Serran-tabac

Serranus tabacarius | (Cuvier, 1829)

N° 724

Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Petit serran de couleur brun orangé
Dos présentant de grandes taches jaune pâle, certaines en forme de selle
Nageoire caudale bordée de bleu pâle
Deux lignes noires sur la caudale forment un dessin en V

Noms

Autres noms communs français

Serran tabac

Noms communs internationaux

Tobaccofish (GB), Serrano jacome, jacome (E), Oranje dwergzeebaars, tabakvis (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Centropristes tabacarius Cuvier, 1829

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : Caraïbes

On le rencontre du sud de la Floride et des Bermudes jusqu’au nord du Brésil, ainsi qu’aux Bahamas et dans la mer des Caraïbes. Le serran tabac a une répartition hétérogène au sein de la zone Caraïbes. On le rencontre aussi en Guyane française.

Biotope

Le serran tabac aime les eaux claires. On le rencontre entre 3 et 70 m sur des fonds coralliens, détritiques* ou sableux. Il vit en groupe dans les récifs profonds.

Description

Le serran tabac a une taille commune de 10 à 17 cm, pouvant atteindre 22 cm au maximum. Le corps et la tête sont de couleur brun orangé, le dos présentant de grandes taches jaune pâle, certaines en forme de selle. Les juvéniles présentent aussi des taches noires sur leur dos.
La bouche est grande et protractile*.
La nageoire caudale est bordée de bleu pâle et présente deux lignes noires qui forment un dessin en V. Les nageoires pectorales comportent 15 rayons. La nageoire dorsale est épineuse dans sa partie antérieure et molle dans sa partie postérieure. Les quatrième et cinquième épines sont nettement plus longues que les autres.

Espèces ressemblantes

Il n’y a pas de confusion possible.

Alimentation

Le serran tabac mange de petits crustacés et du plancton*. Il accompagne souvent des rougets qui fouissent le sable, pour recueillir de la nourriture.

Reproduction - Multiplication

Le serran tabac est un poisson hermaphrodite* synchrone (porte en même temps les gonades mâle et femelle). La fécondation se fait avec un partenaire, ce qui permet de fertiliser alternativement les gonades femelles de chacun des deux poissons.

Divers biologie

Ce serran peut se rencontrer en groupe en eaux profondes.

Informations complémentaires

Le serran tabac est comestible mais a peu de valeur commerciale, du fait de sa petite taille.

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom français est la traduction du nom scientifique.
Serran tabac : en rapport à la couleur « tabac » de ce poisson (brun roux).

Origine du nom scientifique

Du latin [serra] = scie, du fait que le préopercule* des Serranidés est dentelé.
tabacarius est la latinisation du mot tabac. Tabac vient du mot [tabaco] = nom que les natifs de l'île de Guahani (San Salvador), donnaient à un petit tison d'herbes dont ils aspiraient la fumée.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Serranidae Serranidés 1 à 3 épines sur l’arrière de l’opercule.
Genre Serranus
Espèce tabacarius

Nos partenaires