Poisson-faucon à long nez

Oxycirrhites typus | Bleeker, 1857

N° 1308

Mer Rouge, Indo-Pacifique Ouest et central

Clé d'identification

Poisson au corps élancé
Posé sur des gorgones ou du corail noir
Museau allongé
Bouche en forme de pincette
Corps revêtu d’un quadrillage rouge sur un fond crème

Noms

Autres noms communs français
Poisson-bécasse à carreaux, épervier à long nez
Noms communs internationaux
Longnose hawkfish, lognosed coral guardian (GB), Langschnauzen-Büschelbarsch (D), Halcón narigón (E), Spitssnuit koraalklimmer (NL), Abou zokhliit, soummann, samak A’saqr (AR)

Distribution géographique

Mer Rouge, Indo-Pacifique Ouest et central

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Il se rencontre dans l’océan Indien et dans le Pacifique mais aussi en mer Rouge. Sa présence est attestée à Mayotte, La Réunion, la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française.

Biotope

Son habitat est presque exclusivement limité aux gorgones ou aux massifs de corail noir (genre Anthipathes) où il se poste. On le trouve sur les récifs externes abrupts où l’eau circule entre 5 et 100 mètres de profondeur.

Description

Le poisson faucon à long nez a un corps élancé, légèrement aplati latéralement, pouvant atteindre 13 cm de longueur.
Il possède un museau très allongé, doté d’une bouche en forme de pincette.
La partie antérieure de la nageoire dorsale est soutenue par des rayons épineux au bout desquels se trouvent de petits appendices cutanés. Les pectorales ont des rayons épais et non ramifiés, elles servent d’appui pour le poisson.
Le corps est revêtu d’un quadrillage rouge caractéristique sur un fond crème.

Alimentation

Le poisson-faucon à long nez se nourrit de crustacés benthiques* et planctoniques* et de petits poissons, qu’il attrape après une brusque accélération.

Reproduction - Multiplication

C’est un hermaphrodite* protogyne* (c’est à dire qu’à maturité sexuelle il est femelle et peut ensuite se transformer en mâle). La parade nuptiale démarre au crépuscule et les gamètes* sont émis en pleine eau après le coucher du soleil, dans un bref mouvement ascendant. Le mâle s’occupe successivement d’une ou de plusieurs femelles, sur un territoire commun ou sur celui de la femelle.

Divers biologie

De par sa livrée, il se cache facilement dans les gorgones. Il s’agit d’une sorte de camouflage, le dessin rouge réticulé étant très peu visible en milieu naturel. Ce poisson est très territorial et vit en général en solitaire.

Origine des noms

Origine du nom français

Poisson faucon (ou épervier) : nom donné aux membres de la famille des Cirrhitidés, du fait de leur habitude de chasse à l’affût à partir d’un promontoire corallien -ou autre-, sur lequel ils se tiennent immobiles jusqu’à ce qu’ils fondent sur une proie passant à proximité.
A long nez : particularité anatomique de ce poisson.

Origine du nom scientifique

Oxycirrhites : du grec [oxus] = aigu, pointu, piquant et du latin [cirrus] : touffe de cheveux.  En référence aux petits panaches en forme de pinceau sur la nageoire dorsale. Le nom de genre dit que ces petites touffes sont pointues ou piquantes.
typus : du grec [tupos] = forme, représentation générale, qui a donné le nom type et l’adjectif typique.
C’est le type même du genre Oxycirrhites.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Cirrhitidae Cirrhitidés
Genre Oxycirrhites
Espèce typus

Nos partenaires