Petite cigale de mer

Scyllarus arctus | (Linnaeus, 1758)

N° 165

Méditerranée occidentale, Atlantique Est

Clé d'identification

Petite cigale de 16 cm maximum
Antennes transformées en palettes arrondies et crénelées
Couleur brun rougeâtre
Anneaux bleus visibles sur les pattes
Trois bandes rouges sur la face dorsale

Noms

Noms communs internationaux

Small European locust lobster, lesser slipper lobster (GB), Cigala pequeña, santiaguiño, xuias (E), Kleiner Bärenkrebs, Grillenkrebs (D), Kleine Beerkreeft (NL)

Distribution géographique

Méditerranée occidentale, Atlantique Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce est présente principalement en Méditerranée occidentale, mais aussi en Atlantique oriental, de la Manche jusqu'aux Canaries.

Biotope

On trouve la petite cigale dans les grottes et les fonds rocheux, cachée dans les cavités, herbiers et fonds détritiques, de quelques mètres et 50 mètres de profondeur.

Description

Scyllarus Arctus est un crustacé de 16 cm maximum, dont les antennes sont transformées en palettes arrondies et crénelées. Elle présente des segments abdominaux arrondis et sans épines, portant trois larges bandes rouges transversales sur la face dorsale. La carapace est à triple carène, de couleur brun rougeâtre avec des épines blanches. Des anneaux bleus sont visibles sur les pattes. Les yeux sont très écartés.

Espèces ressemblantes

La grande cigale, Scyllarides latus, est devenue très rare. Elle se distingue de S. arctus par sa grande taille (jusqu'à 45 cm), sa couleur, et surtout par la bordure lisse de sa première paire d'antennes en forme de palette et le bord arrondi de sa 2ème paire d'antennes.

La cigale pygmée, Scyllarus pygmaeus, est plus petite (de 4 à 6 cm maximum). Sa couleur rouge pâle, brunâtre ou rosâtre et rayée de blanc est bien caractéristique. La moitié antérieure de la face dorsale du premier segment abdominal présente 2 taches sombres, paramédianes, cerclées de pâle et caractéristiques de l'espèce.

Alimentation

La petite cigale est active la nuit. Elle se nourrit de petits mollusques et de vers.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée. S. Arctus se reproduit de février à avril et de juillet à septembre. La fécondation est externe et la femelle porte les œufs accrochés à ses appendices abdominaux. Ces œufs donnent naissance à des larves*, les phyllosomes*, plates et transparentes. La vie larvaire est longue et pélagique* (on trouve souvent des larves accrochées sur l'ombrelle de méduses). Le dernier stade de larve se dépose sur le substrat* et se transforme en un jeune adulte.

Divers biologie

S. Arctus est très craintive et se réfugie entre les rochers dès qu'elle est éclairée ou dérangée.

Informations complémentaires

Cette espèce comestible, à la chair délicate, ne se trouve que rarement sur les étals. Les spécimens pêchés proviennent de l'ouest africain (Sénégal, Mozambique et Ghana) et de l'Afrique du Nord.

Réglementation

S. arctus a été évaluée dans le cadre de l'UICN et est au statut LC (Least Concern, soit préoccupation mineure) depuis novembre 2012.

Cette espèce est citée sous le nom de Scyllarides arctus en annexe III de la Convention de Berne, ratifiée par la France et par l'Union européenne : l'espèce est donc réglementée sur l'ensemble du territoire communautaire. S. arctus figure par ailleurs dans l'annexe 3 (espèces dont l'exploitation est réglementée, mais pas interdite) de la convention de Barcelone.

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom vernaculaire de cigale provient du bruit qu'émettent ces animaux en frottant leurs lobes lorsqu'on les sort de l'eau. Ils génèrent un son semblable aux stridulations des cigales terrestres.

Origine du nom scientifique

Cette origine est loin d'être triviale. On peut avancer l'hypothèse suivante :
Scyllarus est, selon Aristote, le nom d'un crustacé qui vivait dans les coquilles de mollusques (tel que le pagure, mais pas notre cigale). Or, il est fréquent que des noms scientifiques reprennent un nom donné par Aristote ou des successeurs sans qu'il y ait un lien avec la signification du nom et l'organisme.
arctus du grec [arctos] = ours, partie de la terre située du côté de la constellation de l'Ourse (grande et petite) et donc par extension, du nord, boréal.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Achelata Achélates Les achélates (anciennement palinoures) sont caractérisés par une première paire d'appendices dépourvue de pinces : ce sont les langoustes et les cigales de mer.
Famille Scyllaridae Scyllaridés
Genre Scyllarus
Espèce arctus

Nos partenaires