Crabe-araignée des anémones

Mithraculus cinctimanus | Stimpson, 1860

N° 2396

Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Petit crabe souvent couvert d'un duvet dense
Carapace bosselée
Motifs en mosaïque crème et brun-rouge
Dernier segment des pinces crème avec un anneau brun-rouge

Noms

Autres noms communs français

Crabe-araignée d'anémone

Noms communs internationaux

Banded clinging crab, spider crab (GB)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Mithrax cinctimanus (Stimpson, 1860)
Mithrax affinis Desbonne & Schramm, 1867
Mithrax commensalis
Manning, 1970

On distingue les genres Mithrax et Mithraculus sur des bases morphologiques et écologiques, mais cette distinction est actuellement remise en question sur des bases génétiques.

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : Caraïbes

Cette espèce est répandue dans le golfe du Mexique, la mer des Caraïbes et tout l'arc antillais, de la Floride au Venezuela.

Biotope

On le trouve à faible profondeur (entre 3 m et 15 m) dans les récifs, typiquement en association avec les anémones et, plus rarement, avec des coraux (Porites).
Certaines publications scientifiques le décrivent en association avec d'autres organismes : éponges ou ascidies. L'espèce est également signalée parmi les pierres, les algues, sur des sédiments, ou dans les herbiers à Thalassia et Halodule.
Il est difficile de dire si cette différence d'habitat constatée entre les observations par les plongeurs et les relevés scientifiques provient d'un biais dans les méthodes de récolte, d'un biais dans les préférences d'observation des photographes, ou des deux à la fois !

Description

Ce crabe de petite taille (1 à 2 cm de largeur) est difficile à observer, à la fois à cause de sa timidité et parce qu'il est très souvent couvert d'un duvet qui rend ses contours imprécis.

La carapace* est légèrement bosselée. Elle est un peu plus longue que large (taille maximum 24 mm X 23 mm), et porte 4 épines antérolatérales. Le rostre*, qui est constitué de deux pointes, est court et pointu.

La coloration (visible seulement chez les animaux peu velus) est en mosaïque crème et brun rougeâtre. Sur la carapace cela forme un motif à fond sombre avec 1 plage postérieure et 2 plages latérales claires ; sur les pattes cela donne des segments alternativement crème et brun-rouge. Le dernier segment (dactylopodite*) est crème avec un anneau brun rouge plus ou moins large, c'est le seul à ne pas disparaître sous la pilosité. Le "coude" (c'est-à-dire l'articulation méropodite*-carpopodite*) est souvent blanc en contraste.

Les motifs colorés ne sont pas visibles sur les individus fortement couverts de soies. Celles-ci forment une fourrure dense, sur la carapace comme sur les pattes, ce qui donne un aspect d'ourson à l'animal.

Même les yeux arborent une pigmentation en fine mosaïque crème et rouge.

Espèces ressemblantes

Mithraculus sculptus, le petit crabe-araignée vert, est à peu près de la même taille. Sa carapace est plus large que longue, lisse et bosselée, sa couleur est nettement verte. Les pattes sont fortement poilues. Il est souvent associé à des éponges, des coraux ou des anémones.

Mithraculus forceps, le petit crabe-araignée rouge, a lui aussi une carapace lisse et bosselée mais de couleur rouge orangé pouvant virer au marron clair.

Alimentation

Mitrhaculus cinctimanus est un opportuniste qui se nourrit de tout ce qu'il peut collecter aux alentours de son anémone-hôte : fragments d'algues mélangés à du sédiment, mucus prélevés sur les tentacules*, diatomées, débris rejetés par l'anémone.

Reproduction - Multiplication

En dehors de la forme de l'abdomen, le dimorphisme sexuel est relativement peu marqué : les femelles ont tendance à être légèrement plus grandes que les mâles.
Le développement passe par 3 stades larvaires* : deux stades zoé* puis mégalope*.

Vie associée

Ce petit crabe très "timide" se trouve le plus souvent en association avec des anémones de taille importante : principalement l'anémone géante, mais il a été vu et photographié aussi avec l'anémone soleil, l'anémone serpentin, l'anémone à rameaux ou encore l'anémone granuleuse et même le corallimorphaire verruqueux. Au moins deux témoignages le citent, tapi au milieu d'un corail où il trouve apparemment les mêmes avantages qu'avec une anémone (abri et débris nutritifs).

Il y a le plus souvent un seul petit crabe pour une anémone donnée, mais il partage volontiers avec d'autres commensaux comme les crevettes Thor ou crevettes nettoyeuses de Pederson.

Divers biologie

Le fait qu'il existe deux morphologies (l'une très velue, l'autre quasiment glabre) a été la cause de synonymies. Selon Wagner, ces variations sont liées au fait que les araignées de mer (Majidés) cessent de muer en atteignant la puberté, mais la mue finale peut intervenir plus ou moins tôt dans le développement de l'animal. Ceux qui muent précocement restent peu épineux, alors que ceux qui muent tardivement donnent des individus très hérissés.

Informations complémentaires

Selon Patton, seuls les juvéniles vivent en association avec des anémones. Les adultes mèneraient une vie solitaire et très discrète.
Ceci n'est pas confirmé par les observations in situ qui signalent toujours l'association, de jour comme de nuit, adultes comme juvéniles [comm. pers. Romain Ferry].

Origine des noms

Origine du nom français

Crabe-araignée d'anémone : crabe-araignée est un nom couramment donné aux plus grandes espèces des genres Mithrax et Mithraculus à cause de leurs longues pattes, et l'association avec une anémone permet de caractériser spécifiquement celui-ci.

Origine du nom scientifique

Mithraculus est le diminutif de Mithrax, probablement dérivé d'un personnage mythologique (Mithra est une divinité associée au soleil dans la cosmogonie perse).

cinctimanus : du latin [cinctus] = ceint, entouré, et [manus] = main, signifie "qui a la main (la pince) entourée"; en effet le bout des pinces est cerclé d'une bande rouge.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Brachyura Brachyoures Les brachyoures ont un abdomen réduit replié sous le céphalothorax. Ils sont représentés par les crabes et les araignées de mer.
Famille Mithracidae Mithracidés

Carapace pyriforme ; orbites complètes protégeant bien les yeux ; pédoncule antennaire dépassant le front.

Genre Mithraculus
Espèce cinctimanus

Nos partenaires