Lèche-doigts épineux

Thyone roscovita | Hérouard, 1889

N° 2680

Atlantique Nord-Est, Manche

Clé d'identification

Corps cylindrique aminci aux extrémités
Tégument gris rosé piqueté de brun
Panache de tentacules haut de 4 à 6 cm
Axe des tentacules blanc
Ramifications secondaires noires, droites, fines et pointues
Aspect épineux

Noms

Noms communs internationaux

Spiny sea-cucumber (GB)

Distribution géographique

Atlantique Nord-Est, Manche

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

On rencontre cette holothurie en Atlantique Nord-Est, du golfe de Gascogne aux îles Britanniques. Elle est bien présente en Manche, sur les côtes sud et ouest de la Grande-Bretagne, en Irlande ainsi qu'aux îles Shetland.

Biotope

Thyona roscovita vit le corps enfoui dans le sédiment ne laissant apparaître que son panache de tentacules. Elle affectionne les fonds de vase, de sable ou de graviers, plus rarement les anfractuosités rocheuses, du bas de l'espace intertidal* jusqu'à 40 m de profondeur.

Description

Cette holothurie cylindrique, rétrécie aux extrémités, mesure 7 à 8 cm de long. Les téguments* sont assez épais, gris rosé ou brun rosé, piquetés de brun et opaques. De nombreux tubes ambulacraires* ou pédicelles*, petits tubes mous reliés au système aquifère*, sont disposés irrégulièrement sur tout le corps, sans alignement perceptible ; ils sont de couleur jaune pâle.
Le panache des tentacules* péri-buccaux, généralement seul visible, mesure environ 4 à 6 cm, l'axe des tentacules est blanc et présente des ramifications secondaires d'aspect épineux. Ces dernières sont droites, fines et pointues, de couleur noire ; elles portent elles-mêmes de fines ramifications claires et peu visibles donnant un aspect vaporeux au panache lors d'une observation rapprochée. L'aire tentaculaire est rosée piquetée de points bruns, ces points peuvent fusionner en une ligne sombre dans l'axe de chaque interradius*.
Les sclérites* sont absents sauf dans les 10 tubes ambulacraires* entourant l'anus.

Espèces ressemblantes

Neopentadactyla mixta : rencontrée également sur fonds sédimentaires, elle présente un panache translucide de couleur assez uniforme.

Aslia lefevrii : rencontrée dans les anfractuosités rocheuses, elle présente un panache de couleurs inversées par rapport à Thyone roscovita : axe sombre, ramifications claires.
Les différentes espèces du genre Thyone sont très semblables d'aspect :

  • T. fusus est présente tout autour des îles Britanniques, en Atlantique et en Méditerranée sur fonds de vase de 10 à 100 m de profondeur et possède un panache brun plus ou moins clair, moins dense et d'aspect plus élancé que T. roscovita.
  • T. raphanus est plus petite (4 cm environ) et rencontrée à plus grande profondeur que T. roscovita de la Norvège à la Méditerranée.

Alimentation

Ce filtreur suspensivore* microphage* capture ses proies, de fines particules alimentaires, par les tentacules qui sont garnis à leurs extrémités de grappes de papilles adhésives servant à agglutiner les particules organiques en suspension dans l'eau. Ces tentacules sont ensuite introduits dans un ordre défini, l'un après l'autre, dans la bouche pour y récupérer sa nourriture.

Reproduction - Multiplication

Cette espèce est gonochorique* (les sexes sont séparés). La fécondation est externe et a lieu en pleine eau. Elle aboutit à la formation de larves* planctoniques* en forme de tonnelet qui ont une vie pélagique* très courte. Les larves finissent par tomber sur le fond et se transforment en minuscules concombres qui gagnent rapidement leur biotope* de prédilection.

Divers biologie

Description microscopique : les pédicelles se terminent par une ventouse dont l'observation microscopique révèle qu'elle est soutenue par de petits disques calcaires perforés.

Informations complémentaires

Certaines holothuries du genre Thyone constituent des modèles d'étude en biologie cellulaire pour l'analyse de la fusion des gamètes*.

Origine des noms

Origine du nom français

Lèche-doigts : cette holothurie est nommée ainsi car elle amène ses tentacules un par un dans sa bouche pour se nourrir.
épineux : fait référence à l'aspect du panache de tentacules.

Origine du nom scientifique

Thyone : selon la mythologie grecque, Sémélé, jeune mortelle, fut aimée de Zeus qui lui accorda l'immortalité sous le nom de Thyoné. De leurs amours naquit Dionysos (Bacchus selon la mythologie romaine).
roscovita : de Roscoff (Finistère), lieu où furent trouvés les premiers individus ayant donné lieu à la description de l'espèce par Hérouard.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Echinozoa Echinozoaires Echinodermes non étoilés de forme globuleuse ou allongée. Ce groupe renferme les oursins et les concombres de mer.
Classe Holothuroidea Holothuroïdes Echinodermes vermiformes, ouverture buccale à l’extrémité antérieure du corps et entourée d’une couronne de tentacules rétractiles, anus postérieur, une seule gonade : holothuries, concombres de mer.
Endosquelette réduit à de microscopiques ossicules ou plaques, inclus dans la paroi du corps.
Super ordre Dendrochirotacea Dendrochirotacés
Ordre Dendrochirotida Dendrochirotes Holothuries aux tentacules buccaux arborescents adaptés à la capture du plancton.
Famille Cucumariidae Cucumariidés Seulement 10 tentacules, lignes radiales de podia souvent bien définies, holothuries de taille généralement petite, eaux côtières vaseuses.
Genre Thyone
Espèce roscovita

Nos partenaires