Capelan

Trisopterus minutus | (Linnaeus, 1758)

N° 1344

Atlantique Est et Nord-Est, Méditerranée

Clé d'identification

Corps effilé
Gros œil
Barbillon mentonnier
Couleur bronze doré uniforme
Souvent en bancs

Noms

Autres noms communs français
Capelan de l'Atlantique, capelan de Méditerranée, petit tacaud, capelan de France, capelin
Noms communs internationaux
Poor cod (GB), Merluzzo capellano, mormoro (I), Capellan, mollera (E), Zwergdorsch (D), Fanecao (P), Dwergbolk (NL)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Trisopterus minutus minutus (Linnaeus, 1758)
Brachygadus minutus (Linnaeus, 1758)
Gadulus minutus (Linnaeus, 1758)


Gadus capelanus (Lacepede, 1800)
Trisopterus minutus capelanus (Lacepède, 1800)
Trisopterus luscus capelanus (Lacepède, 1800)
Morua capelanus (Risso, 1827)

Distribution géographique

Atlantique Est et Nord-Est, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Il fréquente l'Atlantique Est et Nord-Est, de la Norvège au Maroc, la mer Baltique, les îles Britanniques, la mer du Nord, la Manche, ainsi que l'ensemble de la Méditerranée.

Biotope

Le capelan est un poisson benthique que l'on peut observer entre 10 m et 400 m, le plus souvent dans la zone des 20-40 m. Les juvéniles sont observés entre 10 et 30 m.
On le rencontre sur les fonds sableux et/ou vaseux, dans et autour des épaves, le long des roches profondes.

Description

Le capelan adulte mesure 25 à 30 cm et 10 à 15 cm pour le juvénile.
Son corps est aplati latéralement, effilé et fusiforme, ce qui lui permet d'être un bon nageur. Il est couvert de petites écailles. La couleur d'ensemble est relativement uniforme :  bronze cuivre à reflets dorés sur le dos, s'éclaircissant sur le ventre souvent de couleur gris acier. Il ne possède ni bandes verticales claires sur les flancs, ni tache noire à la base des nageoires pectorales.
Ses gros yeux ont un diamètre plus important que le museau (bouche à œil). Il possède un barbillon sous le "menton". La mâchoire supérieure est plus longue que la mâchoire inférieure.
Ses nageoires anales ne se joignent pas. Comme d'autres gadidés, notamment les tacauds et les morues, il possède trois nageoires dorsales et deux nageoires anales, toutes aux rayons souples.

Espèces ressemblantes

Le capelan peut se confondre avec deux espèces :
- le tacaud Trisopterus luscus : le corps du tacaud est moins effilé et plus rond que le capelan. Son œil est plus petit, il a une tache sombre à la base des nageoires pectorales et souvent 3 à 5 bandes verticales sombres sur les flancs. Ses nageoires anales se joignent. Cette confusion est d'autant plus facile qu'on les trouve souvent ensemble, mélangés dans le même banc.
- le merlan Merlangius merlangus : le corps du merlan est plus allongé et il ne possède pas de barbillons sous le menton. Il possède des dents pointues bien visibles.

Alimentation

Le capelan est un prédateur euryphage*, il est omnivore. Son alimentation très variée comprend des petits crustacés, des vers annélides, des alevins et d'autres petits poissons.

Reproduction - Multiplication

Les capelans se reproduisent de février à juin, en fonction de la température de l'eau (8 à 9° C). De grands rassemblements auraient été observés en Manche et en mer du Nord. Les œufs, pélagiques, sont de petite taille (> 1 mm). Une femelle pond 50 000 à 350 000 œufs. Les alevins, en banc, rejoignent les eaux côtières où leur croissance est rapide. La maturité sexuelle est atteinte au bout d'un an. Un capelan vit en moyenne 4 ans.

Vie associée

Les capelans se mélangent souvent aux bancs de tacauds. Ils sont plus rares que les tacauds, plus craintifs et occupent la même niche écologique. Leur forme similaire et leur couleur uniforme leur permet sans doute de trouver là un moyen de se camoufler. La formation de bancs parfois très denses repousse certainement les prédateurs, qui ne savent pas où attaquer. Les deux espèces ne s'éloignent pas trop du site sur lequel elles ont élu domicile.
Les capelans se rencontrent aussi plus rarement mélangés aux bancs de merlans.

Informations complémentaires

Ce poisson apprécie la pénombre. En plongée, il ne faut donc pas l'éclairer directement. Si vous approchez calmement, vous pourrez approcher le banc de près, voire même être encerclé par celui-ci. Sensation de plaisir garantie !
La pêche est souvent locale et plaisancière. Il fait aussi l'objet d'une pêche professionnelle au chalut, en vue de la fabrication de la farine de poissons. Sa chair est très fragile et doit être consommée dans les 12 heures qui suivent sa pêche.

Origine des noms

Origine du nom français

Capelan : traduction littérale du latin capelanus. Le mot capelan vient aussi du vieux français signifiant chapelain.

Origine du nom scientifique

Trisopterus : du latin [tris] = trois, et [ptero] = aile, nageoire. Le genre Trisopterus est caractérisé par trois nageoires dorsales. Ce nom de genre a été donné par Rafinesque en 1814 certainement afin "d'éclaircir" le genre Gadus.
minutus : du latin [minut] = tout petit, menu, insignifiant ; [minutus] = participe passé du verbe [minuere], qui signifie diminuer.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Paracanthopterygii Paracanthoptérygiens
Ordre Gadiformes Gadiformes Présence d’un barbillon mentonnier (peut être absent). Inclut les morues, aiglefins (haddocks), merlans, tacauds, mostelles, lieus, etc.
Famille Gadidae Gadidés Corps fusiforme à allongé. La plupart des espèces ont des dents bien développées sur la tête du vomer (voûte buccale). Barbillon mentonnier souvent présent. Nageoires dépourvues d'épines. 1, 2 ou 3 dorsales et 1 ou 2 anales. Pelviennes thoraciques.
Genre Trisopterus
Espèce minutus

Nos partenaires