Fougère de mer

Dictyopteris polypodioides | (A.P. De Candolle) J.V. Lamouroux

N° 1281

Cosmopolite, mais de nouvelles études sont nécessaires pour confirmer ou non cette distribution

Clé d'identification

Thalle plat de couleur brun verdâtre
Nervure centrale très visible
Ramification pseudodichotome régulière du thalle
Consistance membraneuse et fragile
Forte odeur hors de l’eau

Noms

Autres noms communs français
Parfum d'Antée
Noms communs internationaux
Sweet-smelling seaweed (GB), Cayado amarillo (E)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Cette algue est souvent répertoriée dans les guides sous le nom de Dictyopteris membranacea (Stackhouse) Batters 1902

Autres synonymes:
Fucus membranaceus Stackhouse 1795
Fucus polypodioides Desfontaines 1799
Ulva polypodioides A.P. de Candolle 1805
Fucus ambiguus Clemente 1807
Polypodoidea membranacea Stackhouse 1809
Haliseris polypodioides (A.P. de Candolle) C. Agardh 1820
Dictyopteris punctata Noda 1973
Dictyopteris ambigua (Clemente) Cremades 1990

Distribution géographique

Cosmopolite, mais de nouvelles études sont nécessaires pour confirmer ou non cette distribution

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Caraïbes

L'espèce est décrite en : Méditerranée, Atlantique Est (Canaries, Espagne, Madère, Portugal, Irlande, Mauritanie), Atlantique Ouest (zone Caraïbe), océan Indien (Afrique du Sud, Tanzanie, Seychelles, Inde, Pakistan, Sri-Lanka), Pacifique, Amérique centrale (Mexique, Panama), Japon, Vietnam.

Biotope

Cette algue sciaphile* est présente sur les fonds rocheux depuis la surface jusqu’à 40 m de profondeur. En Atlantique, on la trouve sous les frondes des laminaires. Elle peut aussi se rencontrer dans des biotopes photophiles* dans le sud de la Méditerranée.

Description

Le thalle est long, aplati (rubané), de couleur brun verdâtre plus ou moins translucide, à divisions pseudodichotomiques. Il peut atteindre 30 cm de longueur et 3 à 20 cm d'envergure. Il se ramifie en rubans (ou lanières) de 2 à 10 mm de large, formés d'une nervure centrale, très visible de la base jusqu’aux extrémités, bordée de part et d'autre par une marge membraneuse polystromatique* (à plusieurs couches de cellules, ici 2 à 3).
Cette algue est fixée au substrat par un disque basal épais formé par de petits filaments allongés (rhizoïdes*) enchevêtrés. A sa base, juste au-dessus du disque de fixation, le thalle est souvent réduit à la nervure centrale épaissie.
A partir de l’été, cette algue change d’apparence, avec des frondes qui s’amenuisent autour de leur nervure centrale.
La consistance est membraneuse et fragile.
Cette algue dégage une forte odeur quand elle est hors de l’eau.

Espèces ressemblantes

Deux autres espèces sont présentes en Méditerranée, Dictyopteris lucida M.A. Ribera Siguan, A. Gómez Garreta, I. Pérez Ruzafa, M.C. Barceló Martí & J. Rull Lluch qui se distingue par ses marges monostromatiques* (une seule couche de cellules) parfois bordées de poils, et Dictyopteris tripolitana Nizamuddin qui se caractérise par ses sores* de sporanges disposés en lignes obliques et parallèles de chaque côté de la nervure centrale.

Cette algue peut être confondue sur photo avec un Fucus. Cependant, la consistance est différente : elle est membraneuse, translucide et fragile contrairement au Fucus.

Les Dictyota sont aussi des algues brunes rubanées mais qui n’ont pas de nervure centrale.

Alimentation

Les algues fabriquent les sucres de leur biomasse par photosynthèse. Ce processus de transformation de l’énergie lumineuse en énergie chimique grâce à des pigments de type chlorophylle, n’est possible que dans une situation d’éclairement. Cependant la quantité de lumière nécessaire est très variable selon l’espèce.

Reproduction - Multiplication

La fougère de mer est présente toute l’année. Les rubans sont au plus large en été, pour la période de reproduction, puis s’amenuisent en automne. Les cellules reproductrices peuvent être dispersées sur le thalle ou regroupées en sores* à proximité de la nervure centrale. Le cycle biologique, analogue à celui des Dictyota, est digénétique isomorphe (succession de deux générations de même apparence).
Le sporophyte, génération diploïde* asexuée, porte des sporocystes qui produisent après méiose des spores haploïdes*. Le gamétophyte* correspond à la génération haploïde sexuée. L’espèce est dioïque*, avec un gamétophyte mâle produisant des spermaties ou un gamétophyte femelle porteur de groupes d’oocystes produisant chacun une oosphère.

Vie associée

L’espèce est parfois très développée en association avec d’autres espèces comme Padina pavonica, Halopteris filicina, Dictyota dichotoma, Peyssonnelia sp., etc., décrite sous le terme de "forêts à Dictyopteris".

Divers biologie

Les bords membraneux portent de minuscules poils regroupés en touffes. Les deux couches de cellules externes sont riches en petits plastes discoïdes. La croissance est apicale.
La fougère de mer est pérennante, les individus âgés réduits en fin d’été à la nervure médiane, forment de nouvelles ramifications dès l’automne.

Informations complémentaires

Cette algue est récoltée à la main. Elle est utilisée comme aliment.
Son action antibiotique est démontrée et elle constitue aussi un médicament populaire dans les pays méditerranéens (traitement de maladies respiratoires, écrouelles).

Origine des noms

Origine du nom français

Fougère de mer : par allusion à sa ressemblance avec une fougère qui lui a donné son nom d’espèce.
Parfum d’Antée : ce nom fait référence à la forte odeur que dégage cette algue quand elle est hors de l’eau.

Origine du nom scientifique

Dictyopteris : du grec [dictuon] = filet de pêche, et [pteron] = aile, soit « filet en forme d’aile ».
polypodioides : du grec [eido] = ressembler à, paraître ; se traduit par « à l’allure de Polypodium ». Polypodium est un nom de genre de fougères (polypodes) auxquelles ressemble quelque peu notre algue, au niveau de l’organisation de ses organes reproducteurs en sores*.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Ochrophyta Ochrophytes ou Hétérokontes, ou Straménopiles: présence d'un stade unicellulaire à 2 flagelles, un lisse et un à poils tubulaires.
Classe Phaeophyceae Phéophycées Algues brunes.
Ordre Dictyotales Dictyotales Ramification dichotome* (division en deux de façon régulière).
Famille Dictyotaceae Dictyotacées
Genre Dictyopteris
Espèce polypodioides

Nos partenaires