Patelline d'Europe

Acroloxus lacustris | (Linnaeus, 1758)

N° 3899

Europe

Clé d'identification

Coquille à allure de patelle, en bonnet phrygien
Apex orienté vers l’arrière et incliné vers la gauche
De 4 à 7 mm de longueur par 3 à 3,5 mm de largeur et de 1,2 à 2 mm de hauteur
Coquille fine, gris jaunâtre à brune, translucide

Noms

Noms communs internationaux

Lake limpet (GB), Lago lapa (E), Teichnapfschnecke (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Ancylus lacustris Linnaeus, 1758

Distribution géographique

Europe

Zones DORIS : Eau douce d'Europe

Présente dans toute l'Europe jusqu'en Sibérie occidentale et centrale.

Biotope

La patelline d'Europe est présente dans les eaux stagnantes, étangs, marais, canaux, lacs et les rivières à faible courant. Elle préfère des eaux bien oxygénées et riches en végétation. Elle est sensible à la pollution. Elle se fixe sur les pierres et plus généralement sur les tiges et les feuilles de végétaux aquatiques ainsi que sur les coquilles de bivalves. Elle est également capable de s’enfouir dans la vase et de supporter un assèchement prolongé.

Description

C'est un petit mollusque gastéropode sans opercule*, à allure de patelle, de bonnet phrygien. L'apex* de la coquille, est conique, légèrement aigu, nettement orienté vers l'arrière et légèrement incliné vers la gauche lorsque la coquille est vue du dessus.
La coquille est fine, gris jaunâtre à brune. Elle est translucide et mesure de 4 à 7 mm de longueur par 3 à 3,5 mm de largeur et de 1,2 à 2 mm de hauteur.

Le sens de l'enroulement de la coquille est senestre*. L'anus et les organes génitaux sont situés à droite.
Le pied est grand, ovalaire, un peu plus court que le corps.

Les deux tentacules*, courts, sont triangulaires. Les yeux sont situés à leur base (caractéristique de l'Ordre des Basommatophores) en position interne.

Espèces ressemblantes

Ancylus fluviatilis O.F. Müller, 1774 : Patelline des fleuves est également en forme de chapeau chinois, de même taille qu'Acroloxus, mais la coquille est plus trapue, et l'apex, également aigu, est dirigé vers l'arrière et vers la droite.

Le genre Ferrissia, cosmopolite, regroupant une quarantaine d'espèces, rattaché par certains auteurs aux Ancylidés, est caractérisé par un apex arrondi et dirigé vers l'arrière et vers la droite avec la présence, parfois, d'un septum* calcaire (période de sècheresse).

Alimentation

Elle se nourrit d'algues (en particulier de diatomées*) et de micro-organismes (en particulier de cyanophycées).

Reproduction - Multiplication

Comme tous les gastéropodes, la patelline est hermaphrodite*. La copulation a lieu entre quatre ou cinq individus superposés où celui du dessus agit comme mâle et ceux du dessous se comportent en femelles.

Les œufs ovoïdes et transparents (diamètre 1 mm) sont encapsulés, généralement par groupes de 4 à 12, dans des gélules de forme ronde de 2 à 4 mm collées aux plantes aquatiques. En France, les juvéniles éclosent après 20 à 25 jours.

Divers biologie

Chez les Acroloxidés, le poumon a disparu et la respiration se fait par la peau comme chez les Ancylidés et Ferrissidés, deux familles proches.

Ils se déplacent peu et ne se rendent jamais à la surface pour respirer.

Origine des noms

Origine du nom français

Patelline : pour la ressemblance de sa coquille avec celle des patelles.

Origine du nom scientifique

Acroloxus : du grec [acro] = au-dessus, dessus et du grec [loxo] = oblique en allusion à l'apex oblique de la coquille.

lacustris : du latin [lacŭs] = eau dormante, lac, étang.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Heterobranchia (ex. Pulmonata +...) Hétérobranches (ex. Pulmonés +...)

Les Hétérobranches comprennent l'ancien groupe des Pulmonés (non valide) qui était définit comme ceci : cavité palléale transformée en poumon communiquant avec l'extérieur par un orifice, le pneumostome.

Ordre Basommatophora Basommatophores Un œil situé latéralement à la base de la paire de tentacules. Aquatiques. Espèces d’eau douces et marines.
Famille Acroloxidae Acroloxidés

Petits gastéropodes pulmonés d’eau douce avec une coquille conique aplatie.

Genre Acroloxus
Espèce lacustris

Nos partenaires