Ver cacahuète

Sipunculus (Sipunculus) nudus | Linnaeus, 1766

N° 1914

Cosmopolite

Clé d'identification

Ver cylindrique, très charnu, environ 15 cm de long
Tronc postérieur épais au tégument quadrillé
Trompe antérieure rétractable dans le tronc
Couleur rose à brune, parfois grise

Noms

Autres noms communs français

Grand siponcle, ver bibi, bibi de Sète, maie, ver gris, tite

Noms communs internationaux

Peanut worm, bibi worm (GB), Tita (E)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Syrinx nudus (Linnaeus, 1766)
Siphoncolus nudus Linnaeus, 1766
Siphunculus nudus Linnaeus, 1766
Siphunculus reticulatus Martin, 1786
Syrinx tesselatus Rafinesque, 1814
Siphunculus balanophorus Delle Chiaje, 1823
Sipunculus tesselatus Costa, 1853
Sipunculus gigas De Quatrefages, 1865
Sipunculus eximioclathratus Baird, 1868
Sipunculus titubans Selenka & Bülow in Selenka, de Man & Bülow, 1883
Sipunculus norvegicus vemae Stephen, 1966
Sipunculus delphinus Murina, 1967

Distribution géographique

Cosmopolite

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Indo-Pacifique, Caraïbes

La distribution de cette espèce est quasi mondiale, cas unique dans l'embranchement des Siponcles. Elle est présente essentiellement dans les eaux tropicales et tempérées.
Remarque : il est très probable qu’il s’agisse en fait d’un complexe d’espèces jumelles non différenciables morphologiquement mais génétiquement différentes.

Biotope

Sipunculus nudus est un fouisseur sédentaire qui affectionne les sédiments meubles, sables, vases voire petits graviers, depuis la zone intertidale jusqu'à plus de 900 mètres de profondeur.

Description

Sipunculus nudus est un ver marin cylindrique dont la taille atteint en général une quinzaine de centimètres de longueur. Certains spécimens de 35 cm de long ont cependant pu être observés. Le corps est divisé en deux parties : le tronc et la trompe. Le tronc représente les trois quarts de la longueur de l'animal. Il présente un tégument recouvert de papilles grossièrement rectangulaires parfaitement alignées qui lui confèrent un aspect quadrillé caractéristique. Ce quadrillage n'est pas visible chez les jeunes individus. Le tronc, dont le diamètre peut atteindre 2 cm chez les plus gros individus, est charnu, dodu, de par la présence sous-jacente d'épaisses couches musculaires. Son extrémité postérieure est en forme de pointe arrondie. Le tronc est prolongé vers l'avant par une trompe, appelée introvert*, de diamètre inférieur, et recouverte également de papilles. Ces dernières ont une forme triangulaire, pointue vers l'arrière. L'introvert, rétractable dans le tronc par le jeu des pressions exercées sur le liquide coelomique*, se termine par une bouche surmontée d'un voile tentaculaire sinueux, plissé et "froufroutant". La couleur du grand siponcle oscille du rose au brun plus ou moins foncé, parfois grisâtre. L'introvert et l'extrémité postérieure du tronc sont plus pâles.

Espèces ressemblantes

En plongée ou sur l'estran, Sipunculus nudus ne pourra être confondu avec aucun autre organisme vermiforme, son tégument quadrillé étant caractéristique.

Alimentation

Les vers cacahuète ont un régime déposivore* et détritivore*. Ils agglutinent les restes de matière organique présents à la surface des sédiments, animaux ou végétaux, au moyen de leur voile tentaculaire plissé recouvert de mucus. Ils ingèrent en même temps une petite quantité de sable.

Reproduction - Multiplication

Sipunculus nudus est une espèce gonochorique*, comme la quasi totalité des autres espèces de siponcles ; les sexes sont séparés, mais indiscernables : il n'y a pas de dimorphisme sexuel.
La reproduction a lieu en été. Les gamètes* sont émis dans le milieu extérieur depuis la cavité coelomique* via les néphridies*, et la fécondation est externe. Elle aboutit à la formation de larves* trochophores* qui mènent une vie planctonique* qui dure plusieurs jours. Elles y subissent des métamorphoses*, puis deviennent benthiques et se transforment en jeunes siponcles.

Vie associée

Sipunculus nudus peut être l'hôte de trois espèces de copépodes ectoparasites* : Catinia plana, Myzomolgus stupendus et Myzomolgus tenuis.

Divers biologie

Il est intéressant d'observer que chez les siponcles, l'anus n'est pas terminal, mais situé dorsalement et antérieurement, en arrière de la trompe.

Attention à ne pas confondre le quadrillage visible extérieurement avec une segmentation. Les siponcles sont des vers non annelés, bien distincts des Annélides.

Informations complémentaires

A cause de sa grande taille et de sa consistance musculeuse et charnue, le ver cacahuète est fort apprécié des poissons carnassiers (bars, lieus, daurades, sars, ombrines...) et donc fortement prisé des pêcheurs.

En Asie (sud de la Chine), Sipunculus nudus est pêché et vendu pour la consommation humaine ! Vidé de ses entrailles, il est cuisiné de différentes façons, mais peut aussi être vendu séché.

Origine des noms

Origine du nom français

Ver cacahuète, à cause de la ressemblance avec la gangue quadrillée (qui renferme les cacahuètes) quand le ver se contracte, et à cause de sa couleur généralement brun pâle.
Grand siponcle est une proposition du site DORIS. C'est la plus grande espèce que l'on pourra observer sur nos côtes.
Bibi, tite, ver gris et maie sont des appellations attribuées à cette espèce par les pêcheurs.

Origine du nom scientifique

Sipunculus : du latin [sipunc-] = tube, siphon, et suffixe [-ulus], diminutif ;
nudus : du latin [nudus] = nu.
Sipunculus nudus est donc un petit tube nu !

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Sipuncula Siponcles Vers fouisseurs marins dont le corps est composé de 2 parties : un tronc non segmenté et un introvert, organe rétractable qui lui permet de creuser le sédiment.
Classe Sipunculidea Sipunculides Tentacules disposés en périphérie du disque oral. Espèces pour la plupart fouisseuses.
Ordre Sipunculiformes Sipunculiformes
Famille Sipunculidae Sipunculidés
Genre Sipunculus (Sipunculus)
Espèce nudus

Nos partenaires