Crevette dorée

Stenopus scutellatus | Rankin, 1898

N° 2929

Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Crevette atteignant 4 cm de longueur
Antennes et antennules blanches et très longues
Pattes ambulatoires fines
3e paire de pattes hypertrophiée et terminée par une longue pince
Céphalothorax, pattes I, II, IV, V et abdomen jaunâtres à verdâtres
Patte hypertrophiée (III) avec alternance de zones orange et rouges et articulations blanches
Moitié postéro-dorsale de l'abdomen avec 4 taches rouges et quelques taches blanches
Telson pointu, rouge et à extrémité blanche, uropodes transparents avec une tache rouge

Noms

Noms communs internationaux

Golden coral shrimp, yellowbanded coral shrimp, Caribbean boxer shrimp (GB), Camarón boxeador dorado (E), Karibik-Scherengarnele (D)

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : Caraïbes

Cette espèce se rencontre dans l'Atlantique tropical Ouest : Floride, golfe du Mexique et Caraïbes et nord du Brésil. Plus précisément, dans la zone DORIS elle est présente aux Antilles françaises (Saint Barthélémy, Guadeloupe et Martinique) et en Guyane.

Biotope

Cette crevette se rencontre dans les récifs coralliens et les zones rocheuses jusqu'à 182 m de profondeur.

Description

Stenopus scutellatus est une crevette pouvant atteindre 4 cm de longueur.

Le céphalothorax* est muni d'un rostre* épineux ventralement et dorsalement. Les yeux sont relativement petits et paraissent non pédonculés. Les antennes* et les antennules* sont blanches et très longues : jusqu’à trois fois la longueur du corps. Les deux premières paires de pattes ambulatoires sont fines et terminées par une petite pince. La troisième paire de pattes est hypertrophiée et terminée par une longue pince. Les deux dernières paires de pattes n'ont pas de pince.

Le céphalothorax, les pattes I, II, IV et V ainsi que l'abdomen sont jaunâtres à verdâtres plus ou moins translucides. La patte hypertrophiée (III) porte quelques épines et longs poils. Elle est de la même couleur que le corps dans sa partie proximale puis présente une alternance de zones orange et rouges. Ses articulations sont blanches. Une paire de taches rouges est présente entre les bases des deux longues pinces.

La moitié postéro-dorsale de l'abdomen présente 4 taches rouges (2 de chaque côté) et quelques taches blanches en position médiane.

La queue présente un telson* central pointu, rouge et à extrémité blanche, et des uropodes* de chaque côté, transparents avec une tache rouge.

Chez la femelle en reproduction, on peut voir par transparence l'ovaire en vitellogenèse : il est de couleur vert émeraude. Une fois pondus, les œufs sont de la même couleur.

Espèces ressemblantes

Du fait de sa forme et sa couleur, il n'est pas possible de confondre la crevette dorée avec des crevettes appartenant à un autre genre.
La seule confusion pourrait se faire avec une espèce du même genre, Stenopus hispidus, que l'on retrouve dans les Caraïbes mais présente également dans l'Indo-Pacifique. Cette crevette a une taille plus importante, le corps et la paire de pinces principales rayés rouge et blanc.

Alimentation

Stenopus scutellatus est une crevette nettoyeuse de poissons. Elle se nourrit des parasites présents sur leur peau. Pour cela elle se tient à l'entrée d'anfractuosités ou au sommet d'éponges tubulaires, laissant dépasser ses longues antennes* et les agitant pour inviter les poissons à se faire nettoyer.
A l'approche d'un plongeur, elle s'enfoncera dans sa cachette mais si vous approchez votre main et ne bougez plus, elle sortira pour vous faire les ongles !

Reproduction - Multiplication

C'est une espèce gonochorique* qui effectue une danse nuptiale lors de la reproduction. Le mâle entame une marche latérale saccadée devant une femelle. Celle-ci feint l’indifférence dans un premier temps puis agite ses pinces comme pour embrasser le mâle. Il s'en suit une copulation où la femelle récupère le sperme dans une poche sous son abdomen. Après fécondation, les œufs sont conservés entre ses pattes natatoires sous son abdomen.

Vie associée

Cette crevette nettoyeuse n'intervient que sur des poissons de petite taille.

Divers biologie

Cette crevette vit souvent en couple.

Ses pinces sont très fragiles et s'amputent facilement. Cependant cette espèce est capable de régénérer des pattes ou pinces perdues lors de la prochaine mue. Il n'est donc pas rare de voir des individus avec des pinces de tailles différentes.

Informations complémentaires

Cette espèce très esthétique est parfois présentée en aquariologie marine. Elle est également représentée sur un timbre poste des îles Grenadines.

Origine des noms

Origine du nom français

Crevette dorée du fait la couleur dominante de son corps.

Origine du nom scientifique

Stenopus : du grec [steno] grêle, étroit, fin et [pous] pied : ce nom fait référence aux pattes fines de cette crevette.

scutellatus : du latin [scutella] = coupe, petit bol.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Super classe Multicrustacea
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Pleocyemata Pléocyémates

Incubation des œufs sous l'abdomen.

Famille Stenopodidae Sténopodidés
Genre Stenopus
Espèce scutellatus

Nos partenaires