Pseudobiceros bifurcus

Pseudobiceros bifurcus
Pseudobiceros bifurcus
  • Lieu de prise de vue : Philippines, 10 m
  • Date de prise de vue : 07/04/2017
  • Agrandir l'image

Comment citer cette question :
http://doris.ffessm.fr/Forum/Pseudobiceros-bifurcus-25535

Réf : 25535

Isabelle DROUET le 05/05/17

Bonjour

Je souhaiterais savoir ce que représente les fines lignes que l'on voit sur son corps ? Un parasite ?

merci

Cordialement

Isabelle Drouet

Francis POLLAK
0

Francis POLLAK le 16/05/17

Bonjour Ginette.

"bifurcus" ! appellation doublement méritée ici !

Ta photographie est amusante et originale mais on ne peut multiplier à l'infini les illustrations de la fiche...

Je laisse à Sylvie HUET, avertie de ce post, juger de l'opportunité de compléter la fiche...

Merci pour ta photo en tous cas !

Ginette ALLARD
0

Ginette ALLARD le 16/05/17

Un Pseudoceros bifurcus pas comme les autres, pour compléter la fiche peut être. Cordialement

Ginette

  • Lieu de prise de vue : Indonésie
  • Date de prise de vue : 22_11_2013
  • Nom du photographe : G_Allard
  • Agrandir l'image
<p>Un <em>Pseudoceros bifurcus</em><em> </em>pas comme les autres, pour compléter la fiche peut être. Cordialement</p><p>Ginette</p>
Frédéric ANDRÉ
0

Frédéric ANDRÉ le 13/05/17

Rq: l'ascidie dont se nourrit ce ver plat est Eudistoma punctatum Monniot F. & Monniot C., 2001.

Francis POLLAK
0

Francis POLLAK le 12/05/17

Merci Alain-Pierre. Je vais faire une proposition dans ce sens...

Alain-Pierre SITTLER
0

Alain-Pierre SITTLER le 11/05/17

Mon avis perso est que dans le texte de la fiche, on ne mettra rien qui ne soit scientifiquement attesté. Et donc pas de supposition, aussi tentante soit-elle.
En tant que rédacteur principal de cette fiche, tu peux par contre voir avec ta doridienne (et avec Marina qui est d'ailleurs la vérificatrice scientifique de la fiche :-) s'il est opportun d'ajouter l'image à l'iconographie de cette fiche. Pourquoi pas si elle vous tente et que vous êtes d'accord tous trois ?
Il suffira de mettre beaucoup de conditionnel dans la légende afin de ne pas inférer et risquer de faire penser à un fait établi. Ce sera Sylvie qui décidera in fine mais ce serait (toujours à mon avis) dommage de ne pas pointer ce phénomène bizarre peu observé.
En résumé :
Si on explique, il faut que ce soit juste. Mais on peut montrer des choses sans pour autant avoir une explication à tout ! ;-)

Francis POLLAK
0

Francis POLLAK le 11/05/17

Hummm... de fortes présomptions mais pas de certitude donc... Je ne sais que faire par rapport à la fiche... C'est frustrant parceque la photo me semble super intéressante et illustrerait parfaitement la "migration spermatique"... L'avis d'un responsable du site serait le bienvenu...

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE
0

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE le 11/05/17

Je vous résume (et traduis) la réponse de Patricia Perez Garcia qui étudie actuellement les vers plats en Espagne.

Patricia ne connaît aucune allusion à ces lignes blanches dans la bibliographie des vers plats. Toutefois, l'hypothèse d'une dispersion à travers les tissus (nourriture ou sperme) lui semble parfaitement crédible.

Dans le livre de Leslie Newman "Marine Flatworms, The World of Polyclads", page 33 il y a la photo de copulation ci-jointe. Le ver à gauche a 2 "boules" blanches de sperme, entourées de lignes blanches, similaires à celles-ci. Donc, un lien possible avec la copulation.

  • Nom du photographe : Livre de Leslie Newman "Marine Flatworms, The World of Polyclads"
  • Agrandir l'image
<p>Je vous résume (et traduis) la réponse de Patricia Perez Garcia qui étudie actuellement les vers plats en Espagne.</p><p>Patricia ne connaît auc...
0

Isabelle DROUET le 09/05/17

Pas de souci pour utiliser la photo .

Francis POLLAK
0

Francis POLLAK le 09/05/17

Bonjour. Si tu as confirmation, Marina, la photo m'intéresse grandement pour compléter la fiche, Isabelle...

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE
0

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE le 09/05/17

Chez les vers plats la copulation se fait souvent à travers la peau, à n'importe quel endroit du corps. Puis le sperme migre à travers les tissues vers l'organe reproducteur femelle (les vers plats sont hermaphrodites).

Je suppose que les lignes blanches c'est le sperme en migration depuis un point périphérique où la copulation a eu lieu vers le milieu du corps où se trouvent les organes reproducteurs.

Mais ce n'est qu'une hypothèse. Je vais demander la confirmation à une spécialiste.

Nos partenaires