Etoile de mer géante

Thromidia catalai | Pope & Rowe, 1977

N° 1306

Ouest Pacifique tropical

Clé d'identification

Taille importante jusqu'à 75 cm
Bras cylindriques et massifs
Coloration beige rosé avec les extrémités des bras brun orangé
Surface granuleuse

Noms

Noms communs internationaux
Catala seastar, fat seastar (GB), Stella grassa (I)

Distribution géographique

Ouest Pacifique tropical

Zones DORIS : ● Indo-Pacifique

Thromidia catalai se rencontre de l'Indonésie à Hawaï et du sud du Japon (Okinawa) au nord de l'Australie et à la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

L'étoile de mer géante vit sur des fonds plus ou moins détritiques, dans les passes et à proximité des récifs, entre 15 et 105 m de profondeur, mais généralement en dessous de 30 m. Il lui arrive quand même de s'aventurer parmi les coraux.

Description

Etoile de mer de taille importante. Elle peut atteindre un diamètre de 75 cm et un poids de 6 kg. Les 5 bras sont massifs, de section cylindrique et de longueur identique. La coloration est beige rosé, avec les extrémités des bras brun orangé plus ou moins foncé. Le corps est recouvert de petits tubercules, appelés papules*, donnant un aspect granuleux à cette étoile.

Espèces ressemblantes

Il existe une espèce très proche : Thromidia gigas qui s'en distingue par une coloration moins foncée de l'extrémité des bras et par une distribution géographique uniquement localisée au sud de l'océan Indien (Afrique du Sud, Madagascar, Réunion). Elle peut elle aussi atteindre les 75 cm de diamètre.

Alimentation

Peu de données sur la nutrition de Thromidia catalai sont disponibles. Cette espèce, comme les autres étoiles de mer, est probablement carnivore, se nourrissant de mollusques et d'échinodermes. Pour cela, elle recouvre sa proie et dévagine son estomac.

Reproduction - Multiplication

Il y a très peu de données sur la reproduction de l'étoile de mer géante. Cependant, comme pour les autres étoiles de mer, les sexes doivent être séparés, les gamètes sont libérés dans l'eau et la fécondation est externe.

Divers biologie

Les étoiles de mer se déplacent sur le sol grâce à une multitude de petits pieds ambulacraires (podias) présents sur leur face ventrale.

Informations complémentaires

L'étoile de mer géante ne serait pas aussi rare qu'il y paraît. En fait, du fait de son biotope, milieux détritiques et éboulis, souvent à plus de 30 m de profondeur, elle serait tout simplement peu observée.

Malgré son nom, l'étoile de mer géante n'est pas la plus grande espèce du monde. Le record est détenu par une espèce du golfe du Mexique, Midgardia xandaras qui peut mesurer jusquà 1,40 m. Par contre, avec un poids pouvant atteindre 6 kg, T. catalai est la plus lourde.

Origine des noms

Origine du nom français

Etoile de mer : avec ses 5 bras, ces animaux rappellent une étoile,

géante : car pouvant atteindre une grande taille.

Origine du nom scientifique

Thromidia : étymologie inconnue.

catalai : en référence à René Catala, qui, en 1936, découvrit les fonds marins de Nosy Be (Madagascar) où il séjourna pendant 17 ans, avant d'aller en Nouvelle-Calédonie où il fit partager sa passion des récifs coralliens avec le public en créant en 1956 l'Aquarium de Nouméa.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Asterozoa Astérozoaires Echinodermes de forme étoilée. Les bras, simples et parfois absents, sont en nombre variable, et contiennent des organes.
Classe Asteroidea Astérides Organismes en forme d’étoile, libres. 5 à 50 bras, squelette réduit, estomac dévaginable. Ce sont les étoiles de mer.
Super ordre Valvatacea Valvatacés
Ordre Valvatida Valvatides Etoiles de mer à 5 bras arrondis et souples. Papules* respiratoires réparties sur la face dorsale.
Famille Mithrodiidae Mithrodiidés
Genre Thromidia
Espèce catalai

Nos partenaires