Bernard-l'ermite à doigts orangés

Calcinus minutus | (Buitendijk, 1937)

N° 5135

Indo-Pacifique

Clé d'identification

Bernard-l'ermite de petite taille (1,5 cm)
Corps et pinces blanc crème avec des taches orange
Extrémité des pattes orange vif
Pince gauche plus grosse que la droite
Pédoncules oculaires blanc crème à orange pâle, antennes et antennules verdâtres
Teinte des yeux noire et constellée de points blancs

Noms

Noms communs internationaux

Small white hermit crab (GB)

Distribution géographique

Indo-Pacifique

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Le bernard-l'ermite à doigts orangés est une espèce qui se rencontre dans l’Indo-Pacifique : à l'est de l'océan Indien (îles Cocos et Christmas, Australie) et à l'ouest de l'océan Pacifique (Vietnam, Taiwan, Japon, îles Salomon, Palau, Samoa). En zone DORIS, il est présent à Wallis et Futuna et en Nouvelle-Calédonie. Sa présence est douteuse en Polynésie française.

Biotope

Le bernard-l'ermite à doigts orangés est une espèce ubiquiste* qui peut se trouver sur des fonds coralliens, rocheux ou encore sableux, principalement entre 1 et 10 m de profondeur et jusqu'à 32 m.

Description

Le bernard-l’ermite à doigts orangés a une taille moyenne de 15 mm (pattes et pinces comprises). La couleur générale du corps et des pinces est blanc crème avec de petites taches orange. La partie postérieure du thorax* et son abdomen* sont de couleur violette.
Les pinces ont un aspect plutôt lisse avec quelques tubercules. La pince gauche est plus grosse que celle de droite (caractéristique fréquente chez les Diogénidés). La plus petite pince a la particularité d’avoir un bord supérieur dentelé avec quelques épines.
Les pattes sont fines et de couleur blanc crème avec des points orange. Leur dernier segment est orange vif et les griffes sont noires. Les pédoncules* oculaires très allongés, sont de couleur blanc crème à orange pâle. La teinte des yeux est noire et constellée de points blancs. La couleur des antennes est verdâtre et les antennules* sont blanc crème avec une base brun foncé et sont terminées par des flagelles* verdâtres.

Espèces ressemblantes

Le bernard-l’ermite à doigts orangés a une présence douteuse en Polynésie Française et a peut-être été confondu avec Calcinus nitidus. Ce dernier a des pinces blanches avec de grosses taches rouge-orangé et des pattes presque uniformément orange alors que chez Calcinus minutus seule l'extrémité de ses pattes est orange vif et ses pinces ont des points orange beaucoup plus petits.

Alimentation

Le bernard-l'ermite à doigts orangés est un animal omnivore, se nourrissant notamment d’algues, d’animaux ainsi que de débris d’origine animale ou végétale.

Reproduction - Multiplication

Comme la plupart des crustacés décapodes, le bernard-l'ermite à doigts orangés est une espèce gonochorique*. Après plusieurs stades larvaires* successifs zoé*, glaucothoé* et enfin mégalope*, la larve* devient un juvénile benthique* à la recherche de sa première coquille.

Vie associée

Le bernard-l'ermite à doigts orangés utilise souvent comme abri les coquilles vides de gastéropodes. Il est la plupart du temps observé dans les branches de coraux comme Pocillopora spp., Acropora spp. et Seriatopora spp..
Des Copépodes Harpacticoïdes ont été observés associés à ce bernard-l'ermite et le ver Spionidé Polydora robi a été noté sur les coquilles l’abritant.

Divers biologie

Comme la plupart des crustacés, le bernard-l'ermite à doigts orange est plus actif la nuit que le jour.

Origine des noms

Origine du nom français

Ermite puisque les individus de cette espèce se logent dans des coquilles abandonnées, comme des moines dans leur cellule.

A doigts orangés en référence à la couleur orange vif du dernier segment de ses pattes postérieures.

Origine du nom scientifique

Calcinus : du latin [calcis] = chaux, calcaire. L'auteur du genre (Dana, 1851) précise l'avoir nommé ainsi car les extrémités de ses appendices sont calcifiées et non cornées comme dans d'autres genres de la même famille.

minutus : du latin [minutus] = qui a peu de volume, qui n'est pas grand ou gros.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Anomura Anomoures

Les anomoures sont caractérisés par une cinquième paire de pattes atrophiée. Ils sont essentiellement représentés par les galathées et les bernard-l'ermite.

Famille Diogenidae Diogénidés Dissymétrie générale, une pince plus grosse que l'autre. L’abdomen n’est pas protégé par l’exosquelette.
Genre Calcinus
Espèce minutus

Nos partenaires