Poisson-papillon à tête blanche

Chaetodon mesoleucos | Forsskål, 1775

N° 5854

Mer Rouge, golfe d'Aden

Clé d'identification

Corps très comprimé latéralement, 13 cm maximum
Tête blanchâtre, barre verticale sombre traversant l'œil
Museau pointu, bouche terminale
Partie arrière bleutée puis marron, striée de lignes verticales noires
Nageoire caudale noire, séparée du pédoncule caudal par une bande verticale blanche à pointes jaunes

Noms

Autres noms communs français

Poisson-papillon à poitrine blanche

Noms communs internationaux

White-face butterflyfish, white-fronted butter flyfish (GB), Weißbrauner Falterfisch (D)

Synonymes du nom scientifique actuel

Chaetodon hadjan Bloch & Schneider, 1801

Distribution géographique

Mer Rouge, golfe d'Aden

Zones DORIS : ● Indo-Pacifique, ○ [Mer Rouge]

Le papillon Chaetodon mesoleucos est endémique* de la mer Rouge étendue au golfe d'Aden. Il est surtout présent au sud de son aire de répartition.

Biotope

Comme la plupart des poissons-papillons, on trouve Chaetodon mesoleucos dans des zones riches en coraux, entre 5 et 20 mètres de profondeur.

Description

Le corps du papillon Chaetodon mesoleucos est très comprimé latéralement et ne dépasse pas 13 cm. La tête est blanchâtre avec un museau pointu portant une bouche terminale. Une bande grise verticale traverse l'œil. La partie arrière du corps est bleutée, virant graduellement au marron en s'approchant de la nageoire caudale ; cette partie du corps, séparée de la tête par une bande verticale blanche, présente de fines lignes verticales noires.

Les nageoires dorsale et anale sont bordées d'un très fin liseré noir puis blanc. La caudale est noire, séparée du pédoncule caudal par une bande blanche à pointes jaunes, l'extrémité de cette nageoire présente un liseré transparent.

Le juvénile est bicolore blanc et brun. Il possède une large bande noire verticale traversant l’œil. L’arrière de la dorsale, le pédoncule caudal et l'anale sont noirs avec une bande blanche. La queue est transparente.

Espèces ressemblantes

Chaetodon mesoleucos est un représentant de la famille des Chétodontidés (12 genres dont Chaetodon, environ 130 espèces). Les poissons de cette famille se distinguent assez facilement les uns des autres par leur forme et leurs couleurs. Notons que certains peuvent être confondus avec les poissons-anges (famille des Pomacanthidés) qui ont un corps plus épais et une épine à la base de l'opercule.

Le genre Chaetodon compte près de 90 espèces qui se ressemblent parfois beaucoup, caractérisées par un corps de forme circulaire très comprimé latéralement et un museau pointu. Elles présentent généralement des colorations blanches ou jaunes, des lignes sombres verticales, obliques, en chevrons ou plus rarement horizontales et une barre noire verticale traversant l'œil. La tête blanchâtre de C. mesoleucos permet de la différencier assez facilement des autres espèces du genre.

Alimentation

C. mesoleucos est un poisson corallivore* qui peut tout aussi bien se nourrir de coquillages, de crustacés et plus généralement de la petite faune du récif.

Reproduction - Multiplication

Comme la plupart des poissons-papillons, Chaetodon mesoleucos est une espèce gonochorique* (les sexes sont séparés). Il n'existe pas de dimorphisme* sexuel au sein de cette espèce ovipare* et monogame (caractéristique courante chez les poissons-papillons). En période de reproduction, mâle et femelle montent dans la colonne d’eau et libèrent simultanément leurs gamètes* respectifs. La fécondation est externe, à laquelle succède l’éclosion des œufs au bout de 24 à 48h. Les larves* pélagiques* dérivent ensuite dans le courant.

Il faut environ 2 mois pour que les post larves s'installent dans les récifs ( phase de recrutement*). Ces juvéniles mesurent de 12 à 15 mm. Du fait de la durée relativement longue de leur dérive, les larves peuvent parcourir de longues distances au gré des courants. Les juvéniles ayant atteint des zones subtropicales pourront se développer temporairement mais ne survivront pas au premier hiver.

Divers biologie

II n'est pas rare de rencontrer des espèces du genre Chaetodon présentant des formes singulières telles qu'une échancrure sur le dos par exemple : il s'agit généralement d'individus ayant survécu à une attaque. Aucun organe vital n'ayant été atteint, le poisson a survécu et le dos a cicatrisé selon la forme de la morsure.

Selon certains auteurs, le genre Chaetodon pourrait être divisé en 14 sous-genres. Ces récentes études pourraient aboutir à transformer ces sous-genres en genres à part entière : C. mesoleucos serait alors intégré au genre Rabdophorus.

Informations complémentaires

Même si les adultes des poissons-papillons sont généralement facilement identifiables, il existe des individus présentant des colorations aberrantes, souvent d'un seul côté de l'individu : il s'agit de formes hybrides interspécifiques. Au demeurant, les juvéniles sont assez mal décrits dans la littérature et présentent souvent des schémas de coloration très différents de ceux des adultes, les rendant parfois difficiles à identifier.

Statuts de conservation et réglementations diverses

L'espèce C. mesoleucos a été évaluée dans le cadre de la liste rouge mondiale de l'UICN* des espèces menacées en 2009 : elle est depuis répertoriée comme LC, soit présentant une préoccupation mineure quant à sa durabilité. Elle ne fait par conséquent l'objet d'aucune réglementation spécifique.

Origine des noms

Origine du nom français

Poisson-papillon : du fait de sa forme ronde et très colorée, et de son attitude "virevoltante" au-dessus du corail.

à tête blanche : en référence à la coloration blanchâtre de la tête.

Origine du nom scientifique

Chaetodon : du latin [chaete] = soie et [odont] = dent : les représentants du genre ont les dents fines et serrées comme les poils (soies*) d'un animal.

mesoleucos : du grec [leuco-] = ce qui est blanc et [meso] = le milieu : en référence à la partie blanchâtre caractéristique de la robe.

Classification

Numéro d'entrée WoRMS : 218739

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Famille Chaetodontidae Chaetodontidés

Poissons ronds à ovales, bouche protractile, dents fines en brosse, une seule nageoire dorsale continue sur tout le dos, écailles cténoïdes*.

Genre Chaetodon
Espèce mesoleucos

Nos partenaires