Laîche élevée

Carex elata | All.

N° 503

Europe tempérée, Afrique du Nord et Amérique du Nord

Clé d'identification

Forme des grosses touffes très denses
Tige dressée, rêche, à section triangulaire
1 à 2 épis mâles jaunes pour 2 à 3 épis femelles blancs par pied
Fixée
Non ramifiée
Peut atteindre une taille de 120 cm

Noms

Autres noms communs français

Laîche raide

Noms communs internationaux

Tufted sedge, tufted-sedge, bowles golden, bowles golden grass (GB), Carice alta, carice spondicola (I), Steife Segge (D), Stijve zegge (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Carex elata (Druce) Soo
Carex hudsonii Ar. Benn
Carex stricta Gooden

Distribution géographique

Europe tempérée, Afrique du Nord et Amérique du Nord

Zones DORIS : Eau douce d'Europe, Atlantique Nord-Ouest

Europe tempérée, Afrique du Nord et Caucase, Amérique du Nord.
Présente dans toute la France et la Belgique mais plus rare en région méditerranéenne.

Biotope

Carex elata pousse dans les eaux stagnantes ou à courant lent (lacs, bras morts des rivières, bords d'étangs). De préférence sur fonds vaseux où la profondeur ne dépasse pas 30 cm. Elle est présente jusqu'à une altitude de 1500 m.

Description

C. elata forme des grosses touffes très denses.
La tige, assez rêche, a une section triangulaire.
Les feuilles sont larges de 3-5 mm et aplaties au sommet.
Un ou deux épis mâles à fleurs jaunes généralement accompagnés de deux ou trois épis femelles blancs.
Les épis n'ont pas de pédoncule.
La souche, à écailles brun clair, est sans rhizomes horizontaux.
Les fruits, verts et lisses, sont munis d'une petite pointe terminale (apiculés).
Elle peut atteindre une taille de 120 cm.

Espèces ressemblantes

Les diverses laîches forment un genre très important, qui compte plus de 2000 espèces réparties dans les zones tempérées et fraîches du monde entier.

Alimentation

Comme tous les végétaux, cette plante est autotrophe* grâce à la photosynthèse*. Elle fabrique sa propre matière organique grâce à l'eau, au dioxyde de carbone et à l'énergie lumineuse.

Reproduction - Multiplication

Cette plante est hermaphrodite*.
La floraison se produit d'avril à juin. La pollinisation se fait par le vent (anémogame*). La dispersion des graines est faite par les mouvements de l'eau (plante hydrochore*).

Vie associée

Les pieds immergés de ces plantes sont le refuge de gastéropodes, de petits crustacés, de bryozoaires, de petits poissons, de tritons et de grenouilles. Ces plantes servent aussi d'ancrage à de nombreux micro-organismes.

Informations complémentaires

Elle est vendue partout pour la décoration des bassins. En particulier sa sous-espèce Carex elata aurea.

Réglementation

En Wallonie (Belgique) :
Cette espèce est mentionnée dans l'Annexe 6b du décret du 6 décembre 2001 modifiant la Loi du 12 juillet 1973 de la Conservation de la Nature qui indique (Article 3) que cette espèce est partiellement protégée : menacée d'extinction.

Origine des noms

Origine du nom français

Laîche : du latin [lisca] = laîche.

Origine du nom scientifique

Carex : du latin [carex] = laîche ou carex (plante) et du latin [caro] = je coupe, car les tiges à 3 angles aigus sont coupantes.
Elata : du latin [elatus] = élevé, haut.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Magnoliophyta Angiospermes Plantes à fleurs dont les graines fécondées sont renfermées dans un fruit.
Classe Liliopsida Monocotylédones Un seul cotylédon* dans la graine. Les nervures des feuilles sont parallèles.
Sous-classe Alismatidae Alismatidées
Ordre Cyperales Cypérales
Famille Cyperaceae Cypéracées Cypérales à tiges triangulaires.
Genre Carex
Espèce elata

Nos partenaires