Souchet odorant

Cyperus longus | L.

N° 2696

Europe centrale et méridionale, Asie occidentale, Afrique septentrionale

Clé d'identification

Taille jusqu'à 1 m
Tige triangulaire
Feuilles rugueuses presque aussi longues que la tige
Ombelle d'épis floraux petits et grêles
Dans l'épi, fleurs en deux rangées opposées

Noms

Autres noms communs français

Souchet allongé, souchet long, trianglé

Noms communs internationaux

English galingale, galingale, sweet cyperus (GB), Giunco odorato, quadrelli, zigolo comune (I), Jonça de cordellar, juncia olorosa, serrana de fulla llarga (E), Hohes Zypergras, Langes Zypergras, Langästiges Cypergras (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Cyperus badius Desf.
Cyperus brachystachys Presl.
Cyperus longus Brot.

Distribution géographique

Europe centrale et méridionale, Asie occidentale, Afrique septentrionale

Zones DORIS : Eau douce d'Europe

Il est présent en Europe centrale et méridionale, en Asie occidentale et en Afrique du Nord.
On le trouve dans presque toute la France (mais il est plus rare dans le nord-est) ainsi qu'en Corse.
Il est introduit un peu partout en Belgique. En Suisse, il est très localisé dans les prairies marécageuses.

Biotope

Le souchet odorant pousse au bord des marais, dans les dépressions des lits majeurs des rivières à courant lent ainsi qu'au bord des fossés et des canaux. Plutôt rare dans la nature en France, il est souvent planté au bord des pièces d'eau pour son aspect décoratif.
Poussant d'une profondeur de 40 cm jusqu'à un mètre hors de l'eau, il maintient la berge humide. On le trouve jusqu'à une altitude de 500 m au-dessus du niveau de la mer.

Description

La tige, glabre, est dressée, raide et a une section triangulaire.
Les feuilles sont raides, larges de 2 à 10 mm et très longues (parfois aussi longues que la tige). Leur toucher est rugueux.
La hampe florale est nue, et supporte une ombelle d'épis floraux qui est dépassée par trois longues feuilles.
Les épis petits et grêles, longs de 10 à 20 mm et larges 1,5 mm, forment parfois presque un éventail. Ils portent les fleurs sur deux rangées opposées (distiques*).
Les fruits rouge-brun sont akènes* (= une seule graine par fruit).
Cette plante est fixée et enracinée dans la vase par un rhizome* court et épais.
Elle peut atteindre une taille de 1,20 m.

Espèces ressemblantes

La famille des Juncaceae (joncs) compte une quarantaine d'espèces en Europe : les fruits ont la forme d'une capsule (et non d'un petit épi).
Le genre Carex (laîches) compte une centaine d'espèces en France : la structure de la fleur est le critère principal d'identification.

Alimentation

Comme tous les végétaux, cette plante est autotrophe* grâce à la photosynthèse*. Elle fabrique sa propre matière organique grâce à l'eau, au dioxyde de carbone et à l'énergie lumineuse.

Reproduction - Multiplication

Reproduction sexuée :
Le souchet odorant est une plante vivace* monoïque* (= les fleurs mâles et les fleurs femelles sont séparées).
La floraison a lieu de juillet à septembre. La pollinisation se fait par le vent (anémogame*). Le fruit sec (follicule) est de couleur brunâtre. Les graines sont dispersées par le vent (anémochore*) et les mouvements de l'eau (hydrochore*).
Reproduction asexuée :
C'est le principal mode de reproduction. Il se fait par le rhizome*.

Vie associée

Sa grande taille, son toucher rugueux et coupant en font un refuge pour les oiseaux.

Divers biologie

Si les conditions sont favorables, le souchet odorant peut former des peuplements denses.

Informations complémentaires

Autrefois les feuilles étaient utilisées pour rempailler les chaises et le rhizome* servait de stomachique et de sudorifique.

Le papyrus (Cyperus papyrus) est la plus célèbre des 600 espèces du genre Cyperus.

Réglementation

Arrêté du 11 mars 1991 relatif à la liste des espèces végétales protégées en région Ile de France complétant la liste nationale.

Origine des noms

Origine du nom français

Souchet : dérivé du vieux français [souschever] = sous et creuser, on consommait le rhizome* du souchet comestible.
odorant : lorsqu'on coupe sa racine, cette plante dégage un parfum assez proche de celui de l'acore.

Origine du nom scientifique

Cyperus : du grec [Cypeiros] dérivé de [Cypris] = Vénus, à cause des propriétés aphrodisiaques qu'on lui attribuait.
longus : du latin [longus] = long, étendu, en raison de sa grande taille (jusqu'à 1 m).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Magnoliophyta Angiospermes Plantes à fleurs dont les graines fécondées sont renfermées dans un fruit.
Classe Liliopsida Monocotylédones Un seul cotylédon* dans la graine. Les nervures des feuilles sont parallèles.
Sous-classe Alismatidae Alismatidées
Ordre Cyperales Cypérales
Famille Cyperaceae Cypéracées Cypérales à tiges triangulaires.
Genre Cyperus
Espèce longus

Nos partenaires