Poisson-couteau rigide

Centriscus scutatus | Linnaeus, 1758

N° 2373

Océan Indien, mer Rouge et Pacifique tropical Ouest

Clé d'identification

Nage caractéristique en banc, tête en bas
Corps argenté avec une bande verticale brun rougeâtre qui traverse l’œil
Museau allongé et jaune
Epine dorsale rigide se prolongeant au-delà de la queue

Noms

Autres noms communs français
Poisson-rasoir, centrisque cuirassé
Noms communs internationaux
Grooved razor fish, rigid shrimpfish, sea snipe, serrate razorfish, guttersnipefish (GB), Steiferschnepfer Messerfisch (D), Wafer (Papouasie Nouvelle Guinée)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Centriscus capito (Oshima, 1922)

Distribution géographique

Océan Indien, mer Rouge et Pacifique tropical Ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Ce poisson vit dans l'Indo-Pacifique, en zone tropicale.
L’espèce se rencontre à Mayotte, à la Réunion, aux Maldives, en mer Rouge, dans le golfe Persique, de l’Australie au Japon, en Indonésie, en Papouasie Nouvelle-Guinée, en Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Ce poisson vit en petits groupes de quelques dizaines d’individus dans des baies protégées et reste près du fond, généralement entre 3 et 20 mètres.  Il a été signalé ponctuellement à 100 m.
Le poisson-couteau rigide vit dans l’eau de mer ou dans l’eau saumâtre, sur des fonds sableux ou vaseux. Il recherche une protection dans les coraux branchus, les gorgones ou les herbiers. Les juvéniles s'abritent parmi les piquants des oursins ou dans les crinoïdes.

Description

Le poisson-couteau rigide a une taille maximum de 15 cm. Il nage généralement en position verticale, la tête en bas.
Son corps est mince, allongé, raide, en lame de couteau. 
Il est de couleur argentée avec une bande longitudinale brun rougeâtre passant par l’œil jusqu’à la queue.
Le museau est long, pointu, légèrement recourbé et de couleur jaune.
 
L’arrière du corps est prolongé dorsalement par une épine rigide (sans articulation) s’étendant au-delà de la queue.  Cette épine correspond au premier rayon de la nageoire dorsale. La nageoire caudale proprement dite est ramenée en position ventrale, la nageoire anale parcourt l’ensemble de l’abdomen.

7 à 8 traits se dessinent perpendiculairement à la ligne qui traverse le corps.

Le juvénile ressemble à un rectangle allongé noir ou marron avec un museau très court, sa taille varie de 5 à 10 mm. Il vit en solitaire, ou en petits groupes comme les adultes, dans les eaux de surface ou encore dans les épines des oursins où il nage aussi tête en bas.

Espèces ressemblantes

Les poissons-couteau forment une petite famille comprenant 2 genres : les Aeoliscus et les Centriscus. Ils se distinguent par la structure de l’épine dorsale qui est droite et rigide chez Centriscus, et articulée en son milieu chez Aeoliscus.
Il y a au moins 3 espèces autres que C. scutatus :
- Centriscus cristatus présent dans le Pacifique Ouest, sa bande traversant le corps est de couleur jaune. Les adultes ont des stries perpendiculaires à la bande traversante de couleur bleutée. Sa taille peut atteindre 20 cm.
- Aeoliscus punctulatus présent dans l’ouest de l’océan Indien et en mer Rouge a des pointillés noirs sur le corps.
Aeoliscus strigatus dans l’Indo-Pacifique ouest. Ces deux dernières espèces ont leur grande épine dorsale articulée en leur milieu. Cette épine forme un angle ouvert lors de la nage. Ils possèdent tous les deux une bande traversant l’œil.

Un Centriscidé des mers tempérées, la bécasse de mer (Macroramphosus scolopax), dont l'habitat pélagique et les mœurs grégaires sont très différents, montre des similitudes anatomiques remarquables.

Alimentation

Il chasse des petits crustacés nageurs qu’il aspire avec sa bouche tubulaire.

Reproduction - Multiplication

Les œufs et les larves sont pélagiques. Le temps minimum pour doubler la population est de 15 mois.

Divers biologie

Pour nager la tête en bas, il utilise sa nageoire anale qui parcourt l’ensemble de l’abdomen.
Le poisson-couteau ne possède pas de ligne latérale.

Informations complémentaires

Poisson sans valeur commerciale, il est parfois transformé en farine pour poissons lorsqu’il est pêché en capture accessoire.

Origine des noms

Origine du nom français

Poisson-couteau rigide : son corps ressemble à une lame de couteau. L’adjectif rigide se rapporte à la présence d'une épine sur le dos, droite et sans articulation.

Origine du nom scientifique

Centriscus : latinisation du grec [kentriskos], nom d'un poisson non identifié, probablement porteur d'un aiguillon ou dard (l'épine dorsale).

scutatus : du latin [scutatus] = qui porte un bouclier.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Ordre Syngnathiformes Syngnathiformes Poissons possédant des mâchoires soudées en un tube allongé. Il s'agit essentiellement des syngnathes et des hippocampes.
Famille Centriscidae Centriscidés Poissons-couteau
Genre Centriscus
Espèce scutatus

Nos partenaires