Crabe nageur ocellé

Achelous sebae | (H. Milne Edwards, 1834)

N° 2345

Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Carapace peu bombée mesurant jusqu'à 47 mm de longueur par 88 mm de largeur
8 épines latérales courtes + 9e épine très longue
Pointe des épines rouge sombre
Dernière paire de pattes aplatie
Face dorsale de la carapace brun orangé à rouge avec 2 ocelles noirs cerclés de blanc
Face ventrale de la carapace et pédoncules oculaires blancs

Noms

Noms communs internationaux

Ocellate swimming crab, two-eyed swimming crab, spotted swiming crab (GB), Piscina ocellate granchio (I), Cangrejo nadador ocelado (E), Pfauenaugen-Schwimmkrabbe (D), Oogvlek zwemkrab (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Lupea sebae H. Milne Edwards, 1834
Portunus (Achelous) sebae (H. Milne Edwards, 1834)
Lupa biocellata Forns in Gundlach & Torralbas, 1900

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : Caraïbes

Cette espèce est présente dans l'Atlantique tropical Ouest, de la Caroline du Sud (USA) au Brésil, en passant par les Caraïbes et le golfe du Mexique. Dans les petites Antilles elle a été observée en particulier en Guadeloupe, en Martinique, à Saint-Barthélémy et à Saint-Martin.

Biotope

Le crabe nageur ocellé se rencontre dans les récifs mixtes coraux-sable, dans les herbiers, sur les fonds sableux et dans les épaves, jusqu'à 30 m de profondeur. La journée il reste enfoui dans le sédiment ou caché sous des pierres ou coraux. Il sort la nuit, à la recherche de nourriture ou d'un partenaire.

Description

Achelous sebae est un crabe à la carapace peu bombée mesurant jusqu'à 47 mm de longueur par 88 mm de largeur (y compris les épines latérales). Le mâle est nettement plus grand que la femelle.
Le front, entre les deux yeux, est droit et porte 6 petites épines. Le bord latéral, de chaque côté, porte 9 épines. Les 8 premières sont petites, recourbées vers l'avant. La 9e et dernière épine, située à mi-hauteur de la carapace, est très longue (3 fois la taille de la précédente) et dirigée perpendiculairement au bord de la carapace.
La première pince fait environ 1,5 fois la largeur de la carapace. Son premier article est garni de 5 ou 6 épines et il n'y en a qu'une sur les 2 articles* suivants. Les pinces sont fines mais robustes.
Les pattes ambulatoires sont fines et légèrement aplaties sauf la dernière paire qui est très aplatie, notamment le dernier article qui a la forme d'une pagaie.

La face dorsale de ce crabe est brun orangé à rouge, avec un gros ocelle noir cerclé de blanc, de chaque côté, juste en arrière des grandes épines latérales. Ces épines, ainsi que celles des pinces, sont blanches avec leur pointe rouge sombre. Le dernier article des pinces est rouge plus foncé. Il peut y avoir de nombreuses soies* sur les pinces et les pattes.
La face ventrale du crabe et les pédoncules* oculaires sont blancs.

Espèces ressemblantes

Achelous sebae est le seul crabe dans sa zone géographique à avoir 2 gros ocelles sur le dos. Dans la famille des Portunidés, crabes aplatis avec pattes arrière en forme de rame et épines sur le bord latéral de la carapace, citons également :

Achelous spinimanus est de couleur gris verdâtre et n'a pas d'ocelles. Le dessus de la carapace présente des crêtes foncées. La 9e épine latérale est réduite.

Portunus sayi est de couleur brun jaune, sans ocelles mais avec des taches blanches sur le dos. C'est une espèce qui vit préférentiellement dans les radeaux de sargasses flottantes.

Achelous ordwayi a une carapace rougeâtre dorsalement sans ocelles et jaune ventralement. Les pattes et les pinces ont une coloration qui alterne des zones blanches et des zones rouges.

Callinectes ornatus est de couleur gris uniforme, sans ocelles. Le dernier article de la dernière paire de pattes est lui aussi en forme de rame mais d'une couleur rouge vif qui tranche avec le reste du corps.

Laleonectes vocans a une carapace rouge orangé, mais il n'y a pas les longues épines latérales, ni les ocelles.

Alimentation

Le crabe nageur ocellé est un prédateur agressif qui se nourrit de poissons, de crustacés, de mollusques (à coquille fine) et éventuellement de charognes.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée. La copulation a lieu entre la mue de la femelle et le durcissement de sa carapace. La fécondation a lieu au moment de la ponte.
Comme la plupart des crustacés décapodes, la femelle garde les œufs sous son abdomen, fixés aux pléopodes*. Elle les protège ainsi pendant toute la durée de l'incubation (quelques semaines, selon la température). En fin d'incubation, en secouant son abdomen, la femelle libère des larves* planctoniques* planctonophages*. Il y a plusieurs stades larvaires de type zoé* et un stade de type mégalope*. Après la métamorphose*, les minuscules crabes tombent sur le fond et poursuivent leur développement jusqu'au stade adulte.

Vie associée

Ses prédateurs sont les poulpes et des poissons comme les mérous.

Divers biologie

La dernière paire de pattes est aplatie, notamment le dernier article qui a la forme d'une rame. Ce crabe utilise cette paire de pattes comme des rames pour nager et s'enfuir rapidement en cas de danger. Mais ces pattes aplaties lui permettent également de s'enfouir rapidement dans le sable si besoin.

Informations complémentaires

En cas de danger, pour impressionner son prédateur, le crabe nageur ocellé écarte largement ses "bras" terminés par les pinces. Si cela ne fonctionne pas il s'échappe rapidement en nageant ou s'enfouit dans le sable.

Origine des noms

Origine du nom français

Crabe nageur ocellé fait référence à sa capacité de nager grâce à ses pattes arrière plates, et aux ocelles présents sur sa carapace.

Origine du nom scientifique

Achelous : Du grec [Akhéloos] = dieu du fleuve de l'Epire, qui d'après la mythologie grecque était le plus ancien fleuve de Grèce. Akhéloos (ou Achelous en latin) est le fils de Titan et Téthys.

sebae : probablement en l'honneur d'Albertus Seba (1665 - 1736), pharmacien et zoologiste hollandais qui récolta des spécimens à travers le monde, qu'il entreposa dans son célèbre "cabinet de curiosités". Linné utilisa de nombreux spécimens de cette collection pour les décrire ; ils prirent alors le statut de spécimen type (holotype).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Super classe Multicrustacea
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Pleocyemata Pléocyémates

Incubation des œufs sous l'abdomen.

Famille Portunidae Portunidés

Bord antéro-latéral de la carapace avec 9 dents , la dent postérieure souvent beaucoup plus longue que les autres ; front avec le plus souvent 4, 6 ou 8 dents ou lobes ; carapace hexagonale nettement plus large que longue ; dernière paire de pattes aplatie adaptée à la nage et à l'enfouissement rapide ; crabes les plus souvent tropicaux, épineux et très vifs.

Genre Achelous
Espèce sebae

Nos partenaires