Savonnette commune

Rypticus saponaceus | (Bloch & Schneider, 1801)

N° 2604

Atlantique Ouest tropical et Atlantique Est tropical

Clé d'identification

Corps trapu de couleur gris terne tirant sur le violet avec des taches irrégulières blanches
Tête pointue
Front concave
Mâchoire inférieure proéminente

Noms

Autres noms communs français

Grand savon, poisson-savon, savonnier, savon (Antilles)

Noms communs internationaux

Greater soapfish, soapy jack (GB), Jaboncillo, xaboncillo, pez jabon jabon (E), Badejo-sabao, peixe-sabào, (P), Seifenfisch, (D), Zeepvis (NL), Szamponek karaibski (PL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Anthias saponaceus Bloch & Schneider, 1801

Distribution géographique

Atlantique Ouest tropical et Atlantique Est tropical

Zones DORIS : Caraïbes

Dans l'Atlantique Ouest, l'aire de répartition de Rypticus saponaceus s'étend de la Floride et des Bahamas jusqu'au sud du Brésil. Elle comprend aussi les Caraïbes et les Bermudes.

Dans l'Atlantique Est, ce poisson est signalé le long des côtes de la Mauritanie jusqu'en Angola ainsi qu'au Cap Vert, à l'île d'Ascension, à l'île de Sainte-Hélène et aux rochers de Saint-Paul.

Biotope

La savonnette commune vit en général entre 2 et 20 m de profondeur mais peut évoluer jusqu'à des fonds de 60 m.
Elle n'est pas rare mais elle est souvent cachée. C'est en effet, un poisson benthique* et solitaire que l'on peut observer couramment couché, immobile dans les trous entre les rochers et les fissures des récifs, ou posé sur le fond.
La nuit, la savonnette commune quitte sa cachette pour chasser.

Description

La savonnette commune est un poisson de forme oblongue comprimé latéralement. Adulte, elle atteint une taille comprise entre 20 et 25 cm (maximum 30 cm). Son corps trapu est de couleur gris terne, tirant sur le violet, avec des taches irrégulières blanches qui s'étendent jusque sur la nageoire dorsale. Il est recouvert de minuscules écailles.
Le front est rectiligne, presque concave. La forme pointue de la tête est accentuée par une mâchoire inférieure proéminente. La bouche est grande et orientée vers le haut. Elle est garnie de dents qui sont comme de fins velours. La nageoire dorsale, d'abord assez basse, s'élève progressivement et sa partie arrière finit par atteindre une hauteur sensiblement égale à celle du corps. Elle se termine en s'arrondissant.

La nageoire caudale est arrondie (convexe). L'espace entre la caudale et les nageoires dorsale et anale est très étroit. Les nageoires pelviennes, de petite taille, sont placées en avant des nageoires pectorales.

Espèces ressemblantes

La savonnette tachetée Rypticus subbifrenatus est plus petite que la savonnette commune (10 à 15 cm). Son corps est de couleur vert olive à brun avec des points noirs, souvent auréolés de pâle, disposés de façon irrégulière. Des rayures pâles couvrent le museau. Quelques taches blanches complètent la livrée.

La savonnette bicolore Rypticus bistrispinus mesure au maximum 15 cm. La partie supérieure de son corps est de couleur brune à rouge sombre alors que la partie inférieure est de couleur crème avec des taches rouge-brun par endroits.

Alimentation

C'est un prédateur nocturne qui se nourrit de petits invertébrés ainsi que de petits poissons comme par exemple des cardinaux (apogons).

Reproduction - Multiplication

Très peu de données sont disponibles concernant la reproduction de cette espèce hermaphrodite* protogyne*.

La fécondation est externe et a lieu en pleine eau. Les œufs et les larves* sont planctoniques*.

Divers biologie

La savonnette commune est un poisson solitaire. Il occupe un territoire près d'une cachette. Peu farouche, il se laisse approcher de près.

Appartenant à la sous-famille des Grammistinés, il produit une toxine au niveau de sa peau, la grammistine, qui le protège des prédateurs. Le mucus important que produit ce poisson, notamment lorsqu'il se sent en danger, rend son corps visqueux et glissant comme du savon. Ce mucus contiendrait aussi des substances antibactériennes. Les glandes qui le produisent sont situées profondément dans le derme et reliées à la surface de la peau par un petit canal.

La grammistine peut diffuser dans l'eau et tuer les autres poissons, notamment dans un milieu confiné comme un aquarium. Elle est inoffensive pour l'homme.

Informations complémentaires

Rypticus saponaceus appartient à la sous-famille des Grammistinés qui comporte 7 genres et une vingtaine d'espèces réparties dans les zones coralliennes de tous les océans.
3 espèces du genre Rypticus sont présentes dans les Antilles françaises.

Origine des noms

Origine du nom français

Savonnette : du fait du mucus toxique à texture savonneuse sécrété par sa peau ;
commune : c'est la savonnette la plus souvent rencontrée.

Origine du nom scientifique

Rypticus : du grec [rupto] = nettoyer, sans doute en référence au mucus "savonneux" sécrété par la peau de ce poisson ;
saponaceus : du latin [sapo, saponis] = savon, de consistance savonneuse.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Famille Serranidae Serranidés 1 à 3 épines sur l’arrière de l’opercule.
Genre Rypticus
Espèce saponaceus

Nos partenaires