Nudibranche 2

Nudibranche 2
Nudibranche 2
  • Lieu de prise de vue : Ria d'Etel, 15m
  • Date de prise de vue : 07/04/2018
  • Nom du photographe : David Borg
  • Agrandir l'image

Comment citer cette question :
http://doris.ffessm.fr/Forum/Nudibranche-2-33726

Réf : 33726

David Borg le 07/04/18

Bonjour je voulais connaître le nom de ce nudibranche, je pense que c'est un Cuthona mais aucune idée de l’espèce...

Si quelqu'un a une idée je suis preneur.

Cordialement

David Borg

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE
0

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE le 12/04/18

Voici quelques images des spécimens sénégalais, pour comparaison.

  • Lieu de prise de vue : Dakar, Sénégal
  • Date de prise de vue : mai-juin 2005
  • Nom du photographe : Marina Poddubetskaia
  • Agrandir l'image
<p>Voici quelques images des spécimens sénégalais, pour comparaison. <br></p>
Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE
0

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE le 12/04/18

T. ocellata est une espèce très différente et principalement méditerranéenne.

C'est la succession des couleurs jaunes et foncés sur les papilles qui fait penser aux gens à T. caerulea. Et il est vrai que cet animal semble le juvénile de la forme atlantique qui ressemble à T. caerulea méditerranéenne.

Il existe plusieurs variantes de T. caerulea très différentes entre elles, au moins en Méditerranée, Atlantique européen et Atlantique africain :

- les animaux méditerranéens ont des couches de couleurs clairement séparées, nettes, et au moins un peu de jaune sur les rhinophores et tentacules buccaux, souvent une ligne blanche sur le dos ;

- les animaux des côtes atlantiques européennes sont beaucoup plus pâles, avec des couches de couleurs ternes et imprécises, confuses. Ils n'ont pas de jaune ni sur les rhinophores, ni sur les tentacules. Et je n'ai jamais vu de ligne blanche sur le dos ;

- les animaux que j'ai vu au Sénégal sont variables, mais avec 3 points communs : sur les cérates il y a une succession de 3 couches assez nettes (verdâtre tacheté de blanc, bleu et jaune), les rhinophores sont toujours blancs et les tentacules buccaux toujours jaunes ou orangés, et il n'y a pas de ligne blanche sur le dos.

Certes, la littérature ne nous donne qu'un seul nom : caerulea. Mais je ne connais aucune étude récente sur ces variantes.
Et à l'ère où les études ADN bouleversent les genres (rien que les publications de Korshunova changent totalement la taxonomie des éolidiens !) et démultiplient les espèces, comment pourrait-on croire que 3 populations géographiques distinctes, avec des caractères stables au sein de chacune d'entre elles mais différents des autres zones géo sont tous d'une seule et même espèce ?
Il faudra une étude ADN pour trancher la question, mais en attendant j'appelle "caerulea" la variante méditerranéenne et "cf. caerulea" toutes les autres. Mais ce n'est qu'une opinion personnelle, basée sur les observations in situ. Je n'ai pas les spécimens pour aller plus loin.

David BORG
0

David BORG le 11/04/18

Bonjour,

Merci pour votre réponse, je n'ai hélas pas de vue dorsale de la bête.

On m'a également proposé T. caerulea sur un autre forum ou éventuellement T. ocellata...pas simple.

Cdt

David


0

Alberto COLLETTI le 11/04/18

I think it may be a juvenile form of T. caerulea with not marked colors yet, anyway rhinophores and oral tentacles can have the same color of the body and not necessarily yellow

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE
0

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE le 11/04/18

No, Alberto, Cuthona caerulea has yellow rhinophores and oral tentacles. It isn't this species.

0

Alberto COLLETTI le 11/04/18

I think it could be Trinchesia caerulea

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE
0

Marina PODDUBETSKAIA OSSOKINE le 11/04/18

Oui, David, c'est une Cuthona mais pour préciser l'espèce, j'aurais besoin d'une vue de dessus, pour vérifier la présence (ou non) d'un motif.

Nos partenaires