Némalion de Méditerranée

Nemalion lubricum | Duby

N° 1384

Méditerranée, mer Noire

Clé d'identification

Algue brun rouge
Cordons vermiformes de 10 à 25 cm de longueur et de 2 à 5 mm d'épaisseur
Quelques ramifications dichotomes, surtout à la base
Cordons de consistance gélatineuse mais ferme
Cordons s'amincissant aux extrémités et se terminant par des bouts arrondis
Etage médiolittoral en mode battu

Noms

Autres noms communs français

Spaghetti de mer (en Méditerranée)

Noms communs internationaux

Sea spaghetti (GB), Spaghetto di mare (I), Espagueti de mar (E)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Rivularia lumbricalis Schousboe ex Bornet 1892
Nemalion multifidum var. lubricum (Duby) Van Heurck 1908

Distribution géographique

Méditerranée, mer Noire

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette algue est présente en Méditerranée et en mer Noire.

Biotope

Cette espèce annuelle, estivale, est présente dans l'étage médiolittoral* en mode battu.
C'est une espèce photophile* vivant sur des rochers bien ensoleillés. Sa fixation solide, sa souplesse et sa consistance la rendent très résistante aux chocs des vagues et permettent une remarquable adaptation à son habitat.

Elle est visible en Méditerranée du printemps à l'automne, près de la surface où elle fait partie de la biocénose* de la Roche médiolittorale supérieure, en compagnie de l'algue rouge Rissoella verruculosa. On peut aussi la trouver parfois plus bas sur le Lithophyllum byssoides.

Description

Cette algue se présente sous la forme de cordons cylindriques de 10 à 25 cm de longueur et de 2 à 5 mm de diamètre, aux extrémités rétrécies et arrondies. Les cordons sont peu ou pas ramifiés, les ramifications dichotomes sont situées à la base du thalle*. Les cordons partent d'une base discoïde commune.

Ce thalle est souple, mou, élastique, mucilagineux et visqueux ce qui le rend difficile à saisir entre les doigts.
Sa couleur est rouge violacé, brunâtre à jaunâtre.

Espèces ressemblantes

Le risque de confusion est possible avec l'espèce Nemalion vermiculare Suringar, d'origine japonaise, dont la présence a été signalée dans la lagune de Thau. La distinction entre les deux espèces nécessite l'observation de coupes transversales au microscope.

Plusieurs espèces du genre Nemalion, regroupées auparavant sous le nom de Nemalion helminthoides, ont été séparées en 2010 sur la base de leurs caractéristiques morphologiques et anatomiques, de leur ADN et de leur répartition géographique :

  • Nemalion elminthoides (Velley) Batters qui est présente dans la partie nord de l'Atlantique Est. Elle est rare en mer du Nord et en Baltique. Son aspect est très proche du Nemalion de Méditerranée mais avec des cordons vermiformes simples à rarement ramifiés à la base.
  • Nemalion multifidum (Lyngbye) Chauvin qui est présente des deux côtés de l'Atlantique Nord. Elle est plus grêle que N. elminthoides et se ramifie plusieurs fois de façon dichotome. Les cordons sont de couleur plus rougeâtre jusqu'à marron-noir et leurs extrémités sont effilées.

Alimentation

C'est un végétal autotrophe* qui élabore sa matière organique par photosynthèse* à partir du gaz carbonique, de l'eau et des sels minéraux, grâce à sa chlorophylle verte et à ses autres pigments (phycoérythrine rouge, etc.) qui captent la lumière solaire.

Reproduction - Multiplication

L'espèce est dioïque* (un individu est soit mâle, soit femelle). Le cycle de vie est trigénétique* et hétéromorphe*, car les 3 générations ont un aspect différent :

  • La première génération ou gamétophyte*, qui correspond à l'algue décrite ci-dessus, est haploïde* et va produire des gamètes* mâles (spermaties*) ou femelles (oosphères*). Elle est fertile dès la fin du printemps en Méditerranée.
  • La deuxième génération ou carposporophyte* qui est diploïde*, provient du développement de l'œuf, issu de la fécondation de l'oosphère par la spermatie. Les carposporophytes vivent en parasites sur le thalle femelle de la première génération. Ils produisent des cellules diploïdes appelées carpospores.
  • La troisième génération ou tétrasporophyte* est un thalle diploïde microscopique filamenteux observé en culture uniquement. Ce thalle est issu du développement des carpospores. La sporogénèse a lieu en jour court. Après réduction chromatique ou méiose*, il y a libération de tétraspores haploïdes. En journées d'été (jours longs), ces spores haploïdes se développent en de nouveaux gamétophytes.

Vie associée

Nemalion lubricum partage son habitat avec diverses algues du médiolittoral comme Rissoella verruculosa, Osmundea verlaquei, Gelidium pusillum, Lithophyllum byssoides (algues rouges), Ralfsia verrucosa (algue brune), Bryopsis muscosa et Cladophora laetevirens (algues vertes) ainsi qu'avec des cyanobactéries comme Rivularia sp.

Nemalion lubricum est parfois fixé sur Lithophyllum byssoides.

La faune associée à cette flore comprend quelques gastéropodes brouteurs comme Patella rustica et Phorcus turbinatus ou le crustacé cirripède filtreur* Chthamalus stellatus.

Divers biologie

Le thalle a une structure multiaxiale : l'axe central est formé de nombreux filaments médullaires enchevêtrés et incolores. Ils émettent latéralement des filaments assimilateurs ramifiés. Ces filaments assimilateurs sont constitués de cellules arrondies contenant un plaste* étoilé avec un pyrénoïde*. Les extrémités de ces filaments corticaux forment, à la périphérie, une surface unie entourée de mucilage*.

La croissance est terminale.

Informations complémentaires

Le némalion est actuellement peu ou pas utilisé. L'algue aurait servi d'aliment localement en Sicile et serait consommée, crue ou bouillie, dans certaines zones côtières d'Italie.

On lui reconnaît un potentiel d'utilisation médicale.

Origine des noms

Origine du nom français

Némalion : francisation du nom de genre.

Némalion de Méditerranée : Ce nom est une proposition du site DORIS.

Origine du nom scientifique

Nemalion : du grec [nêma] = fil ;
lubricum : du latin [lubricus] = glissant, insaisissable.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Rhodobionta / Rhodophyta Rhodobiontes Algues rouges, pour la plupart marines.
Sous-embranchement Eurhodophytina
Classe Florideophyceae Floridéophycées

Thalle élaboré formé de fins filaments branchés ou en lames.

Sous-classe Nemaliophycidae Némaliophycidées
Ordre Nemaliales Némaliales Les thalles sont ramifiés, cylindriques ou légèrement aplatis.
Famille Liagoraceae Liagoracées

Les thalles sont parfois incrustés de calcaire.

Genre Nemalion
Espèce lubricum

Nos partenaires