Cératosome ténue

Ceratosoma tenue | Abraham, 1876

N° 387

Mer Rouge, océans Indien et Pacifique

Clé d'identification

Longue queue
Présence de 3 paires de lobes sur les flancs
Corne recourbée derrière les branchies
Liseré violet

Noms

Noms communs internationaux

Kangaroo-like tail (GB)

Distribution géographique

Mer Rouge, océans Indien et Pacifique

Zones DORIS : Indo-Pacifique

De la mer Rouge, la Tanzanie, l'Afrique du Sud à la Corée, Okinawa (Japon) en passant par l'Indonésie, les Philippines, l'Australie, l'île Norfolk, la Nouvelle-Calédonie et jusqu'à Hawaii.

Biotope

Ceratosoma tenue affectionne les fonds sablo-vaseux ainsi que les zones intertidales* sableuses où il vit parmi les algues, les plantes marines (telles que Enhalus acororides, Syringodium isoetifolium), les éponges et les coraux. C. tenue supporte bien les températures élevées lors des marées basses en journée.

Description

Ce nudibranche est plutôt tout en longueur. Il atteint les 15 cm.
Vu du dessus Ceratosoma présente trois paires de lobes :

  • une paire au niveau des rhinophores* (organes sensoriels rétractiles);
  • une paire (la plus petite) au milieu du corps (hors queue);
  • une paire juste en avant des branchies*.

Les branchies forment un panache qui est également rétractile.

Juste en arrière de la dernière paire de lobes, le manteau* s'incurve vers le haut comme une corne ou un couvercle, et recouvre partiellement les branchies. Cette corne, qui est la partie plus visible et élevée du corps, contient la plupart des substances urticantes du nudibranche qu'il utilise pour se protéger contre les attaques de prédateurs.

Une queue au moins aussi longue que le reste du corps termine l'animal. Cette queue est souvent grignotée par l'action de prédateurs ainsi d'ailleurs que la corne du manteau.

La livrée de l'animal présente de grandes zones rouge-clair sur fond rouge sombre. Tout le corps est moucheté de jaune. Un liséré discontinu violet-bleu entoure l'animal. Le liséré de la partie du manteau recouvrant une partie des branchies est d'un violet plus clair. Mais il existe des variations de couleur : presque entièrement jaune avec liséré violet et blanc, orange doré et moucheté de jaune, orange foncé moucheté de jaune avec de grandes zones blanches.

Espèces ressemblantes

Ceratosoma trilobatum (J.E. Gray, 1827) dont la couleur et la forme ressemblent à C. tenue. Chez C. trilobatum, il y a seulement 2 paires de lobes, une au niveau des rhinophores et l'autre au niveau des branchies. Cette dernière paire est plus grande que chez C. tenue.

Alimentation

Le cératome ténue se nourrit d'éponges.

Reproduction - Multiplication

Les nudibranches sont hermaphrodites*. La fécondation est interne et les œufs sont disposés en rubans ondulés de couleur orange-rose sur un support.

Vie associée

Cette espèce peut occasionnellement abriter une crevette commensale (Zenopontonia rex).

Divers biologie

En raison de sa taille et des excroissances du corps, ce nudibranche a tendance à tanguer quand il se déplace (ce n'est pas systématique).
La vie des nudibranches serait courte. Les espèces présentent souvent des apparitions cycliques. Ainsi, en Nouvelle-Calédonie, un mois par an, on rencontre beaucoup de C. tenue adultes et cela sur différents sites de Nouméa. Puis cela se raréfie (observation du rédacteur).

Origine des noms

Origine du nom français

Cératosome ténue : francisation du nom scientifique de l'espèce.

Origine du nom scientifique

Ceratosoma : du grec [cerato] = corne ; et [soma] = corps ; donc corps cornu, allusion à la forme particulière du manteau qui recouvre partiellement les branchies.

tenue : du latin [tenuis] = mince délicat, ténu.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Opisthobranchia Opisthobranches Coquille présente, réduite ou absente. Branchies à l’arrière du cœur. Principalement marins ou d’eau saumâtre, rare en eau douce (une dizaine d’espèces, Ordre des Acochlidea).
Ordre Nudibranchia Nudibranches Cavité palléale et coquille absentes chez l’adulte. Lobes pédieux souvent absents aussi. Respiration cutanée, à l’aide de branchies, de cérates ou d’autres appendices. Tête portant une ou deux paires de tentacules, les tentacules postérieurs ou rhinophores peuvent parfois être rétractés dans des gaines. Principalement marins ou d’eau saumâtre.
Sous-ordre Doridina Doridiens Corps aplati. Anus dorsal entouré complètement ou partiellement par des branchies de remplacement ramifiées qui peuvent être rétractées (voire absentes). Mangeurs d’éponges, habituellement armés de spicules calcaires internes.
Famille Chromodorididae Chromodorididés Doridiens au corps mou allongé et étroit, à coloration vive. Dos en général lisse, bord du manteau développé à l’avant. Pied effilé à l’arrière, dépassant du manteau. Rhinophores lamellés, tentacules buccaux courts et coniques, branchies pennées.
Genre Ceratosoma
Espèce tenue

Nos partenaires