Jean VACELET

Jean VACELET

Provence-Alpes-Côte d'Azur, France

Présentation

Jean Vacelet est Directeur de Recherches émérite au CNRS, c'est-à-dire qu'il est retraité, mais conserve le droit de travailler dans son laboratoire, le Centre d'Océanologie de Marseille - Station Marine d'Endoume.
Dès le début de ses travaux, en 1956, après des études à la Faculté des Sciences de Marseille et une initiation à la plongée en 1954, il s'est spécialisé dans l'étude des Spongiaires à la Station Marine d'Endoume. Il est resté fidèle à ce laboratoire et à ce sujet de recherche pendant maintenant un demi-siècle.
Ses travaux ont porté sur presque tous les aspects de la science des Éponges. La taxonomie a été étudiée surtout en Méditerranée, mais aussi dans les mers tropicales, océans Indien et Pacifique, à l'occasion de diverses missions, dont les premières sur la Calypso, plongées en sous-marins et séjour en habitat sous-mariné. L'étude de leur biologie, l'association avec des bactéries, la reproduction, l'anatomie, leur place dans l'évolution des animaux pluricellulaires, leur écologie, ont été les principaux centres d'intérêt.
Les grottes sous-marines, explorées avec la complicité de Jacques Laborel et de Jo Harmelin dès 1958, ont révélé l'existence de « fossiles vivants », survivantes des récifs non pas coralliens, mais à éponges, datant de très anciennes périodes géologiques, et aussi des inattendues éponges carnivores.

Il a publié en 1987 avec Jo Harmelin et Christian Pétron le superbe ouvrage « Méditerranée vivante ».

MEDITERRANEE VIVANTE, PROMENADES A LA RENCONTRE DE LA FAUNE ET DE LA FLORE Harmelin J.-G. Vacelet J., Petron C. 1987

Photos et vidéos (22)

Voir toutes ses photos et vidéos


Fiches espèces (62)

Messages du forum (10)

Réponse sur : crambe crambe en mer rouge ! ?
Non, Crambe crambe n'a pas de chance de passer par le canal de Suez. Il y a beaucoup d'éponges encroûtantes rouges en mer Rouge et Océan Indien, et il n'est pas possible de l'identifier sur photo, même bonne ! Spicules !

Réponse sur : éponge
J'ai identifié une éponge d'Itampolo (Madagascar), qui ressemble beaucoup, comme Oceanapia ramsayi (Lendenfeld, 1888), pour un travail de chimie (Bensemhoun, J., Bombarda, I., Aknin, M., Faure, R., Vacelet, J., Gaydou, E.M. 2008. Marine Bifunctional Sphingolipids from the Sponge Oceanapia ra...

Réponse sur : Porifera ? Asbestopluma ? (caraïbes)
Il est vrai que ça ressemble à une Asbestopluma sp. Ce n'est pas du tout son biotope, mais on peut avoir des surprises ! Je pencherais plutôt pour un foraminifère. Il faudrait voir les spicules, que les forams sont capables de récolter dans le milieu environnant et qui sont alors très mélangés !...

Réponse sur : Eponge ?
Sans doute Hyrtios erectus (Keller), mais bien sûr à vérifier par le squelette (pas de spicules, mais fibres très ensablées)

Réponse sur : Eponge rosée visqueuse à spongine violette (caraïbes)
Difficile de confirmer Mycale laxissima, elle a quand même un aspect inhabituel. Mais c'est sans doute une Mycale. La présence d'algues rouges dans les fibres n'est pas un bon critère  (mais je n'ai pas vérifié...). Mais ces grosses fibres sont compatibles avec M. laxissima. Spicules ??? Mais les...

Voir tous les messages

Nos partenaires