Grondin volant oriental

Dactyloptena orientalis | (Cuvier, 1829)

N° 2316

Indo-Pacifique tropical Ouest et central

Clé d'identification

Eperon sur nageoire dorsale
Très longues nageoires pectorales à bout bleu
Nageoires pectorales déployables en demi-cercle
Livrée à taches sombres
Semble marcher plus que nager

Noms

Autres noms communs français

Dactyloptère tacheté des Indes, dactyloptère oriental, grondin volant rouge, grondin volant étoilé

Noms communs internationaux

Helmet gurnard, oriental flying gurnard (GB), Alón oriental (E)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Dactylopterus orientalis Cuvier, 1829
Corystion orientale (Cuvier, 1829)
Corystion orientalis (Cuvier, 1829)
Dactylopterus cheirophthalmus Bleeker, 1854
Dactylopterus japonicus Bleeker, 1854
Ebisinus procne Ogilby,1910

Distribution géographique

Indo-Pacifique tropical Ouest et central

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Cette espèce se rencontre dans l'Indo-Pacifique, de la mer Rouge, Afrique de l'Est jusqu'à Hawaï et du Japon à l'Australie. Elle est présente à Mayotte, La Réunion, en Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et en Polynésie.

Biotope

Dactyloptena orientalis vit sur les fonds détritiques et sableux avec des algues. Il a déjà été vu au-delà des 60 m mais peut se rencontrer également dans les premiers mètres.

Description

Dactyloptena orientalis est un poisson benthique*. Il atteint en général une taille de 30 cm. Sa forme globale est un cône dont la pointe serait le pédoncule* caudal. Le museau est cependant légèrement pointu.
La livrée globale est gris clair où parfois apparaissent des nuances de rouge plus ou moins prononcées. Une multitude de taches sombres ou claires ponctuent le dessus du corps. La livrée de nuit est plus terne.
La tête, de forme trapue, est recouverte de plaques osseuses. La bouche est grande, protractile, droite et basse. Les yeux sont proéminents, en position haute. Le pourtour de l'œil est rouge et une longue tache rouge sombre descend sous l'œil.
Les flancs sont clairs avec de grosses écailles bien visibles, qui portent comme des carènes*.
Quatre nageoires dorsales sont présentes. La première est composée d'un très long rayon qui monte haut tel un éperon. La suivante est courte. Les deux dernières sont transparentes avec des taches sombres dessus. La dernière nageoire dorsale ne possède que des rayons mous.
Les nageoires pectorales sont particulièrement grandes et sont faites d'au minimum 30 rayons. Déployées, elles forment un grand demi-cercle et ressemblent à des ailes. Leur face supérieure est ponctuée de taches sombres plus ou moins grandes selon les individus. La partie arrière des pectorales présente une zone bleu sombre. Les rayons sortent largement des voiles des nageoires, donnant l'apparence de griffes claires. Les 5 premiers rayons de ces nageoires pectorales sont séparés, donnant l'allure de griffes.
Les rayons des nageoires pelviennes sont libres et griffus, le grondin peut ainsi marcher sur le fond.
La nageoire caudale est tronquée, transparente avec des taches sombres également.

Espèces ressemblantes

Il existe plusieurs espèces de Dactyloptena.
D. macracantha est très similaire à D. orientalis. Mais D. macracantha ne possède pas la bande bleutée au bout des nageoires pectorales.
Dactylopterus volitans est très semblable mais il ne se rencontre qu'en mer Méditerranée et dans l'océan Atlantique.

Alimentation

Dactyloptena orientalis consomme de petits crustacés, des mollusques et de petits poissons. Pour s'alimenter, il utilise les rayons articulés avant de ses nageoires pectorales.

Divers biologie

Dactyloptena orientalis est une espèce solitaire, active de jour comme de nuit.

Ce grondin se déplace en marchant à l'aide de ses nageoires pelviennes qui présentent certains rayons libres. C'est d'ailleurs un mauvais nageur qui déploie ses immenses nageoires pectorales soit pour impressionner un éventuel prédateur, soit pour fuir en un petit vol plané.

Tandis que l'adulte est benthique, les juvéniles de D. orientalis peuvent être nombreux à la surface de l'eau. Grâce à leurs longues nageoires pectorales, ils peuvent, tout comme les poissons-volants, émerger en volant au-dessus de l'eau pour échapper à un prédateur (exemple : thons).

Origine des noms

Origine du nom français

Grondin volant oriental : le terme "grondin" est utilisé pour nommer certains poissons (appartenant à des familles différentes) capables d'émettre un son de grognement grâce à une vessie gazeuse. On le dit "volant" à cause de son mode de déplacement lorsqu'il s'échappe en déployant ses très grandes pectorales, telles des ailes. Enfin, le qualificatif "oriental" vient de son nom scientifique et sert notamment à le distinguer du grondin volant (D. volitans) présent en Méditerranée et Atlantique.

Origine du nom scientifique

Dactyloptena : du grec [dactulos] = doigt et [pteron] = aile, nageoire ; qui a les ailes ou les nageoires garnies de rayons libres en forme de doigt.
orientalis : du latin [orientalis] = oriental ; ce poisson vit dans des eaux orientales par rapport à la France métropolitaine.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Scorpaeniformes Scorpéniformes Poissons scorpions.
Famille Dactylopteridae Dactyloptéridés
Genre Dactyloptena
Espèce orientalis

Nos partenaires