Doris de Willan

Chromodoris willani | Rudman, 1982

N° 2035

Pacifique tropical Ouest

Clé d'identification

Corps blanc-bleuté atteignant 3 cm
Marge du manteau blanche
1 ligne noire autour du corps
1 ligne noire médiane plus ou moins discontinue
Rhinophores et panache branchial avec de nombreux points blancs

Noms

Noms communs internationaux

Willan's chromodoris (GB)

Distribution géographique

Pacifique tropical Ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Chromodoris willani n'est présent que dans l'ouest du Pacifique tropical, de la Malaisie (Bornéo) à la Micronésie et de Okinawa à l'Australie (Grande Barrière de Corail), la Nouvelle-Calédonie, les îles Fidji et Tonga.

Biotope

Ce nudibranche se rencontre sur les récifs, les tombants et les pentes externes, entre 15 et 60 m de profondeur.

Description

Ce petit nudibranche atteint la taille de 4 cm. Le manteau est blanc plus ou moins bleuté avec une marge blanche. Une ligne noire, généralement discontinue au niveau de la tête fait le tour du corps en passant par l'extérieur des rhinophores* et l'arrière du panache branchial. Dans la partie médiane du manteau*, il y a également une ligne noire, plus ou moins discontinue. Enfin, une ligne noire est présente sur chaque côté du pied. Toutes ces lignes noires sont bordées d'une fine bande bleu électrique.
Les rhinophores et le panache branchial sont généralement bleutés, mais ils peuvent aussi être gris, jaunes, orange ou roses. Dans tous les cas, ils sont ponctués de blanc. La base des rhinophores est blanche.

Espèces ressemblantes

Il existe d'autres espèces qui ressemblent à C. willani : Chromodoris dianae, C. lochi, C. boucheti... Mais aucune n'a de points blancs sur les rhinophores* et le panache branchial.

Alimentation

Chromodoris willani se nourrit d'éponges de la famille des Thorectidés et plus particulièrement des genres Semitaspongia et Petrosaspongia (Cacospongia).

Reproduction - Multiplication

Les nudibranches sont hermaphrodites*, les organes mâles et femelles sont simultanément fonctionnels chez l'individu. Mais la reproduction nécessite accouplement entre deux partenaires (pas d'auto-fécondation).
L'orifice génital est situé sur le côté droit du corps, derrière la tête. L'accouplement se fait donc tête-bêche pour que les organes génitaux respectifs puissent se connecter et qu'il y ait échange de gamètes*.
Le doris de Willan pond des œufs enfermés dans une gaine gélatineuse en forme de ruban blanc enroulé en spirale. La ponte a lieu généralement directement sur l'éponge dont il se nourrit.

Divers biologie

Des recherches médicales ont montré qu'à partir de sa nourriture (éponges), le doris de Willan synthétise deux sesterterpènes ; le deoxymanoalide et le deoxysecomanoalide. Ce sont des molécules d'hydrocarbures, qui ont des pouvoirs anti-bactériens (contre Escherichia coli et Bacillus subtilis) et qui sont également capables d'inhiber l'activité neurotoxique du venin de serpent.

Informations complémentaires

Le panache branchial est rétractable en cas de danger.

Origine des noms

Origine du nom français

Doris de Willan : francisation du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Chromodoris : du grec [khrom-] = couleur et du grec [Doris] = fille d'Océanos et de Téthys, épouse de Nérée et mère des 50 néréides ; donc Doris aux couleurs vives.



willani : dédié au Dr. Richard C. Willan (1952-), malacologue néo-zélandais, spécialisé dans les opisthobranches et les bivalves.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Opisthobranchia Opisthobranches Coquille présente, réduite ou absente. Branchies à l’arrière du cœur. Principalement marins ou d’eau saumâtre, rare en eau douce (une dizaine d’espèces, Ordre des Acochlidea).
Ordre Nudibranchia Nudibranches Cavité palléale et coquille absentes chez l’adulte. Lobes pédieux souvent absents aussi. Respiration cutanée, à l’aide de branchies, de cérates ou d’autres appendices. Tête portant une ou deux paires de tentacules, les tentacules postérieurs ou rhinophores peuvent parfois être rétractés dans des gaines. Principalement marins ou d’eau saumâtre.
Sous-ordre Doridina Doridiens Corps aplati. Anus dorsal entouré complètement ou partiellement par des branchies de remplacement ramifiées qui peuvent être rétractées (voire absentes). Mangeurs d’éponges, habituellement armés de spicules calcaires internes.
Famille Chromodorididae Chromodorididés Doridiens au corps mou allongé et étroit, à coloration vive. Dos en général lisse, bord du manteau développé à l’avant. Pied effilé à l’arrière, dépassant du manteau. Rhinophores lamellés, tentacules buccaux courts et coniques, branchies pennées.
Genre Chromodoris
Espèce willani

Nos partenaires