Gaterin à lignes

Plectorhinchus lineatus | (Linnaeus, 1758)

N° 2278

Pacifique tropical Ouest

Clé d'identification

Corps ovale, comprimé latéralement
Dos convexe, ventre rectiligne
Corps blanc avec des points noirs puis des lignes noires obliques sur le dos
Nageoires dorsale, caudale et anale jaunes, pointillées de noir
Nageoires pectorales et pelviennes jaunes avec trace de rouille à leur base
Lèvres jaunes

Noms

Autres noms communs français
Diagramme à bandes diagonales, gaterin à bandes diagonales
Noms communs internationaux
Yellowbanded sweetlips, diagonal-banded sweetlips, Goldman's sweetlips, lined sweetlips, oblique-lined sweetlips (GB), Gaterino lineato (I), Diagonal-Süßlippe, Gelbgestreifte Süßlippe (D)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Perca lineata Linnaeus, 1758
Plectorhinchus lineatum (Linnaeus, 1758)
Plectorhynchus lineatus (Linnaeus, 1758)
Diagramma goldmanni Bleeker, 1853
Plectorhinchus goldmanni (Bleeker, 1853)
Plectorhinchus goldmani (Bleeker, 1853)
Plectorhynchus goldmani (Bleeker, 1853)
Plectorhynchus goldmanni (Bleeker, 1853)

Distribution géographique

Pacifique tropical Ouest

Zones DORIS : 4 Indo-Pacifique

Plectorhinchus lineatus est une espèce de l'océan Pacifique, des Philippines à la Micronésie et l'Indonésie et du sud du Japon à la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Le gaterin à lignes se rencontre dans les eaux claires des récifs riches en coraux durs et sur les pentes externes, de 2 à 35 m de profondeur.

Description

Plectorhinchus lineatus a un corps ovale, comprimé latéralement pouvant atteindre 70 cm de longueur. Le dos est convexe, le front bombé et le ventre rectiligne. Le corps est blanc avec sur sa partie supérieure des lignes noires obliques partant du dos de la base de la nageoire dorsale et se transformant en gros points à la hauteur des nageoires pectorales. Les nageoires dorsale (12 rayons épineux, 19-20 rayons mous), caudale et anale (3 rayon épineux, 7 rayons mous) sont jaunes ponctuées de gros points noirs. Les nageoires pectorales et pelviennes sont jaunes avec des traces rouille à leur base.
La tête porte de gros yeux haut placés et des lèvres charnues. Le museau et les lèvres sont également jaunes. Les dents sont coniques et on note la présence de dents pharyngiennes. Six pores sont présents sous le menton.
Les écailles sont de type cténoide* et bien visibles même si elles sont de petite taille.

Les juvéniles arborent une livrée très différente de celle des adultes. Ils sont blancs à jaunes avec 5 lignes noires horizontales. A partir d'une taille de 10 cm, les lignes sur le ventre disparaissent et celui-ci devient blanc. Quand ils atteignent 22 cm, les lignes sur le dos deviennent obliques.

Espèces ressemblantes

Parmi les diagrammes et gaterins, seul Plectorhinchus lineatus à des lignes obliques. P. vittatus lui ressemble le plus de par sa couleur, mais ses lignes noires sont horizontales.

Les juvéniles de P. lineatus sont très semblables à ceux de P. albovittatus et P. lessoni. Mais alors qu'il y a 5 rayures noires horizontales chez P. lineatus, il n'y en a que 4 chez P. albovittatus et 3 chez P. lessoni.

Alimentation

Le gaterin à lignes se nourrit d'invertébrés benthiques* qu'il chasse la nuit, dans les herbiers ou les zones sableuses.

Reproduction - Multiplication

Peu de données sont disponibles quant à la reproduction de cette espèce. Les sexes sont séparés et la fécondation se fait dans la colonne d'eau. A Palau, Plectorhinchus lineatus se regroupe pour se reproduire à la pleine lune.

Vie associée

Comme de nombreuses espèces dans la famille des Haemulidés, Plectorhinchus lineatus peut être parasité, notamment au niveau des branchies*, par des crustacés copépodes Caligidés. Chez P. lineatus, en Nouvelle-Calédonie, une nouvelle espèce, Anuretes justinei a été trouvée.

Divers biologie

On surnomme également ces poissons de "grogneurs", en effet, ils sont capables de produire des sons à l’aide de leurs dents pharyngiennes qui sont ensuite amplifiés par leur vessie natatoire.

Informations complémentaires

C'est une espèce solitaire ou qui se regroupe en banc immobile la journée. Ils sont actifs la nuit.

Origine des noms

Origine du nom français

Gaterin à lignes fait référence aux lignes obliques sur le dos de ce poisson.

Origine du nom scientifique

Plectorhinchus : du latin [plecto] = rouler, tresser, entrelacer et du grec [rhynchos] : bec (dans le cas présent : museau).
Les poissons de ce genre ont de grosses lèvres ourlées. En l’absence d’une référence accessible donnant la signification exacte du nom de genre, cette traduction n’est qu’indicative.

lineatus : du latin [lineatus] = rayé, avec des lignes.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Haemulidae Haemulidés
Genre Plectorhinchus
Espèce lineatus

Nos partenaires