Poisson-ange à six bandes

Pomacanthus sexstriatus | (Cuvier, 1831)

N° 2279

Océan Indien Est, océan Pacifique tropical Ouest

Clé d'identification

Corps jaune pâle
Corps constellé de taches passant du bleu violet au bleu électrique en allant vers la queue
6 bandes verticales noires sur le corps, 1 bande verticale blanche sur la tête
Nageoires dorsale, caudale, anale liserées de bleu
Tête noire
Epine operculaire noire sur le bord de l'opercule

Noms

Noms communs internationaux

Sixbar angelfish, six band angelfish (GB), Pesce angelo dalle sei bande (I), Pez angel seis bandas (E), Sechsbinden-Kaiserfisch (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Holacanthus sexstriatus Cuvier, 1831
Euxiphipops sexstriatus (Cuvier, 1831)
Pomacanthus sextriatus (Cuvier, 1831)

Distribution géographique

Océan Indien Est, océan Pacifique tropical Ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique, Caraïbes

Cette espèce est présente dans l'est de l'océan Indien, de la Thaïlande à l'Australie aux îles Salomon dans le Pacifique et du sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie.

En 2005, des observations du poisson-ange à six bandes ont été faites à Hawaï, bien plus à l'est que sa zone de répartition naturelle. De même, depuis 1999, la présence de cette espèce est avérée dans les Caraïbes, sur les côtes de Floride. La raison de la présence de cette espèce dans ces zones reste encore inconnue (introduction humaine volontaire ou non, eaux de ballasts ?).

Biotope

Pomacanthus sexstriatus se rencontre aussi bien dans les milieux dégradés que dans les récifs riches en coraux, ayant de nombreuses cachettes et de 5 à 60 m de profondeur. Les juvéniles fréquentent les eaux superficielles.

Description

Le poisson-ange à six bandes est un poisson au corps trapu, comprimé latéralement et de forme plus ou moins rectangulaire. Sa longueur totale peut atteindre 45 cm. Les nageoires dorsale et anale sont arrondies dans leur partie postérieure.
La couleur du corps est jaune pâle, constellé de taches bleu violet devenant bleu électrique vers l'arrière du corps. Ces taches correspondent en fait à la partie centrale colorée de chaque écaille. De gros points bleu électrique se trouvent sur les nageoires dorsale, caudale et anale qui sont, de plus, liserées de bleu. Six larges bandes noires verticales parallèles et incurvées vers l'arrière sont présentes sur les flancs.
Les nageoires pectorales et pelviennes sont noires.

Les écailles cténoïdes* sont larges et bien visibles. La ligne latérale* est assez marquée.

La tête est de couleur gris foncé à noire, barrée d'une large bande blanche verticale en arrière des yeux. Une longue épine, caractéristique des Pomacanthidés, de couleur noire, est présente à la base de l'opercule*. Le museau est prononcé, avec une bouche large, munie de nombreuses dents en forme de brosse et avec de grosses lèvres.

La coloration des juvéniles est très différente de celle de l'adulte. Ils sont bleu foncé avec des lignes blanches verticales. Dans les premiers stades, seules 3 larges lignes blanches sont présentes, puis leur épaisseur diminue et leur nombre augmente. La queue est transparente.

Espèces ressemblantes

La famille des Pomacanthidés (ou poissons-anges) compte 8 genres et 88 espèces. Le genre Pomacanthus est composé de 13 espèces, regroupées en 3 sous-genres, chacune ayant une coloration particulière unique. Il n'est donc pas possible de confondre ces espèces à l'état adulte.

En ce qui concerne les juvéniles, chez 11 espèces sur les 13, la livrée est bleue avec des lignes verticales. Ces espèces sont toutes de l'Indo-Pacifique :
- Pomacanthus navarchus a des rayures verticales uniquement bleues.
- Pomacanthus sextriatus présente 4 bandes verticales blanches principales séparées de bandes blanches secondaires plus fines. Ces bandes sont pratiquement droites. Les parties molles de la dorsale et de l'anale sont assez hautes. La queue est transparente.
- Pomacanthus xanthometopon a lui aussi 4 bandes verticales blanches principales séparées de bandes blanches et de bandes bleues secondaires plus fines, y compris sur la queue. Ces bandes sont pratiquement droites.
- Pomacanthus annularis présente 4 bandes verticales blanches principales séparées de bandes blanches secondaires plus fines. Ces bandes sont pratiquement droites. La queue est transparente.
- Pomacanthus chrysurus a 4 bandes principales blanches et très peu de bandes secondaires. la caudale est transparente et devient rapidement jaune.
- Pomacanthus imperator est la seule espèce à avoir des lignes formant de véritables cercles.
- Pomacanthus rhomboides a des bandes verticales bleues et une queue noire.
- Pomacanthus asfur montre 3 bandes verticales principales bleues et de nombreuses bandes verticales secondaires également bleues. La queue est transparente.
- Pomacanthus maculosus a 3 bandes verticales principales blanches et de bandes verticales secondaires bleues. La queue est légèrement jaunâtre.
- Pomacanthus semicirculatus présente des 3 bandes verticales blanches alternant avec des bandes secondaires bleues. La dernière bande principale blanche se recourbe vers la queue pour former un demi cercle. La queue porte des lignes fines verticales bleues à sa base et des lignes fines horizontales bleues à sa périphérie.
- Pomacanthus zonipectus a une coloration plus noire, avec 6 bandes verticales jaunes se recourbant vers l'arrière.

Les deux autres espèces de poissons-anges, P. arcuatus et P. paru, sont noires avec 5 bandes blanches ou jaunes et ne se rencontrent que dans l'océan Atlantique.

Les poissons-papillons, famille des Chaetodontidés, sont des proches parents des poissons-anges. D'ailleurs de nombreux poissons-anges ont d'abord été décrits sous le nom de genre de Chaetodon. Comme eux, les poisson-papillons sont très colorés mais ont un corps plus ovale et n'ont pas d'épine sur l'opercule.

Alimentation

La nourriture de ce poisson-ange est constituée d'invertébrés marins comme les éponges et les ascidies mais également d'algues.

Reproduction - Multiplication

Comme tous les poissons-anges, cette espèce est hermaphrodite* protogyne* (d’abord femelle, puis mâle). C’est la taille qui détermine cette transformation, mais il n’y a pas de signe sexuel distinctif entre mâle et femelle.
Le frai a lieu en eau libre, une fois par an : les poissons montent rapidement à la surface et émettent leurs gamètes* en même temps. Les œufs et les larves* sont planctoniques*. Après plusieurs semaines, les larves mesurent environ 1 cm et deviennent benthiques*.

Du fait du long stade larvaire, les larves dérivent sur de longues distances au gré des courants. Les juvéniles peuvent alors se retrouver dans les zones subtropicales où ils se développent temporairement si l'eau est assez chaude mais ne survivront pas au premier hiver.

Le passage à la livrée de l'adulte débute lorsque le juvénile atteint 8 à 15 cm de long.

Vie associée

Antorchis pomacanthi, un ver parasite trématode est connu pour infester Pomacanthus sexstriatus.

Divers biologie

La nageoire dorsale est composée de 13-14 épines et de 18-23 rayons mous. La nageoire anale a quant à elle 3 épines et 18-19 rayons mous.

En cas de danger ou lorsqu'il est dérangé, il peut émettre des sons sourds, audibles sous l’eau par l’homme, via la vessie gazeuse. Ces bruits sont différents selon le sexe de l’animal.

Informations complémentaires

Le poisson-ange à demi-cercles vit généralement en couple. Il est très territorial et agressif envers ses congénères de la même espèce, alors qu'il tolère les autres espèces de poissons-anges. Son territoire peut atteindre plusieurs centaines de mètres carrés.

Dans le genre Pomacanthus, les juvéniles des différentes espèces se ressemblent beaucoup. On pense que cela vient du comportement territorial du mâle adulte qui défend farouchement sa zone de nourriture. Les jeunes, très différents des adultes, ne sont alors pas considérés comme des congénères envahissants.

Pomacanthus sexstriatus appartient au sous-genre Euxiphipops. Il peut s'hybrider avec Pomacanthus xanthometopon.

Les poissons-anges font partie des poissons marins les plus colorés et malgré leur grande taille sont très appréciés des aquariophiles.

Origine des noms

Origine du nom français

Poisson-ange : ce nom est utilisé pour tous les Pomacanthidés, probablement du fait de leurs grandes nageoires dorsale et anale ressemblant à des ailes.

à six bandes : car le corps est barré de 6 bandes noires.

Origine du nom scientifique

Pomacanthus : du grec [poma] = opercule et [akantha] = épine.

sexstriatus : du latin [sex] = 6 et [striatus] = strié.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Pomacanthidae Pomacanthidés
Genre Pomacanthus
Espèce sexstriatus

Nos partenaires