Grand barracuda

Sphyraena barracuda | (Edwards, 1771)

N° 2330

Circumtropical

Clé d'identification

Corps fusiforme gris argenté atteignant 2 m et avec quelques taches noires
Mâchoire inférieure proéminente
2 dorsales très espacées
Deuxième dorsale, anale et lobes de la caudale noirs à extrémité blanche
Queue échancrée avec lobes assez courts
Solitaire

Noms

Autres noms communs français

Bécune, brochet de mer (noms génériques souvent donnés aux barracudas)

Noms communs internationaux

Great barracuda, Commerson's sea pike (GB), Grande barracuda (I), Picuda barracuda (E), Großer Barrakuda (D), Grote barracuda (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Esox barracuda Edwards, 1771
Esox barracuda Walbaum, 1792
Agrioposphyraena barracuda (Walbaum, 1792)
Sphyraena barracuda (Walbaum, 1792)
Sphyraena sphyraena picuda Bloch & Schneider, 1801
Sphyraena picuda Bloch & Schneider, 1801
Sphyraena becuna Lacepède, 1803
Sphyraena commersonii Cuvier, 1829
Sphyraena dussumieri Valenciennes, 1831

Distribution géographique

Circumtropical

Zones DORIS : Indo-Pacifique, Caraïbes

Le grand barracuda est une espèce que l'on rencontre dans tous les océans et mers tropicaux excepté dans l'est du Pacifique. Il est présent en mer Rouge, dans l'océan Indien tropical et dans le Pacifique tropical Ouest, jusqu'à Hawaï et la Polynésie Française. On le retrouve également dans l'ouest de l'océan Atlantique, du Massachusetts (USA) au Brésil, en passant par les Caraïbes et le golfe du Mexique, ainsi que dans l'est de l'Atlantique, de la Mauritanie à Sao Tome.
Dans la zone DORIS, il est présent à la Guadeloupe, la Martinique, Mayotte, La Réunion, en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française.

Biotope

C'est une espèce côtière, que l'on rencontre en pleine eau entre la surface et 30 m, mais qui peut descendre jusqu'à 100 m de profondeur. Les adultes fréquentent tous les milieux côtiers : récifs, pentes externes, lagons, herbiers, zones rocheuses ou sableuses alors que les juvéniles affectionnent les estuaires et les mangroves*.
On peut également observer les adultes agrégés sous les DCP (Dispositif de Concentration de Poisson) dérivants et ancrés.

Description

Sphyraena barracuda est un poisson fusiforme pouvant atteindre 2 m de longueur pour un poids de 50 kg. En règle générale, les individus rencontrés mesurent entre 1 m et 1,40 m. Le corps est gris argenté, plus clair sur le ventre et avec souvent des taches noires irrégulières, plus nombreuses vers le pédoncule* caudal. Une vingtaine de marques obliques, plus ou moins foncées, parcourent les flancs.

La première nageoire dorsale est petite, triangulaire et noire. Elle est généralement repliée quand l'animal est en mouvement et alors non visible. La deuxième nageoire dorsale est à peu près de même taille et située très en arrière du corps, au même niveau que la nageoire anale. Ces deux nageoires, deuxième dorsale et anale, sont symétriques, noires avec une pointe blanche. La nageoire caudale est courte, avec une nette échancrure. Chaque lobe est noir et se termine par une pointe blanche. Les nageoires pectorales sont courtes, transparentes, tout comme les nageoires pelviennes.

La tête, fine et pointue, porte une mâchoire inférieure plus longue que la mâchoire supérieure. La bouche représente à peu près la moitié de la longueur de la tête et débute à la hauteur des yeux. Elle est souvent entrouverte, laissant apparaître des dents acérées. Les mâchoires inférieure et supérieure portent une rangée de très petites dents auxquelles s'ajoutent 5 grandes canines sur l'extrémité de la mâchoire supérieure et une longue canine sur l'extrémité de la mâchoire inférieure. D'autres grosses canines sont également présentes en arrière, sur la mâchoire supérieure.
Le front est légèrement concave.

Espèces ressemblantes

Il existe environ 27 espèces de barracudas, qui toutes se ressemblent. Le grand barracuda se différencie des autres espèces par sa grande taille, son caractère solitaire, les lobes noirs de sa queue qui sont moins effilés, les taches noires irrégulières sur son corps.

Les autres espèces de barracudas forment la plupart du temps des bancs importants. Ce sont des espèces de taille souvent inférieure à 80 cm de longueur. Dans la même zone géographique que le grand barracuda, il existe d'autres espèces dépassant les 1 m :

  • Sphyraena qenie atteint 1,70 m, présente une queue noire en croissant aux lobes allongés et arbore 18 à 22 chevrons sur les flancs. Espèce de l'Indo-Pacifique.
  • Sphyraena jello ne dépasse pas 1,50 m et se caractérise par une queue jaune et une vingtaine de barres obliques sur le dos. C'est une espèce de l'Indo-Pacifique.
  • Sphyraena viridensis mesure jusqu'à 1,20 m et présente 20-23 barres sombres sur le dos et une queue jaunâtre bordée de noir. C'est une espèce méditerranéenne que l'on rencontre également sur les côtes de l'Afrique de l'Ouest.
  • Sphyraena sphyraena atteint au maximum 1,60 m. Son corps est gris brun sur le dos, à ventre blanc et queue en ciseaux. Espèce méditerranéenne mais que l'on rencontre également sur les côtes de l'Afrique de l'Ouest.
  • Sphyraena afra peut atteindre 2,05 m. Le corps argenté présente de nombreux chevrons noirs plus discrets vers la queue. Les nageoires pectorales et la queue sont noires. Cette espèce se rencontre le long des côtes de l'Afrique de l'Ouest.
  • Sphyraena guachancho avec ses 2 m de longueur maximum est également une grande espèce de l'océan Atlantique tropical, aussi bien le long des côtes africaines, qu'à l'ouest, du Massachussetts (USA) au Brésil. Le corps est gris, sans barre ou chevron foncé, mais avec une ligne horizontale jaune le long des flancs.

Alimentation

C'est un prédateur carnivore féroce et vorace, qui se nourrit de poissons et de céphalopodes. Il chasse à l'affût et son corps profilé lui permet de "bondir" brusquement et rapidement sur ses proies.

Reproduction - Multiplication

La maturité sexuelle est atteinte pour une taille de 50 à 60 cm, qui correspond à un âge de 2 ans pour les mâles et 5 ans pour les femelles. Les sexes sont séparés. C'est une espèce ovipare* et la fécondation a lieu dans la colonne d'eau, en été. Les larves* et très jeunes juvéniles sont pélagiques. Les jeunes se regroupent en bancs et vivent camouflés dans la végétation, notamment dans les mangroves, jusqu'à une taille d'environ 30 cm, correspondant à peu près à un âge de 3 ans. Les adultes sont solitaires et fréquentent la pleine eau.

Vie associée

Sphyraena barracuda peut être parasité par des vers plats trématodes et notamment par Pseudochauhanea sphyraenae, un ectoparasite* qui se fixe au niveau des branchies*. Des petits crustacés copépodes sont parfois fixés au niveau de sa tête.
Le grand barracuda a peu de prédateurs. Parmi ceux-ci on peut citer les requins, les thons et quelques gros mérous.

Divers biologie

La première nageoire dorsale est constituée de 5 épines et la deuxième dorsale d'une épine et 9 rayons mous. La nageoire anale est constituée d'une épine et 10 rayons mous.
Avec son corps fuselé, le grand barracuda peut atteindre 60 km/h lorsqu'il attaque une proie.
L'espérance de vie du grand barracuda dépasse les 15 ans.

Informations complémentaires

C'est une espèce principalement solitaire, même s'il lui arrive parfois de former des petits groupes de seulement quelques individus, notamment quand il est juvénile. Le grand barracuda est généralement sédentaire mais des migrations ont également été observées. Certains individus, notamment les plus gros peuvent parcourir une dizaine de kilomètres dans la journée. Dans le golfe du Mexique, une migration de plus de 1 000 km a été rapportée.

C'est une espèce curieuse et il n'est pas rare qu'un grand barracuda suive un plongeur lors d'une plongée de nuit. Cependant, il est potentiellement dangereux pour l'homme, même si ses attaques sont exceptionnelles et généralement limitées à une seule morsure, non mortelle. Les rares attaques rapportées concernent principalement des chasseurs sous-marins portant leurs pêches à la ceinture. Quelques cas concernent également des morsures aux jambes de personnes marchant dans 20 - 30 cm d'eau, en bord de plage.

Dans l'Indo-Pacifique, le grand barracuda peut être ciguatérique*. Il est consommé frais ou séché et sa chair est très appréciée.

Origine des noms

Origine du nom français

Barracuda vient du nom scientifique (voir § origine du nom scientifique). Grand caractérise sa taille.

Origine du nom scientifique

Sphyraena : du grec [sphyraena] = brochet.



barracuda : de l'espagnol [barraco] = dents qui se chevauchent.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Famille Sphyraenidae Sphyrénidés
Genre Sphyraena
Espèce barracuda

Nos partenaires