Serran à dos orange

Serranus annularis | (Günther, 1880)

N° 3103

Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Silhouette en ovale allongé
Tête pointue
Moitié antérieure du dos orange foncé
Ventre blanc à barres verticales jaunes
2 taches orange plus ou moins carrées et bordées de noir derrière l'œil
Rayons épineux de la dorsale marqués d'une tache noire, à leur base ainsi qu'à leur extrémité

Noms

Autres noms communs français

Perche à dos orange

Noms communs internationaux

Orangeback Bass (GB), Serrano naranja (E)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Centropristis annularis Günther, 1880

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : Caraïbes

Son aire de distribution s'étend du sud de la Floride et des Bermudes jusqu'au Venezuela, y compris dans le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes.

Biotope

Ce petit serran est généralement observé en couple sur fonds rocheux ou sur des débris coralliens. Il est présent entre 10 et 70 m, mais beaucoup plus souvent à partir de 30 m de profondeur.

Description

Le corps du serran à dos orange est quelque peu comprimé latéralement, avec une silhouette en ovale allongé. Il peut atteindre 7 à 9 cm de longueur. Sa tête est pointue, avec une bouche plutôt haute. Des écailles très rugueuses et plutôt grandes recouvrent l'ensemble du corps, à l'exception du sommet de la tête.
Depuis le museau, le haut du corps est orange foncé, parfois presque brun, puis s'éclaircit sur l'arrière, vers le pédoncule* caudal. Le ventre, au contraire, est blanchâtre avec des barres verticales jaunes. Deux taches orange plus ou moins carrées et bordées de noir sont situées derrière l'œil. Elles sont suivies d'une bande d'allure rectangulaire brune.
Les rayons épineux de la nageoire dorsale sont marqués d'une tache noire à leur base ainsi qu'à leur extrémité.
A l'exception de la partie épineuse de la nageoire dorsale, les nageoires sont translucides, teintées de jaunâtre. La nageoire caudale est légèrement concave. Les nageoires pelviennes sont positionnées en avant de la base des pectorales.
Ce serran porte 3 épines operculaires*, plutôt développées. Le préopercule* est dentelé de façon régulière.

Espèces ressemblantes

Dans le même secteur géographique, le serran-tabac, Serranus tabacarius, de 17 cm de longueur, est de couleur brun orangé, avec de grandes taches pâles en selle sur le dos. Deux lignes noires forment un dessin en "V" sur la caudale.
De même, le serran-lanterne, Serranus baldwini, plus petit (longueur : 7 cm), présente des barres rouges horizontales et des taches sombres rectangulaires au sommet du dos.

Alimentation

Il se nourrit principalement de crustacés et mange également des petits poissons.

Reproduction - Multiplication

C'est un poisson hermaphrodite* synchrone.

Divers biologie

La composition de la nageoire dorsale est de X épines et de 10 à 12 rayons mous. Pour la nageoire anale, la composition est III, 6-7.

Informations complémentaires

Le serran à dos orange est un poisson assez peu farouche : il gardera sa position immobile au-dessus du fond sauf si on l'approche de manière trop vive.

Réglementation

Depuis 2015, il est classé LC, soit "Least Concern", dans la liste rouge de l'UICN*, c'est-à-dire dont le statut de conservation est jugé de préoccupation mineure.

Origine des noms

Origine du nom français

Serran à dos orange, en référence à la couleur de la partie haute du corps.

Origine du nom scientifique

Serranus : du latin [serra] = scie, du fait que le préopercule des Serranidés est dentelé ;
annularis : du latin [annularius] = relatif à un anneau (en référence aux taches presque carrées derrière les yeux, assimilées grossièrement à une forme d'anneau).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Serranidae Serranidés 1 à 3 épines sur l’arrière de l’opercule.
Genre Serranus
Espèce annularis

Nos partenaires