Dauphin tacheté de l'Atlantique

Stenella frontalis | (G. Cuvier, 1829)

N° 2933

Atlantique Ouest et Sud-Est

Clé d'identification

Nombreuses taches sur le corps des adultes
Flamme claire remontant sur la robe sombre jusqu'à l'aileron dorsal
Long rostre trapu
Bout des lèvres blanc
Melon proéminent
Nageoire dorsale en forme de faucille à large base
Nageoire caudale concave avec un sillon médian
Nageoires pectorales longues, larges et pointues

Noms

Autres noms communs français

Dauphin de Pernetty, dauphin du Gulf Stream, dauphin bridé

Noms communs internationaux

Atlantic spotted dolphin, spotted dolphin, long-snouted dolphin, Gulf-Stream dolphin, bridled dolphin (GB), Atlantiischer Fleckendelphin, Zügeldelphin, Langstirnige Delphin (D), Stenella maculata atlantica (I), Delfín manchado del Atlántico, delphin pintado, delfín embridado (E), Golfinho pintado do Atlântico (Portugais), Gevlekte dolfijn (NL), Flekkdelphin (Norvegien), Kasuri iruka (Japonais).

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Stenella plagiodon
Delphinus pernettensis Desmarest, 1817
Stenella pernettyi
(Desmarest, 1820)
Delphinus frontalis (G.Cuvier, 1829)
Prodelphinus frontalis (G. Cuvier, 1829)
Clymenia frontalis (G. Cuvier, 1829)
Delphinus froenatus F. Cuvier, 1836
Delphinus doris, Gray, 1846
Delphinus plagiodon
, Cope, 1866
Stenella plagiodon (Cope, 1866)
Stenella frontalis (Fraser, 1950)

Distribution géographique

Atlantique Ouest et Sud-Est

Zones DORIS : Caraïbes, Atlantique Nord-Ouest

Ce dauphin fréquente l'océan Atlantique dans des latitudes comprises entre 50°N et 25°S. A l'ouest de l'océan Atlantique, on le rencontre depuis le cap Cod, au nord-est des Etats-Unis, jusqu'au sud du Brésil. Il est très fréquent dans le golfe du Mexique, et aux Bahamas où il s'est sédentarisé. Par contre, il est peu présent aux Antilles et le long des côtes de Colombie et du Venezuela. Au sud-est de l'océan Atlantique, il fréquente les côtes des Açores, des Canaries et de Sainte-Hélène. On le rencontre parfois sur les côtes de l'Afrique de l'Ouest, mais pas en Méditerranée.

Biotope

On rencontre le dauphin tacheté dans les eaux tropicales à tempérées chaudes de l'océan Atlantique près des côtes ou au large (entre 250 et 350 km des côtes), mais rarement en plein milieu de l'océan. Il fréquente des eaux dont la profondeur est comprise entre 20 m et 250 m. Au Bahamas, il affectionne les fonds sableux entre 6 et 12 m.

Description

Robuste et de forme compacte, le dauphin tacheté de l'Atlantique mesure entre 1,60 et 2,30 m, pour un poids variant de 100 à 140 kg. Le rostre* (ou bec) est long et étroit, la commissure des lèvres est rectiligne. Le melon* est proéminent. Le dessus du corps est recouvert d'une cape* gris sombre, les côtés sont gris foncé et le ventre blanchâtre. Les adultes portent de nombreuses taches sur le corps, particulièrement sur le ventre. Les taches sont claires dans la partie sombre et foncées dans la partie claire. La population de l'Atlantique Ouest est généralement plus tachetée que celle de l'Est. Une flamme claire démarrant dans la zone grise au niveau de la nageoire pectorale, remonte sur la cape sombre jusqu'à l'aileron dorsal. Chez certains spécimens, la pointe du rostre est blanchâtre, et une bande noirâtre entre le rostre et l'œil se prolonge jusqu'à la nageoire pectorale.
L'extrémité de la nageoire caudale est concave et est parcourue d'un sillon médian. La nageoire dorsale est en forme de faucille dont la pointe est arrondie et la base large. Les nageoires pectorales sont pointues, longues et larges. Généralement, les nageoires dorsales et pectorales ne sont pas tachetées.

Espèces ressemblantes

Le dauphin tacheté de l’Atlantique peut être confondu avec les espèces suivantes :

Le dauphin tacheté, Stenellaattenuata, a un corps plus élancé. Le melon est nettement démarqué du rostre, mais chez les deux espèces, le rostre est fin. Comme pour S. frontalis, la partie supérieure du corps est gris foncé et devient gris clair sur le ventre, mais il n'y a pas de flamme sur le flanc. Il est impossible de distinguer les juvéniles de S. attenuata et S. frontalis qui n'ont pas de taches.

Il est facile de confondre les dauphins entre eux, cependant ceux décrits ci-dessous ne présentent pas de taches sur le corps.
Le grand dauphin, Tursiopstruncatus est plus grand et plus mince. Son rostre est court et prolonge la tête en forme de melon, la commissure des lèvres est recourbée.

Le dauphin à long bec, Stenellalongirostris, a un rostre fin et plus long que celui de S.frontalis.Le dos est gris foncé, le ventre gris clair et les flancs gris. L'aileron dorsal est triangulaire.

Le dauphin bleu et blanc, Stenellacoeruleoalba, a un dos gris foncé et un ventre clair. L'aileron dorsal est triangulaire.

Le dauphin Clymène, Stenellaclymene, endémique de l'océan Atlantique, fréquente les eaux profondes. Il possède une ligne gris foncé au-dessus du rostre.

Le dauphin à gros nez, Tursiopsaduncus, fréquente l'Indo-Pacifique et les côtes d'Afrique du Sud.

Alimentation

Les populations côtières se nourrissent de poissons benthiques* et récifaux, de crustacés et d'invertébrés. Leurs dents sont plus longues que celles des populations du large. Ces dernières se nourrissent principalement de bancs de poissons pélagiques* et de calmars.

Reproduction - Multiplication

La reproduction des dauphins tachetés de l'Atlantique est mal connue. La maturité sexuelle intervient entre 9 et 15 ans chez les femelles qui sont plus petites que les mâles. Il y a une mise bas tous les 3 à 4 ans. La gestation dure 11 à 12 mois. Les nouveau-nés mesurent environ 0,80 à 1,20 m, soit environ d'un tiers à la moitié du corps d'un adulte. Ils sont bicolores, gris sur le dessus et blanc sur le dessous et ne portent pas de taches. La lactation dure environ 1 année. Le petit reste avec sa mère jusqu'à l'âge de 3 ans.

Vie associée

Le dauphin tacheté de l'Atlantique se trouve fréquemment en compagnie du grand dauphin, Tursiops truncatus. Il a déjà été observé aux Bahamas à la recherche de proies en compagnie du requin nourrice, Ginglymmostoma cirratum.
Des crustacés du genre Xenobalanus parasitent la peau de ce dauphin. Le remora Remilegia australis et des nématodes tels Halocercus delphini peuvent également parasiter sa peau.

Divers biologie

Comportement Le dauphin tacheté de l'Atlantique est assez actif en surface. Sa nage est rapide, il peut faire des bonds réguliers hors de l'eau sur de longues distances ainsi que des acrobaties. Il aime nager dans la lame d'étrave des bateaux rapides. Curieux, il peut s'approcher des nageurs.
Le dauphin tacheté de l'Atlantique sonde à une profondeur d'environ 10 mètres pour une durée généralement inférieure à 2 minutes. La durée maximum d'une immersion est de 6 minutes, et la profondeur maximum d'environ 40 à 60 mètres.
L'accouplement a aussi un rôle social. Les traces de morsures observées sur la tête de certains spécimens peuvent être la conséquence de l'accouplement.
La gamme des sons émis en rafale ou sous forme de grincement est très variée, surtout lorsqu'il est excité ou énervé.
Les populations côtières forment des groupes de 5 à 15 individus alors que les populations du large constituent de plus grands groupes, de 25 à 50 individus. Il est possible de voir des rassemblements de plusieurs centaines d'individus.

Pigmentation La pigmentation de la robe évolue avec l'âge : les taches apparaissent à l'âge d'un an sur le ventre et les flancs, ainsi que la cape sur le dos. A deux ans, le jeune est couvert de taches sur le corps. Puis les taches vont grandir et s'intensifier. Chez certains adultes, le grand nombre de taches sur le dos estompe la cape.
Les motifs de pigmentation de la robe des adultes sont uniques et stables durant toute la vie de l'animal. D'une population à une autre ces motifs varient fortement et permettent d'identifier des groupes bien distincts, notamment les groupes de l'ouest de l'Atlantique avec ceux de l'est.

Prédation
Les grands requins et l'orque (Orcinus orca) sont des prédateurs du dauphin tacheté de l'Atlantique : 10% de la population des Bahamas présente des morsures.

Morphologie
Les observations de la taille du dauphin tacheté de l'Atlantique montrent une grande variabilité : de 166 cm, pour un mâle observé aux Açores, à 229 cm, pour une femelle du Panama. Le poids maximum observé sur un échantillon de 37 individus adultes est de 143 kg. Une formule permet de relier la masse à la taille du corps : log(P)= -5,1598 + 3,1087 x log(L), où P désigne le poids en kg et L, la longueur en cm. Les plus grands dauphins se trouvent dans le golfe du Mexique, en Amérique Centrale et sur la côte est des Etats-Unis. Les dauphins des Caraïbes sont de taille moyenne, et ceux de l'Atlantique Sud-Est (vers les Açores, les Canaries, Madère et Cap Vert) sont de petite taille.

Le squelette de Stenella frontalis est pratiquement identique à celui de Stenella attenuata. Stenella frontalis possède entre 30 et 40 paires de dents sur la mâchoire inférieure et entre 32 et 42 paires sur la mâchoire supérieure. Les dents sont coniques et mesurent entre 3 et 5 mm de diamètre. Stenella attenuata, pour sa part, possède 35 à 48 paires de dents sur chaque mâchoire, moins larges que celles de S. frontalis. S. frontalis possède entre 67 et 72 vertèbres, alors que S. attenuata en possède entre 74 et 84.

Abondance
La population est estimée à quelques milliers d'individus dans le nord du golfe du Mexique et à plus de 50 000 individus à l'est des Etats-Unis.

Informations complémentaires

Le moine bénédictin Antoine Pernetty a été le premier à décrire le dauphin tacheté de l'Atlantique, lors d'un voyage aux Malouines en 1763. En 1829, George Cuvier décrit et nomme cette espèce Delphinus frontalis. C'est en 1987 que les deux espèces, l'une de l'Atlantique S. frontalis, l'autre du Pacifique S. attenuata, ont été identifiées.

Aux Antilles (principalement la Dominique, Sainte Lucie et Saint Vincent), le dauphin tacheté de l'Atlantique est chassé et sert à la consommation. Sur les côtes brésiliennes, du Venezuela et de l'Afrique de l'Ouest, les dauphins sont capturés dans des filets maillants (filets rectangulaires dérivant) ou des sennes (filets rectangulaires utilisés en surface pour encercler des bancs de poissons) utilisés lors de la pêche au thon. La viande provenant de ces dauphins sert à la consommation ou d'appât à requin.

Le taux de mortalité de ces dauphins en captivité est très élevé, d'où son absence en delphinarium.

Les échouages en masse sont très peu observés pour cette espèce.

Réglementation

Cette espèce est classée par l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) dans la catégorie "Données insuffisantes" ce qui signifie "que l'on ne dispose pas d'assez de données pour évaluer directement ou indirectement le risque d'extinction en fonction de sa distribution et/ou de l'état de sa population".

Elle est cependant incluse dans plusieurs programmes de protection à portée locale, nationale ou internationale.

Origine des noms

Origine du nom français

Le dauphin tacheté de l'Atlantique doit son nom aux taches qui recouvrent le corps des adultes et à sa présence dans l'océan Atlantique.

Origine du nom scientifique

Stenella : du grec [steno] = étroit.



frontalis : du latin [frons] = front, en référence au melon proéminent.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Mammalia Mammifères Vertébrés possédant des poils et des glandes mammaires produisant du lait.
Sous-classe Theria Thériens La paroi latérale du crâne est constituée de deux os particuliers: l'alisphénoïde et le squamosal.
Super ordre Eutheria Euthériens Présence d'une dentition lactéale et d’un développement embryonnaire effectué entièrement dans l'utérus (mammifères placentaires).
Ordre Cetacea Cétacés Mammifères aquatiques possédant des nageoires à la place des pattes. Narines situées au sommet du crâne.
Sous-ordre Odontoceti Odontocètes Cétacés munis de dents fixées au rostre et à la mandibule, et d’un melon prononcé en avant du crâne. Un orifice unique, l’évent, au sommet du crâne.
Famille Delphinidae Delphinidés Deux premières vertèbres cervicales soudées.
Genre Stenella
Espèce frontalis

Nos partenaires