d'identification

6 à 10 taches rouges cerclées de noir
Œil traversé par une bande noire
Deux crêtes longitudinales entre les deux yeux
Juvénile rouge écarlate
Dos de l'adulte brun-vert, ventre jaune moucheté de noir

Noms

Autres noms communs français

Triton vert, triton à points rouges, salamandre verte, elfe rouge (juvénile), notophthalme vert de l'Est

Noms communs internationaux

Eastern newt, broken-striped newt, central newt, peninsula newt, red spotted newt (GB), Rosso eft (I), Tritón verde americano (E), Grünliche Wassermolch (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Diemictylus viridescens viridescens (Rafinesque, 1820)

Distribution géographique

Amérique du Nord

Zones DORIS : Atlantique Nord-Ouest

Au Canada : on le trouve en Ontario, au Québec et dans les provinces maritimes de l'est.
Aux États-Unis : dans les états américains situés au nord-est : la moitié nord de la Géorgie et de l’Alabama au sud, l’est de l’Ohio, du Kentucky et du Tennessee à l’ouest.

Biotope

Le triton vert à points rouges aime les mares, les petits étangs, et les forêts qui bordent ces petites étendues d'eau. Il demeure actif l'hiver et nage sous la glace. Les juvéniles hibernent en forêt.

Description

Le triton vert à points rouges se caractérise par la présence de 6 à 10 petites taches rouges, cerclées de noir situées de chaque côté du corps et sur le dos. Il mesure en moyenne 10 cm, pour une taille maximum de 14 cm. Il ne possède pas de rainures costales contrairement aux salamandres. L’œil est traversé par une bande noire. On note la présence de deux crêtes longitudinales entre les deux yeux. Sa peau est rugueuse.

Sa livrée change suivant les stades :

  • la larve* se métamorphose en triton juvénile rouge écarlate communément appelé elfe rouge. Ce stade terrestre dure de 1 à 3 ans.
  • cette apparence se modifie lorsque débute le retour à la phase aquatique : sa coloration vire alors au jaune-vert. La queue du mâle adulte est large, plate et onduleuse. Les pattes postérieures sont garnies de protubérances noires.
Remarque : lorsque l'eau et la nourriture viennent à manquer, l'adulte peut reprendre une forme terrestre, le dos devient brun-vert, le ventre jaune moucheté de noir.

Espèces ressemblantes

Notophthalmus viridescens louisianensis Wolterstorff, 1914 - Notophthalme vert de l'Ouest : pas de taches rouges sur le dos, séparation nette des colorations dorsale (brun olive) et ventrale (jaune clair parsemé de petites taches noires), distribution à l’ouest et au sud du Triton à taches rouges.

Notophthalmus viridescens dorsalis
(Harlan, 1828) - Notophthalme vert des Carolines : la plus petite forme du complexe viridescens avec 9,5 cm, une grande bande rouge dorso-latérale entourée de noir souvent interrompue, partant de la tête jusqu’à la base de la queue. Il fréquente la plaine côtière de la moitié sud-est de la Caroline du Nord et nord-est de la Caroline du Sud.

Notophthalmus viridescens piaropicola
(Schwartz & Duellmann, 1952) - Notophthalme vert de Floride : pas de taches rouges et dos vert foncé à brun noir, en Floride.

Alimentation

Le triton vert à points rouges se nourrit d'insectes, de crustacés, de vers, de sangsues et de petits mollusques.

Reproduction - Multiplication

La reproduction se déroule à la mi-avril. Sous l'eau le mâle s'accroche à la femelle à l'aide de ses pattes postérieures. Son cloaque* est ainsi en contact avec le dos de la femelle. Lorsque la femelle est réceptive à cette parade, il se détache et dépose son spermatophore* sur le substrat*. La femelle le récupère avec son cloaque. La femelle pond ses œufs en les fixant un à un à la flore subaquatique.
Les larves* au corps pâle et moucheté se métamorphosent* en juvénile terrestre à la fin de l'été. Les juvéniles quittent alors le milieu aquatique pour s'établir en milieu forestier.
Après 1 à 3 ans, lorsque la maturité sexuelle est atteinte, ils retournent en milieu aquatique pour se reproduire à leur tour.

Vie associée

En raison de la toxicité de sa peau, le triton vert à points rouges a très peu de prédateurs. Les points rouges et la coloration rouge écarlate avertissent ceux qui voudraient le manger. Seules des sangsues et certains poissons ne semblent pas être incommodés.

Divers biologie

La longévité est de 2 à 15 ans.

Informations complémentaires

Le triton vert à points rouges est autant actif de jour que de nuit.

Réglementation

La liste rouge de l'UICN* (Union internationale pour la conservation de la nature) a classifié l'espèce avec un statut de préoccupation mineure (LC) en 2015.

Origine des noms

Origine du nom français

[Triton] = dieu grec fils de Poséidon.

La phase terrestre des juvéniles est appelé elfe rouge.

Origine du nom scientifique

Notophthalmus : du grec [noto] = dos et du grec [ophtalmo] = œil ; par analogie aux taches dorsales ressemblant à des yeux.
viridescens : du latin [viridis] = vert et [escens] = devenant.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Amphibia Amphibiens Vertébrés tétrapodes caractérisés par deux stades distincts : un stade larvaire aquatique et un stade adulte en partie terrestre. Quelques formes tropicales apodes.
Sous-classe Lissamphibia Lissamphibiens Tous les amphibiens actuels.
Ordre Caudata Urodèles Amphibiens dont la queue ne disparaît pas après la métamorphose. Ce sont les tritons et les salamandres.
Famille Salamandridae Salamandridés
Genre Notophthalmus
Espèce viridescens viridescens

Nos partenaires