Bryopsis plumeux

Bryopsis plumosa | (Hudson) C. Agardh

N° 2032

Cosmopolite

Clé d'identification

Thalle dressé et ramifié de 3 à 15 cm de haut
Ramules latérales disposées en 2 rangs presque réguliers de part et d'autre de l'axe
Ramules se raccourcissant vers l'apex, aspect de barbes de plumes
Thalle mâle vert jaunâtre, thalle femelle vert foncé

Noms

Autres noms communs français

Bryopsis

Noms communs internationaux

Hen pen, feather seaweed (GB), Federtang (D), Vederwier (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Bryopsis plumosa var. nuda Homes
Ulva plumosa Hudson

Distribution géographique

Cosmopolite

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Indo-Pacifique, Atlantique Nord-Ouest

L'espèce est quasi cosmopolite : Atlantique Nord-Est (de la Scandinavie et de l'Islande à la Mauritanie), Méditerranée, mer Noire, Atlantique Nord-Ouest, Caraïbes (non signalée aux Antilles françaises), Indo-Pacifique (dont Polynésie française).

Biotope

Bryopsis plumosa se trouve toute l'année dans les étages médio et infralittoral sur les rochers, les pierres, sous les surplombs et dans les cuvettes profondes. En mode battu l'espèce est plus courte et plus trapue, tandis qu'en mode semi-abrité, elle est plus élancée. Elle est fréquente dans les lagunes et dans les ports.

Description

Le thalle* de Bryopsis plumosa présente un axe cylindrique érigé et ramifié, qui peut mesurer entre 3 et 15 cm de hauteur. Des ramules* latérales sont disposées en rangs presque réguliers de part et d'autre de l'axe. Le diamètre de l'axe et des ramules diminuant de taille vers l'apex leur confère l'aspect de barbes de plumes. Les ramifications situées à la base sont denses et longues, les plus jeunes, disposées sur deux rangs, peuvent parfois avoir une disposition variable autour de l'axe. Les axes dont la partie inférieure est dénudée sont portés par un filament siphoné* fixé au substrat par des rhizoïdes*. Les ramules sont rétrécies à la base.
Le thalle mâle est de couleur vert-jaunâtre, le thalle femelle vert foncé.

Espèces ressemblantes

Bryopsis hypnoides Lamouroux : le thalle est plus ramifié, les ramules* sont positionnées sans ordre prédéfini autour de l'axe principal. Les rameaux sont aussi plus courts.

Alimentation

Comme toutes les algues, il s'agit d'un organisme autotrophe* grâce à la photosynthèse*. L'algue tire son énergie de la lumière solaire, et de par l'absorption d'eau, du dioxyde de carbone et des sels minéraux dissous dans l'eau, elle fabrique ainsi les matières organiques nécessaires à son développement.

Reproduction - Multiplication

Le cycle de reproduction du bryopsis plumeux passe par deux phases, une sexuée, et une asexuée.

Phase sexuée : les gamétophytes* mâle et femelle produisent et libèrent les gamètes*, la fécondation a lieu en pleine eau et donne un zigote* qui après germination produira un sporophyte*.
L'espèce est dioïque* : le thalle du gamétophyte est mâle ou femelle. Sur ces thalles des ramules* s'isolent de l'axe par un bouchon et leur contenu se transforme en gamètes biflagellés. Les gamètes mâles sont plus petits et plus étroits que les gamètes femelles (anisogamie*).

Phase asexuée : le sporophyte libère dans l'eau des zoospores flagellées qui, après germination, donneront de nouveaux gamétophytes, mâles ou femelles.

La fragmentation du thalle peut donner naissance à un nouvel individu (bouturage).

Vie associée

Le bryopsis plumeux peut vivre en épiphyte* sur d'autres algues ou se fixer sur des tubes d'annélides.

Divers biologie

Le thalle de Bryopsis plumosa a une structure siphonée* : il est dépourvu de cloisons transversales et contient de nombreux noyaux et de nombreux plastes ovoïdes dans un cytoplasme commun.

Informations complémentaires

Bryospsis plumosa n'a pas une grande popularité auprès des aquariophiles car elle tend à devenir invasive. De plus, les poissons la boudent.

Elle est la proie de certains sacoglosses, comme Elysia viridis, Elysia crispata, etc...

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom vernaculaire est directement dérivé du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Bryopsis : du grec [bryo] = mousse, et suffixe -opsis = en forme de,
plumosa : du latin [pluma] = plume, duvet.
Bryopsis plumosa est une algue en forme de plume et évoque la mousse.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chlorophyta Chlorophytes

Embranchement très vaste et hétérogène de plus de 7000 espèces d'algues vertes. Unicellulaires (flagellées ou non), coloniales, filamenteuses, thalles* siphonés* ou non. Benthiques* et fixées ou planctoniques*. Subaériennes, eaux douces, saumâtres et marines.

Classe Ulvophyceae Ulvophycées

Organismes multicellulaires. Zoïdes et spores possèdent généralement 2 et 4 flagelles respectivement. Cycle de reproduction variable. Habitat essentiellement marin et benthique.

Ordre Bryopsidales Bryopsidales Thalles* siphonnés*. Cycles de reproduction diphasiques*, haplodiplontiques*, algues monogénétiques majoritairement haplontiques (n chromosomes, le genre Codium serait une exception) ou digénétiques*. Majoritairement marines (un genre d'eau douce).
Famille Bryopsidaceae Bryopsidacées
Genre Bryopsis
Espèce plumosa

Nos partenaires