Idole maure

Zanclus cornutus | (Linnaeus, 1758)

N° 2225

Indo-Pacifique tropical

Clé d'identification

Corps discoïdal blanc jaunâtre avec 2 bandes noires verticales
Museau tubulaire avec tache orange
Rayons épineux de la dorsale très longs en forme de fouet
Nageoire caudale noire à liseré blanc

Noms

Autres noms communs français
Idole mauresque, idole des maures, porte-enseigne, zancle, zancle cornu, fil-en-dos, tamarin cornu, cocher blanc, tranchoir cornu
Noms communs internationaux
Moorish idole (GB), Idolo moresco (I), Idolo moro (E), Halfterfisch (D), Maskerrwimpelvis (NL), Idolo mouro (P)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Chaetodon canescens Linnaeus, 1758 (qui décrivait à l'origine le stade juvénile)
Chaetodon cornutus Linnaeus, 1758 (qui décrivait à l'origine le stade adulte)
Zanclus canescens (Linnaeus, 1758)

Distribution géographique

Indo-Pacifique tropical

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Zanclus cornutus a une très large répartition. Il est présent dans tout l'océan Indien, y compris Mayotte et la Réunion et dans tout le Pacifique tropical, y compris Hawaï, jusqu'au golfe de Californie et au Pérou à l'est. Du nord au sud, on le trouve du sud du Japon à l'île de Lord Howe et la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

L'idole maure se rencontre aussi bien dans les eaux turbides des récifs côtiers, des lagons, des baies ou des ports, que dans les eaux claires des platiers et pentes récifales externes de 3 à 180 m de profondeur.

Description

Zanclus cornutus a un corps fortement comprimé latéralement, en forme de disque, pouvant atteindre 24 cm de long. Le corps est blanc, avec une large bande noire verticale en arrière des yeux, et une plus étroite dans sa partie postérieure, bordée de blanc et qui se prolonge dans la nageoire dorsale (6-7 épines, 39-43 rayons mous) et anale (3 épines, 31-37 rayons mous). La partie blanche de l'arrière du corps devient jaune plus ou moins intense. Les écailles sont de forme cténoïde*. La bouche est petite et tubulaire, avec de nombreuses petites dents fines. Une tache jaune à orange est présente comme une selle sur le museau. Il présente sur le front un triangle blanc, dont les sommets de la base seraient les yeux. La nageoire dorsale est blanche et les 3 premières épines sont très développées, rappelant un étendard. La nageoire caudale est concave et de couleur noire avec un liseré blanc. Les pelviennes sont noires, alors que les pectorales sont transparentes.

Chez les post-larves, une épine pré-orbitale est présente de chaque côté. Elle disparait chez les adultes qui ont une petite crête épineuse qui se développe alors au dessus de chaque œil (plus développée chez les mâles).

De nuit, la coloration est plus uniforme. Les zones noires s'éclaircissent en gris alors qu'au contraire, les zones blanches et jaunes s'assombrissent pour devenir brun gris.

Espèces ressemblantes

Bien que l'idole maure soit très proche des poissons-chirurgiens, cette espèce ne leur ressemble pas physiquement. Par contre, il est très facile de la confondre avec les poissons-cochers (genre Heniochus) qui eux sont proches des poissons-papillons. Cependant, Zanclus cornutus est le seul à avoir un museau aussi tubulaire, avec une selle jaune à orange caractéristique. De même, lui seul a une queue noire. Enfin, à la différence de Zanclus cornutus, la nageoire dorsale des poissons-cochers possède une partie postérieure membraneuse arrondie.

Alimentation

Zanclus cornutus se nourrit principalement d'éponges, mais également de petits invertébrés benthiques et d'algues.

Reproduction - Multiplication

Chez l'idole maure, le dimorphisme sexuel est faible. Il est marqué par des épines supra-operculaires un peu plus développées chez les mâles. Les gamètes sont libérés en pleine eau, la fécondation est externe et les œufs sont pélagiques. Les larves transparentes planctoniques ont déjà la forme de l'adulte. Elles dérivent très longtemps, jusqu'à leur transformation en juvénile quand elles atteignent une taille importante de 7 à 8 cm, ce qui explique la très large dispersion de cette espèce et le peu de variabilité de coloration d'une zone à l'autre.

Divers biologie

C'est un poisson très commun, se déplaçant habituellement par 2 ou 3, mais pouvant parfois former de grands groupes, notamment dans l'océan Indien.

Zanclus cornutus est très proche des poissons-chirurgiens (Acanthuridés) mais en diffère principalement par l'absence d'épine en forme de scalpel sur le pédoncule caudal. Il est le seul représentant de la famille des Zanclidés.

Sa durée de vie serait d'une dizaine d'années.

Informations complémentaires

Les deux caractères anatomiques différents entre la post-larve (épines pré-operculaires) et l'adulte (épines supra-operculaires) ont conduit Linné, dans la même publication, à parler de Chaetodon (Zanclus) canescens et C. cornutus. Cuvier, en 1816, est le premier à comprendre qu'il s'agit de deux phases différentes d'une seule et même espèce.

L'idole maure est devenu célèbre depuis son rôle de Gill dans le dessin animé "Le monde de Némo".

Origine des noms

Origine du nom français

Idole maure : dans certaines populations d'Asie du Sud-Est ce poisson est respecté et lorsqu'il est pris dans un filet, il est libéré par le pêcheur qui fait alors une révérence.

Origine du nom scientifique

Zanclus : du grec [zagklion] = faucille, en référence à la forme générale de ce poisson avec sa nageoire dorsale en forme de fouet.

cornutus : du latin [cornutus] = qui a des cornes, en référence aux cornes au dessus des yeux chez l'adulte.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Acanthuroidei Acanthuroïdes Poissons-chirurgiens.
Famille Zanclidae Zanclidés
Genre Zanclus
Espèce cornutus

Nos partenaires