Ovule-ongle

Calpurnus verrucosus | (Linnaeus, 1758)

N° 406

Indo-Pacifique

Clé d'identification

Coquille globulaire et trapue
Coquille essentiellement blanche
Manteau blanc à pois noirs
Pied large et visible, blanc à pois noirs
Association avec les genres Sarcophyton et Lobophytum

Noms

Noms communs internationaux

Toe nail egg cowry (GB), Fingernagel-eischnecke (D)

Distribution géographique

Indo-Pacifique

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Indo-Pacifique (de l'Afrique aux îles Fidji)

Biotope

Ce gastropode est inféodé aux Cnidaires des genres Sarcophyton et Lobophytum. On le rencontre dès les premiers mètres.

Description

Calpurnus verrucosus appartient au groupe de Mollusques appelés ovules, et ceci s'explique bien en raison de la forme générale de sa coquille. La taille de cette coquille chez l'adulte est en moyenne de 3 cm de longueur.
Elle est de forme trapue, plutôt globulaire. Côté dorsal, elle est nettement épaissie au tiers arrière de la coquille (arête dorsale), et s'amincit vers les deux extrémités.
La coquille est blanchâtre, à l'exception d'un anneau jaunâtre précédent chaque extrémité ; ces extrémités étant teintées de violet.
Côté ventral, l'ouverture de la coquille, par laquelle sort le corps de l'animal, s'étend jusqu'aux deux extrémités, celles-ci étant comme creusées d'un petit canal (ouverture non fermée).
Toute la surface de la coquille est lisse.
Le manteau de l'animal sort quand l'ovule-ongle est active et recouvre alors la majeure partie de la coquille. Il est blanc ponctué d'une multitude de pois noirs. Le pied est également blanc à pois noirs, et peut s'étendre largement autour de la base de la coquille lorsque l'animal se déplace.

Espèces ressemblantes

Calpurnus lacteus présente quelques similitudes. Néanmoins sa taille plus petite et sa coquille sans arête dorsale ne laisse pas de doute sur l'espèce rencontrée.

Alimentation

L'ovule-ongle se nourrit de la chair des polypes des Cnidaires Octocoralliaires des genres Sarcophyton et Lobophytum, c'est donc un carnivore. Elle utilise sa radula* pour raper les polypes et les tissus externes de son hôte. On peut ainsi repérer la trace laissée par une ovule à la surface claire qu'elle laisse après son passage, là où le tissu du Cnidaire a été digéré.
Ces ovules se comportent donc comme des ectoparasites* (parasites des zones externes de l'hôte). Mais comme elles sont généralement en très faible nombre sur un même hôte (la plupart du temps un seul individu par Sarcophyton ou Lobophytum), on ne peut pas les considérer comme de véritables nuisibles des coraux mous.

Reproduction - Multiplication

Chez les Ovulidés, les sexes sont séparés.
La reproduction est interne. Les œufs sont déposés sur le pan interne des coraux mous (Sarcophyton et Lobophytum). Les œufs changent de teinte au cours de leur évolution (du gris clair au gris sombre).

Vie associée

Calpurnus verrucosus se trouve le plus fréquemment sur les coraux mous dont elle se nourrit, Sarcophyton sp. notamment. Son aspect (pois noir et blancheur de la coquille) permet un remarquable mimétisme*, il s'agit d'homochromie alimentaire : l'ovule-ongle prend la couleur de l'hôte qu'elle mange.

Informations complémentaires

Calpurnus fait également partie des coquillages que l'on retrouve vendus en sachet d'une dizaine dans les boutiques de souvenirs. Les coquilles se retrouvent aussi dans l'ornementation d'objets traditionnels.

Origine des noms

Origine du nom français

Ovule-ongle : l'allure générale de l'animal rappelle la forme ovoïde d'un grand ongle.

Origine du nom scientifique

Calpurnus de [calpurnius] = nom d'une famille romaine ? (G) ou du grec [calpi-] = urne, vase et du latin [urnus] = suffixe qui signifie relatif à.

verrucosus
du latin [verrucosus] = verruqueux. Le nom est peut-être dû à une ressemblance avec une verrue lorsque l'organisme est sur les coraux mous ou du fait de la présence des deux petits boutons caractéristiques aux extrémités de la coquille.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Caenogastropoda Caenogastropodes
Ordre Littorinimorpha Littorinimorphes
Famille Ovulidae Ovulidés Coquille piriforme à fusiforme, étirée aux extrémités, souvent rostrée. Tours recouvrant entièrement la spire. Dents aperturales faibles. Lèvre interne lisse sans dent LDA.
Genre Calpurnus
Espèce verrucosus

Nos partenaires