Raie-guitare

Rhynchobatus djiddensis | (Forsskål, 1775)

N° 427

Mer Rouge à océan Pacifique

Clé d'identification

Museau pointu
"Queue de requin", de type hétérocerque
Taches blanches sur les ailerons pectoraux
Nageoires dorsales hautes

Noms

Autres noms communs français

Grande raie-guitare, poisson paille à pois, raie à museau en pelle, violon, requin-raie

Noms communs internationaux

Giant guitarfish, white-spotted guitarfish, shovelnose, giant sandshark (GB)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Raja djiddensis Forsskål, 1775
Rhynchobatis djiddensis (Forsskål, 1775)
Rhinobatus djiddensis (Forsskål, 1775)
Rhinobatus maculata Ehrenberg, 1829
Rynchobatus djiddensis australiae Whitley, 1939

Distribution géographique

Mer Rouge à océan Pacifique

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Rhynchobatus djiddensis se rencontre depuis la mer Rouge et les côtes Est de l'Afrique jusqu'aux îles Marianne et à la Nouvelle-Calédonie dans l'océan Pacifique.

Biotope

La raie-guitare habite les fonds sableux, entre 2 et 50 m de profondeur. Elle peut être observée dans les eaux saumâtres.

Description

Cette raie peut atteindre une taille de 3 m et un poids de plus de 200 kg à l'âge adulte.
Son corps est allongé. Le museau aplati finit en pointe. Les yeux sont sur le dessus de la tête.
Deux nageoires pectorales et pelviennes bordent les flancs de la raie. Le dessus est ponctué de petites taches blanches.
Sur le dessus, juste après les nageoires pelviennes, se trouve la première nageoire dorsale (haute et falciforme*). La deuxième nageoire dorsale est plus proche de la nageoire caudale que de la première nageoire dorsale. La nageoire caudale est symétrique.
La queue est longue, épaisse et large à sa base. Quand Rhynchobatus djiddensis se déplace sa nage ressemble à celle des requins : la caudale plus que les pectorales servent à la motricité.
La bouche est positionnée ventralement, les spiracles* de grande taille sont placés juste derrière les yeux.
La livrée est vert-olive sombre sur le dessus, claire dessous. Il y a une tache noire ronde à la base de chaque pectorale.

Espèces ressemblantes

La raie-requin Rhina ancylostoma est présente en mer Rouge, sur les côtes Est de l'Afrique, aux Seychelles, aux Maldives, ainsi que dans la partie ouest de l'océan Pacifique, depuis le sud du Japon jusqu'à la Nouvelle-Galles du Sud en Australie. Elle se distingue de la raie-guitare géante par sa tête large et ronde caractéristique quand elle est vue de dessus ainsi que par des bourrelets ornés de tubercules au dessus des yeux et des spiracles* ainsi que sur la partie médiane de la tête. Les taches blanches, nombreuses, sur une robe brun-gris, sont aussi caractéristiques. Elle n'atteint pas une aussi grande taille que la raie géante.
Il existe d'autres raies guitares, différenciables notamment par les marques sur la tête et les formes des nageoires.

Alimentation

La raie-guitare se nourrit de poissons et d'invertébrés qui vivent sur le fond (crustacés notamment mais aussi bivalves et petits poissons).

Reproduction - Multiplication

Les sexes sont séparés.
La fécondation est interne.
Les raies-guitares sont ovovivipares*.

Divers biologie

Cette espèce subit une forte pression de pêche (c'est notamment une cible de choix pour la pêche en surf-casting). Elle est également la proie des chasseurs d'ailerons.
Rencontrer de grandes raies devient de plus en plus rare.

Réglementation

Cette espèce est actuellement classée comme Vulnérable (A2d+3d+4d) dans la liste de l'U.I.C.N.

Elle est inscrite dans la liste des requins protégés en Nouvelle-Calédonie.

Origine des noms

Origine du nom français

La forme globale du corps de la raie guitare évoque l'instrument de musique.

Origine du nom scientifique

Rhynchobatus : du grec [rhynch] = tête, museau, et du grec [batos] = raie.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Chondrichthyes Chondrichthyens Squelette cartilagineux, deux nageoires dorsales et une anale (primitivement), nageoire caudale hétérocerque*, deux paires de nageoires paires, bouche disposée sur la face ventrale.
Sous-classe Elasmobranchii Elasmobranches Squelette des nageoires pectorales tribasal. Deux nageoires dorsales. 5 ou 6 paires de fentes branchiales et des spiracles.
Ordre Rajiformes Rajiformes Les Rajiformes regroupent l'essentiel des raies. Poissons cartilagineux sans vessie natatoire, très plats mais apparentés aux requins.
Famille Rhinobatidae Rhinobatidés
Genre Rhynchobatus
Espèce djiddensis

Nos partenaires