Crabe boxeur à mosaïque

Lybia tessellata | (Latreille, in Milbert, 1812)

N° 2343

Indo-Pacifique

Clé d'identification

Corps de 2 cm maximum
Carapace trapézoïdale avec motif en mosaïque
Pattes annelées de noir et avec quelques points blancs
Pinces tenant une petite anémone blanche.
Yeux relativement gros, de couleur claire avec deux lignes brun rouge.

Noms

Autres noms communs français

Crabe pom-pom girl, mélie damier

Noms communs internationaux

Boxer crab, pom-pom crab, mosaic anemone crab (GB), Granchio pon pon, granchio boxer (I), Cangrejo noxeador (E), Boxerkrabbe (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Grapse tessellata Latreille in Milbert, 1812
Melia tessellata (Latreille, 1812)

Distribution géographique

Indo-Pacifique

Zones DORIS : Indo-Pacifique

C'est une espèce indo-pacifique présente depuis la mer Rouge jusqu'en Polynésie française, et du sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie. Il est rare à Hawaï. Ce crabe peut être observé à la Réunion, à Mayotte, en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française.

Biotope

Lybia tesselata se rencontre dans les récifs coralliens, dans les zones détritiques* et sous les pierres à faible profondeur. Il a une activité plutôt crépusculaire.

Description

Lybia tesselata est un petit crabe dont la carapace atteint seulement 2 cm de large. La carapace est de forme trapézoïdale avec un motif en mosaïque, constitué de taches jaunâtres à rouges, bordées de noir. Une épine est présente de chaque côté sur les bords antéro-latéraux de la carapace. Une touffe de soies* est présente en arrière de chaque œil.
Les pattes sont fines, rosées, annelées de noir et avec quelques points blancs.
Les pinces ne sont généralement pas visibles, car recouvertes d'une petite anémone blanche.
La partie inférieure de la carapace, entre les deux yeux, est blanche et porte deux courtes antennes* en forme de fouet et deux antennules* réduites terminées par un plumeau.
Les yeux sont relativement gros, de couleur claire avec deux lignes brun rouge horizontales.

Espèces ressemblantes

Le crabe boxeur à mosaïque a une livrée assez caractéristique pour ne pas être confondu avec une autre espèce. Il existe cependant plusieurs autres espèces indo-pacifiques de crabe boxeur, citons :
- Lybia caestifera, qui a une couleur plus terne, avec quelques lignes noires sur la carapace et des pattes sans anneaux colorés.
- Lybia edmondsoni, présente uniquement à Hawaï, qui a une carapace beige avec quelques lignes blanches et des anneaux rouges sur les pattes.

Alimentation

Il se nourrit de petits invertébrés, de crevettes, d'algues et de détritus. Ses pinces servent uniquement à tenir les anémones, contrairement aux autres crabes qui les utilisent pour capturer leur nourriture et l'amener à la bouche. Chez Lybia tesselata, ce sont les troisièmes maxillipèdes*, la deuxième et troisième paire de pattes qui jouent ce rôle. Il peut également capturer de la nourriture à l'aide des tentacules des anémones qu'il tient dans ses pinces.

Reproduction - Multiplication

Chez cette espèce gonochorique* les sexes sont séparés. La femelle porte ses œufs, de couleur rouge, sous son abdomen durant 13 à 15 jours. Les larves* sont planctoniques*.

Vie associée

Le crabe boxeur à mosaïque tient dans chacune de ses pinces une petite anémone (Boloceractis sp, Bunodeopsis sp, Triactisproducta sp) par son pied. Il se sert de cette anémone pour capturer ses proies qui restent prisonnières des tentacules urticantes de l'anémone. En cas de danger, il agite également ses anémones, un peu comme une pom-pom girl, pour effrayer ses prédateurs. Ce cas d'utilisation d'un "outil" dans le monde des invertébrés est rare.
Ses pinces se sont spécialisées dans la saisie des anémones et n'ont plus d'autre rôle.

Cette espèce peut être parasitée par des crustacés rhizocéphales (Sacculinacarpiliae, Loxothylacus brachythrix, Thompsonia globosa).

Divers biologie

Les anémones sont maintenues entre les pinces de ce crabe, elle ne se fixent pas sur lui. S'il lui arrive de perdre une anémone, il peut arracher un morceau de la deuxième, qui générera une nouvelle anémone. De même, au moment de la mue, le crabe boxeur dépose ses anémones sur le substrat et les récupère après la mue.

Informations complémentaires

Lybia tesselata est le crabe le plus souvent vendu en aquariophilie mais il ne survit généralement que quelques mois en aquarium.

Origine des noms

Origine du nom français

Le crabe boxeur a chaque pince recouverte d'une anémone, ce qui rappelle des gants de boxeur. Mosaïque fait référence aux dessins de la carapace.

Origine du nom scientifique

Lybia : déesse grecque, épouse de Poséidon.

tesselata : du latin [tesselata] = en mosaïque.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Pleocyemata Pléocyémates

Incubation des œufs sous l'abdomen.

Famille Xanthidae Xanthidés
Genre Lybia
Espèce tessellata

Nos partenaires