Cotte polaire

Cottunculus microps | Collett, 1875

N° 4231

Atlantique Nord-Ouest et Nord-Est

Clé d'identification

Corps allongé, en forme de têtard
Tête haute et large, avec 4 excroissances osseuses sur le dessus
Grands yeux sur le haut de la tête
Corps pâle, 3 grandes selles foncées


Noms

Autres noms communs français

Cotte arctique, crapaud de mer

Noms communs internationaux

Polar sculpin (GB), Paddeulke (NOR), Paddeulk (DA), Maloglasy cottunculus (RU)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Chondracanthopsis cottunculi (Rathbun, 1886)
Cottunculus sadko
Essipov, 1937
Cottunculus konstantinovi
Myagkov, 1991


Distribution géographique

Atlantique Nord-Ouest et Nord-Est

Zones DORIS : Atlantique Nord-Ouest, Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

L'espèce est présente des deux côtés de l'Atlantique Nord, du golfe du Saint-Laurent jusqu'au large du New Jersey, au large de l'est du Groenland, de l'Islande et du Spitzberg, de la Norvège à la Manche (côte sud de l'Angleterre).

Biotope

C'est une espèce nordique (température comprise entre 1,3 °C et 4 ˚C) et d'eau profonde, de 165 à 1342 m. On peut cependant la voir en plongée dans le fjord du Saguenay aux alentours de 25 m , en raison de l'halocline*, la lumière ne pénètre pas.

Description

Le cotte polaire est un petit poisson au corps allongé, en forme de têtard. Il est habituellement de couleur pâle, avec 3-4 grandes selles foncées, plus ou moins régulières : une sur la tête, une qui traverse la dorsale épineuse et la pectorale, la troisième passe par la dorsale molle et l'anale. On note également une petite bande foncée sur la caudale. Le cotte polaire mesure entre 10 et 30 cm. Sa tête osseuse est haute et large, dotée de quatre protubérances osseuses sur le dessus et de plusieurs sur les côtés, recouvertes par la peau. Sa bouche est grande, de forme terminale et oblique. On remarque la présence de petites dents coniques sous la mâchoire et le vomer*. Les yeux sont grands, et placés hauts sur la tête. Une seule dorsale dont la première partie, nettement plus basse, est formée d'épines molles incluses dans une épaisse membrane. On relève de 13 à 15 épines sur la dorsale. Le pédoncule* caudal est grêle, la caudale est modérément grande et arrondie. Les pectorales sont grandes et les pelviennes plutôt petites. La ligne latérale* est haute sur le corps. La peau est sans écailles mais rugueuse; hors de l'eau elle est claire et d'apparence visqueuse.

Espèces ressemblantes

Le cotte blême Cottunculus thomsonii, est d'apparence similaire mais de couleur uniforme sans la présence des selles foncées.

Alimentation

Le cotte polaire se nourrit de polychètes, de mysidacés, d'amphipodes et de pycnogonides.

Reproduction - Multiplication

On suppose que le frai a lieu de juin à juillet. La femelle pond jusqu'à 200 œufs ronds (ovocytes*) d'un diamètre de 4,5 à 5 mm.

Divers biologie

Lorsque le cotte polaire se trouve sur un fond rocheux, ses bandes de couleur lui offrent un excellent camouflage. Elles constituent un moyen de défense contre la prédation par les raies et autres poissons.

Informations complémentaires

Les cottes faisaient partie de la famille des Cottidés et font maintenant partie de la famille des Psychrolutidés.

Origine des noms

Origine du nom français

Cotte : synonyme de chabot

polaire : relatif à sa distribution

Origine du nom scientifique

Cottus : viendrait du grec [Cottos] = géant à cent bras de la mythologie grecque, en allusion à la grandeur des nageoires pectorales,

Cottunculus : du mot grec [kottos] = poisson, chabot

microps : des mots grecs [micros] = petit, insignifiant, et [opsis,-eos] = œil, apparence. Soit "qui a de petits yeux", soit "d'apparence insignifiante"

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Scorpaeniformes Scorpéniformes Poissons scorpions.
Sous-ordre Cottoidei Cottoïdes Joues cuirassées.
Famille Psychrolutidae Psychrolutidés
Genre Cottunculus
Espèce microps

Nos partenaires