Phoque à capuchon

Cystophora cristata | (Erxleben, 1777)

N° 2580

Atlantique Nord-Ouest, Arctique

Clé d'identification

Grande taille (1,80 m à 3,30 m pour les mâles)
Pelage gris bleu avec taches plus ou moins foncées
Capuchon noir au dessus des yeux
Rostre court
Vibrisses courtes

Noms

Autres noms communs français

Phoque à crête

Noms communs internationaux

Hooded Seal, bladdernose seal (GB), Foca dalla cresta, foca dal barretto, cistofora crestata, foca a cappuccio (I), Foca capuchina, Foca de casco (E), Klappmütze (D), klapmuts (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Phoca cristata Erxleben, 1777
Cystophora borealis Nilsson, 1820

Distribution géographique

Atlantique Nord-Ouest, Arctique

Zones DORIS : Atlantique Nord-Ouest

Le phoque à capuchon fréquente le nord-est de l'Amérique du Nord et l'océan Arctique jusqu'à la mer de Barents, à l'ouest jusqu'à la baie de Baffin, et au sud jusqu'à Terre-Neuve. C'est pendant la période de mue entre juin et août qu'on retrouve les phoques à capuchon sur les banquises danoises, islandaises et groenlandaises.

Biotope

On le retrouve rarement sur la calotte glaciaire ou sur la terre ferme. Il a une préférence pour les glaces flottantes et les mers profondes.

Description

Le phoque à capuchon est un phoque de grande taille. Les mâles peuvent mesurer en moyenne de 1,80 m à 3,30 m pour un poids variant de 275 à 440 kg. Les femelles sont plus petites : 1,50 m à 2,70 m pour un poids variant de 275 kg à 375 kg. Le pelage des mâles est normalement gris-bleu sur le dessus du corps avec des taches plus ou moins foncées. Les femelles ont un pelage moins foncé que les mâles et leurs taches sont moins prononcées. La face et les nageoires sont habituellement noires. Les phoques à capuchon possèdent une caractéristique physique particulière : il s'agit d'un capuchon noir qui apparait à partir de la quatrième année. Celui des mâles peut atteindre jusqu'à 30 cm de long et 18 cm de diamètre. Celui des femelles est plus petit. Ce capuchon s'étend du dessus des yeux jusqu'au museau. Il s'agit en fait d'une hypertrophie de la cavité nasale musculaire et élastique. Cette sorte de "trompe" peut enfler et atteindre des proportions relativement grandes. La cloison nasale peut sortir de la narine gauche telle une saisissante vessie rouge. Son crâne a une forme presque carrée. Son rostre est très court. Les dents jugales* sont petites et pointues. Les vibrisses* sont courtes, elles sont pâles chez les adultes et sombres chez les jeunes.

Espèces ressemblantes

Les juvéniles du phoque à capuchon peuvent être confondus avec d'autres espèces de phoques arctiques : le phoque gris Halichoerus grypus, le phoque annelé Pusa hispida, le phoque commun Phoca vitulina, le phoque du Groenland Phoca groenlandica et le phoque barbu Erignathus barbatus. Ils s'en distinguent principalement par la forme de la tête et la coloration gris bleu du pelage.

Alimentation

Le phoque à capuchon se nourrit principalement de poissons tels le sébaste, le flétan, le capelan, le hareng et la morue. Il se nourrit également de calmars, de pieuvres, de crustacés et parfois même d'étoiles de mer. La quantité de nourriture absorbée reste difficile à évaluer avec précision.

Reproduction - Multiplication

Lors des parades amoureuses le phoque à capuchon manifeste une certaine agressivité en gonflant le capuchon qui le caractérise. La gestation dure 11 mois et demi. Les femelles utilisent les glaces flottantes pour la mise bas. Les naissances ont lieu dans la deuxième moitié de mars, entre l'Île-du-Prince-Édouard, l'Île-du-Cap-Breton et les îles de la Madeleine. Le chiot pèse environ 25 kg et mesure près d'un mètre. Le mâle s'installe à côté de la mère et de son chiot pendant l'allaitement. Il peut lui arriver de s'accoupler dans l'eau juste après le sevrage du jeune. Une fois la femelle accouplée, le mâle peut s'essayer avec d'autres femelles. La période d'allaitement du phoque à capuchon est la plus courte de tous les mammifères, puisqu'elle ne dure que 4 jours. L'agressivité des adultes rend très dangereuse l'approche des jeunes de cette espèce sur la banquise.

Vie associée

L'épaulard Orcinus orca est son principal prédateur. L'ours blanc Ursus maritimus et le requin du Groenland Somniosus microcephalus peuvent aussi l'attaquer.

Une étude menée par l'Institut Maurice-Lamontagne a identifié la présence des parasites protozoaires. Des kystes de Giardia duodenalis ont en effet été prélevés dans les matières fécales d'adultes et de nouveaux-nés.

Divers biologie

La longévité est en moyenne de 35 ans.

C'est un nageur accompli, il peut plonger jusqu'à des profondeurs allant de 100 à 600 m et le record enregistré est à plus de 1 000 m. Les plongées durent en moyenne 30 minutes mais elles peuvent cependant atteindre plus de 50 minutes.

Informations complémentaires

Le phoque à capuchon est plutôt solitaire excepté pendant la reproduction et la mue.
Selon un dénombrement effectué en 2005, la population totale de l'Atlantique Nord-Est et Nord-Ouest serait estimée à 593 500 individus.

Réglementation

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a classifié l'espèce avec le statut "vulnérable" sur sa liste rouge en 2008.

La chasse de subsistance est pratiquée dans l'Arctique canadien et au Groenland. Depuis 1986, le phoque à capuchon a été classé par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) comme une espèce «Non en péril», mais n'a jamais été réévalué depuis. La chasse aux phoques à capuchon est interdite dans le golfe et l'estuaire du Saint-Laurent en raison de la faible proportion qui y pénètre. La plupart des chasses aux phoques commerciales ont lieu sur le Front à Terre-Neuve-et-Labrador. La chasse des jeunes phoques à capuchon (dos bleus) est interdite depuis 1987. Tout comme les autres espèces de mammifères marins, le phoque à capuchon est protégé par le Règlement sur les mammifères marins et la Loi sur les pêches. On ne peut donc pas les chasser ou les tuer sans permis.

La chasse légale est permise lorsque les phoques perdent leur premier pelage et deviennent indépendants de leur mère. Ils ne sont habituellement pas chassés avant d'avoir atteint l'âge d'environ 25 jours.

Le total autorisé des captures (TAC) fixe le quota maximal de phoques pouvant être capturés dans le cadre de la chasse commerciale chaque année. La chasse commerciale représente une très faible partie des prises des espèces de phoques chassées. Le TAC du phoque à capuchon est de 8 200 en 2010. Pour 2007, 2008 et 2009 il était également de 8 200. Depuis 1999, moins de 400 phoques à capuchon sont capturés chaque année au Canada. Il y en a eu 10 en 2009.

La chasse au phoque fait l'objet d'une surveillance étroite et d'une réglementation stricte de la part du gouvernement canadien, ceci dans le but de veiller à ce que les animaux soient abattus rapidement et sans cruauté. Les chasseurs qui ne respectent pas les méthodes de chasse sans cruauté, les conditions de permis et les exigences de capture font l'objet de sanctions pénales.

Origine des noms

Origine du nom français

Le phoque à capuchon doit son nom à la poche qui surmonte son nez et qui se gonfle pendant la parade amoureuse.

Origine du nom scientifique

Cystophora : du grec [cysto-] = vessie, poche susceptible de se gonfler comme une vessie ; et [-phor] = porter.
cristata : du latin [cristatus] = à aigrette, à crête.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Mammalia Mammifères Vertébrés possédant des poils et des glandes mammaires produisant du lait.
Sous-classe Theria Thériens La paroi latérale du crâne est constituée de deux os particuliers: l'alisphénoïde et le squamosal.
Super ordre Eutheria Euthériens Présence d'une dentition lactéale et d’un développement embryonnaire effectué entièrement dans l'utérus (mammifères placentaires).
Ordre Carnivora Carnivores Présence de dents carnassières et de crocs. Pour la plupart carnivores.
Sous-ordre Caniformia Caniformes Le bulbe tympanique est constitué d'une chambre unique.
Famille Phocidae Phocidés Les membres postérieurs ne se replient pas sous le ventre. L’animal progresse sur la terre (ou la glace) en rampant et en ondulant.
Genre Cystophora
Espèce cristata

Nos partenaires