Diazone napolitaine

Rhopalaea neapolitana | Philippi, 1843

N° 398

Méditerranée

Clé d'identification

Ascidie simple, lisse
Forme de massue
Blanche à bleutée
Consistance cartilagineuse

Noms

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Rhopalopsis neapolitana
Rhopalona cerberiana

Distribution géographique

Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cet animal est localement abondant, et largement distribué en Méditerranée.

Biotope

Rhopalaea neapolitana est rencontrée sur des coquilles de mollusques sur les fonds détritiques, mais également sur le coralligène*.

Description

Cette ascidie appartient à la famille des Diazonidés, comme la diazone (Diazona violacea). Solitaire ou en petits groupes, la taille des individus est de quelques centimètres, mais elle peut atteindre 10 cm. Les individus (zoïdes*) sont claviformes (en forme de massue) ou en boules blanches ou grisâtres un peu translucides. Les deux siphons s'ouvrent par de simples trous et ne sont pas saillants. La consistance est cartilagineuse. Le siphon buccal posséde 8 lobes, le cloacal 6.
Le thorax et l'abdomen sont séparés par un pédicule rétréci.

Alimentation

Microphage*, omnivore*, suspensivore*.

Reproduction - Multiplication

La période de maturité sexuelle s'étale de février à mars. Mode sexué et asexué (adulte).

Origine des noms

Origine du nom scientifique

Rhopalaea : du latin [rhopalus] : massue.
neapolitana : du latin [Neapolitanus, a, um] : napolitain, de Naples (Italie).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Urochordata / Tunicata Urochordés / Tuniciers Chordés marins fixés (ascidies) ou pélagiques (thaliacés), solitaires ou coloniaux. Epaisse tunique cellulosique. Deux siphons, pharynx bien développé, la chorde larvaire régresse chez l'adulte (sauf chez les Appendiculaires).
Classe Ascidiacea Ascidies / Ascidiacés Tuniciers fixés. Solitaires ou coloniaux (seuls capables de bourgeonnement). Chorde uniquement au stade larvaire. Siphon inhalant au sommet, proche du siphon exhalant latéral. Souvent en eau peu profonde.
Ordre Phlebobranchia Phlébobranches Le sac branchial* a des sinus longitudinaux qui portent ou non des papilles internes mais qui ne sont jamais plissés. Ascidies essentiellement solitaires. Gonades* situées sur l’anse du tube digestif ou à proximité.
Famille Diazonidae Diazonidés Seuls Phlébobranches à posséder un thorax et un abdomen. Le coeur n'est pas en forme de "V". Ascidies solitaires ou coloniales.
Genre Rhopalaea
Espèce neapolitana

Nos partenaires