Lépisosté osseux

Lepisosteus osseus | (Linnaeus, 1758)

N° 5374

Amérique du Nord

Clé d'identification

Long museau effilé avec nombreuses petites dents acérées visibles
Corps long, mince et cylindrique parsemé de taches
Taille moyenne 60 à 100 cm
Dos et flancs brun olive doux à vert foncé
Nageoire dorsale reculée, caudale ovale ou arrondie

Noms

Autres noms communs français

Lépisostée, poisson armé, brochet-lance, brochet à long nez, garpique longnez, chaousarou

Noms communs internationaux

Longnose gar, garpike, bony pike, gar, billfish, northern mailed fish, needlenose gar (GB), Catán aguja, gaspar picudo, lepisósteo óseo (E), Knochenhecht (D), Luccio (I), Kaaimansnoek, beensnoek (NL)

Synonymes du nom scientifique actuel

Esox osseus Linnaeus, 1758
Lepisosteus gavial Lacepède, 1803
Lepisosteus stenorhynchus Rafinesque, 1818
Lepisosteus oxyurus Rafinesque, 1820
Lepisosteus longirostris Rafinesque, 1820
Lepisosteus gracilis Richardson, 1836
Lepisosteus huronensis
Richardson, 1836
Lepisosteus lineatus
Thompson, 1842
Lepisosteus treculii Duméril, 1870



Distribution géographique

Amérique du Nord

Zones DORIS : ● Atlantique Nord-Ouest

Le lépisosté osseux est présent dans les eaux douces de l'est de l'Amérique du Nord, de l'Amérique centrale et à Cuba.
Au Canada, le lépisosté osseux se retrouve dans le fleuve Saint-Laurent, le long de la côte de l’Atlantique Nord-Est au Québec et dans tous les Grands Lacs à l’exception du lac Supérieur.

Biotope

Le lépisosté osseux affectionne particulièrement les eaux turbides à faible courant des grandes rivières, des lacs et des ruisseaux là où la flore subaquatique est abondante. On le rencontre en eau saumâtre et plus rarement en eau salée. Des observations ont été faites dans les eaux du Bas St Laurent au Québec à la hauteur de Saint-Anne-de-la-Pocatiere en 1946.

Description

Le lépisosté osseux est un poisson au corps très long, mince et cylindrique, en forme de baguette. Il mesure en moyenne entre 60 et 100 cm, mais peut atteindre jusqu'à 200 cm. Les adultes sont habituellement brun olive doux à vert foncé sur le dos et le haut des flancs. Les faces latérales sont vert pâle ou argent mêlé de blanc dessous. Le corps est parsemé avec de grandes taches noires, à l'exception de la tête. Les nageoires varient du jaune brillant au brun pâle, avec grandes taches vert foncé, brunes ou noires.
Le lépisosté osseux possède un long museau effilé garni de nombreuses petites dents villiformes* et acérées. La pointe du museau est arrondie, les narines se situent à son extrémité. Les yeux sont modérément grands. La dorsale est insérée loin en arrière du corps, la caudale est ovale ou arrondie. Les pelviennes sont abdominales. Les écailles sont dites ganoïdes*, elles sont en forme de losange, elles sont modérément grandes, épaisses et osseuses. La ligne latérale* est présente et complète.

Espèces ressemblantes

Le lépisosté tacheté Lepisosteus oculatus a un museau plus court et large et un pédoncule* caudal plus court et plus haut que le lépisosté osseux.

Alimentation

C'est un prédateur diurne. Il se nourrit de petits poissons (barbotte, perche-soleil Lepomis gibbosus), mais également de grenouilles, d’écrevisses, de musaraignes, d'insectes et d’œufs de poissons. Sa technique de chasse consiste à se tenir à l'affût immobile, sous le couvert de la végétation. Il se lance sur sa proie dès qu'elle se présente à sa portée. Grâce aux mouvements asymétriques des muscles situés de part et d’autre de sa tête, le lépisosté peut manipuler les poissons capturés afin de les avaler tête première. Il ne consomme que des proies vivantes.

Reproduction - Multiplication

La reproduction au Québec a lieu au cours du mois de juin à faible profondeur (moins d’un mètre), dans des “nids” rudimentaires parmi les herbiers aquatiques. Une femelle est généralement entourée de 3-4 mâles. Elle effectue une sorte de danse, un mouvement elliptique, durant une quinzaine de minutes avant de libérer des ovules* visqueux au hasard sur le “nid” pendant que les mâles les arrosent de leur sperme.

Les œufs se fixent à la végétation. Ils sont gros, 2,1 à 3,2 mm de diamètre, et de coloration vert foncé. Il y en a environ 30 000. Ils éclosent au bout de 3 à 9 jours selon la température de l’eau.

Les larves* ont un bourrelet adhésif sur le bout du museau qui leur permet de se fixer à la végétation du fond. Au bout de 9 à 11 jours, leur sac vitellin* est épuisé.

Les juvéniles commencent alors à se nourrir. Ils mesurent 18 à 20 mm et leur croissance est très rapide (30 cm en 6 mois).

Les mâles deviennent matures vers 3-4 ans et les femelles vers 6 ans.

Vie associée

Il n'a aucun prédateur aquatique lorsqu'il atteint sa taille adulte : il est protégé par son armure d'écailles.

Divers biologie

Toutes les nageoires sont dépourvues d'épines.
Il est présent depuis environ 60 millions d'années.

Informations complémentaires

Le lépisosté osseux est capable de remonter à la surface et de capter son oxygène à même l’air atmosphérique, ce qui lui permet de vivre aisément dans des étangs stagnants et dans des marécages. C'est un poisson dit physostome*: la vessie natatoire communique avec l’œsophage, et les ouvertures nasales avec le pharynx. Ainsi il remplit ou vide sa vessie natatoire par la bouche et remonter rapidement à la surface sans risques.

Ses œufs sont toxiques pour ses prédateurs (mammifères et oiseaux).
Son espérance de vie est en moyenne de 20 ans.

Réglementation

Il n'est protégé par aucune réglementation.

Origine des noms

Origine du nom français

Lépisosté osseux : francisation du nom scientifique

Origine du nom scientifique

Lepisosteus : du grec [lepis] = écaille et [osteon] = os
osseus : du latin [osseus] = osseux, os

Classification

Numéro d'entrée WoRMS : 157872

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Ordre Lepisosteiformes Lépisostéiformes

Corps cylindrique long et mince. Museau typiquement élancé, est armé de nombreuses dents en aiguilles.

Famille Lepisosteidae
Genre Lepisosteus
Espèce osseus

Nos partenaires