Stichée arctique

Stichaeus punctatus | (Fabricius, 1780)

N° 866

Circumpolaire

Clé d'identification

5 à 6 taches dorsales
6 à 7 barres sur les joues
Bouche pointue, mâchoire inférieure débordante
Coloration brunâtre à rouge vif
Taille maximale 220 mm

Noms

Autres noms communs français

Loche (Saint-Pierre et Miquelon)

Noms communs internationaux

Arctic shanny (EU)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Blennius punctatus (Fabricius, 1780)
Stichaeus punctatus punctatus (Fabricius, 1780)
Stichaeus rothrocki (Bean, 1881)

Distribution géographique

Circumpolaire

Zones DORIS : Atlantique Nord-Ouest

L'espèce est circumpolaire. Elle est présente dans le golfe et l'estuaire du Saint-Laurent. On rencontre la stichée arctique dans la baie d'Hudson, sur la côte du Labrador, dans l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon, vers le sud jusqu'au Maine, à l'ouest du Groenland, dans les mers de Béring, du Japon ainsi qu'en Sibérie septentrionale.

Biotope

La stichée affectionne particulièrement les fonds rocheux et graveleux. Sa présence est relativement courante à faible profondeur, notamment dans les structures de bois des quais mais elle est également constatée à de plus grandes profondeurs, dans la zone des 50 m.

Description

La stichée est un petit poisson au corps de forme modérément allongé et compressé latéralement. La coloration du dessus varie du brunâtre au rouge vif, celle du dessous est blanchâtre. Sa tête a une forme pointue, elle est sans écailles; sa partie inférieure est marquée de 6 ou 7 courtes bandes de couleur foncée. Sa bouche est petite et sa mâchoire inférieure est débordante. Les yeux sont de taille moyenne et sont séparés par un petit espace. La ligne latérale est haute sur le côté et se termine sous le milieu de la dorsale. Les flancs, les nageoires caudales, anale et pectorales sont tachetées. Les nageoires pectorales sont de forme arrondie. On dénombre 5 à 6 taches foncées sur la nageoire dorsale. Les pelviennes de couleur jaune sont bien développées. Sa taille maximale est de 220 mm.

Espèces ressemblantes

Ulvaria subbifurcata, l'ulvaire deux lignes peut être confondu avec la stichée arctique. Il s'en distingue par une tache foncée sur sa nageoire dorsale et une bande noire oblique sur l'œil.
Pholis gunnellus, la sigouine de roche, ou gonelle, peut également être confondue avec la stichée.

Alimentation

La stichée arctique se nourrit principalement de petits invertébrés benthiques. Elle apprécie également les mysis (larves de crevette), les vers polychètes, les amphipodes et les copépodes.

Reproduction - Multiplication

La période de frai la plus probable est identifiée au printemps. La femelle pond entre 1500 et 3000 œufs.

Divers biologie

Le guillemot à miroir Cepphus grylle, la morue de roche Gadus ogac et le flétan du Groenland Reinhardtius hippoglossoides comptent aussi parmi ses prédateurs les plus fréquents.

Informations complémentaires

La stichée arctique adopte souvent une position de repli de sa queue vers sa tête, ce qui la rend particulièrement identifiable.

Origine des noms

Origine du nom français

La stichée doit son nom français à la famille des Stichaeidae, connus également sous le nom de blennies-serpents.

Origine du nom scientifique

Stichaeus du grec [stychos] = couche, strate, tranche
punctatus du latin [punctum] = point, peut se traduire par ponctué, en référence aux nombreuses taches de la livrée.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Zoarcoidei Zoarcoïdes Perciformes caractérisés par un corps allongé et des nageoires pelviennes en position avancée.
Famille Stichaeidae Stichées Famille des "pricklebacks" , blennies à nageoire dorsale épineuse.
Genre Stichaeus
Espèce punctatus

Nos partenaires