Poisson-bagnard

Abudefduf vaigiensis | (Quoy & Gaimard, 1825)

N° 2109

Méditerranée, mer Rouge, Indo-Pacifique tropical

Clé d'identification

Corps haut et comprimé gris bleuté argenté
5 barres noires
Dos plus ou moins jaunâtre

Noms

Autres noms communs français
Sergent-major
Noms communs internationaux
Indo-Pacific sergeant, five-banded damselfish, five-banded sergeant-major, sergeant major, yellowback sergeant (GB), Sargento Indo-Pacifico (E), Indopazifischer Sergeant (D), Indopacifisch juffertje (NL)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Abudefduf vaigensis (Quoy & Gaimard, 1825)
Abudefduf vargensis (Quoy & Gaimard, 1825)
Abudefdus vaigiensis (Quoy & Gaimard, 1825)
Glyphisodon vaigiensis Quoy & Gaimard, 1825
Chaetodon tyrwhitti Bennett, 1830
Glyphisodon rahti Cuvier, 1830
Glyphisodon quadrifasciatus Bleeker, 1847
Abudefduf quinquelineatus von Bonde, 1934
Abudefduf quinquilineatus von Bonde, 1934
Abudefduf caudobimaculatus Okada & Ikeda, 1939

Distribution géographique

Méditerranée, mer Rouge, Indo-Pacifique tropical

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Le poisson-bagnard se rencontre depuis la mer Rouge et l'océan Indien jusqu'à la Polynésie française et Hawaï dans le Pacifique ainsi que du sud du Japon à la Grande Barrière de Corail en Australie et la Nouvelle Zélande.
En Méditerranée, Abudefduf vaigiensis est une espèce lessepsienne*. Elle a été observée en Israël, dans le golfe de Naples et le golfe de Gênes. Toutes nouvelles observations de cette espèce en Méditerranée seraient les bienvenues.

Biotope

Le poisson-bagnard fréquente les ports, les zones rocheuses, les lagons et les pentes externes de la surface à 13 m de profondeur. Il nage généralement en banc en pleine eau près de la surface, mais peut descendre jusqu'au dessus du fond. Les juvéniles préfèrent les eaux peu profondes et les objets flottants.

Description

Le corps du poisson-bagnard est haut et comprimé ; il peut atteindre 20 cm, habituellement de 5 à 15 cm. Le dos est gris bleu, souvent avec une touche de jaune, le ventre est gris argenté. 5 barres bleu noir verticales marquent le corps, la première commençant en arrière de l'opercule, de l'origine de la nageoire dorsale à la base de la pectorale et la dernière se situant sur le pédoncule caudal. La bouche est petite, terminale et garnie de 48 à 52 dents incisiformes* sur chaque mâchoire. Les écailles sont relativement grandes et bien visibles, la ligne latérale est interrompue. Les nageoires dorsale (13 épines et 12-13 rayons mous), anale (2 épines et 11-13 rayons mous) et caudale peuvent être transparentes, gris clair ou foncées. La queue est fourchue.
De nuit et en période de reproduction, le corps prend une coloration gris-bleu foncé.

Espèces ressemblantes

Abudefduf troschelii remplace le poisson-bagnard dans le Pacifique tropical est. Il n'en diffère que par sa plus petite taille (7 cm maximum). Dans l'Atlantique tropical, A. saxatilis a une livrée similaire mais la dernière bande noire est un peu en avant du pédoncule caudal.
Dans l'Indo-Pacifique, A. sexfasciatus a également 5 barres noires mais se distingue du poisson-bagnard par la présence d'une ligne noire sur chaque lobe de la queue.
Il existe d'autres espèces d'Abudefduf, dont le nombre de barres noires est variable, mais jamais égal à 5.

Enfin, toujours dans la famille de Pomacentridés, la demoiselle des cornes de cerf (Amblyglyphidodon curacao) a un corps plus rond que A. vaigiensis et seulement 4 barres noires sur le corps, souvent plus ou moins visibles.

Alimentation

Le poisson-bagnard se nourrit principalement de zooplancton, mais également d'algues benthiques et de petits invertébrés.

Reproduction - Multiplication

Abudefduf vaigiensis est une espèce ovipare*. Les individus se rassemblent sur des sites de pontes. Les mâles sont polygames. Ils nettoient une surface plane (roche, coquille ou autres) et par une danse au dessus du nid attirent les femelles qui viennent y déposer leurs œufs adhérents. Le mâle vient alors les féconder. Il garde jalousement le nid, aère les œufs avec ses nageoires en passant fréquemment au dessus d'eux et éloigne tous les intrus.

Vie associée

Les juvéniles vivent souvent sous les objets flottants. Ils profitent ainsi d'une protection et se nourrissent alors des petits crustacés et algues qui se développent sur ces objets.

Divers biologie

Depuis le début des années 90, Abudefduf vaigiensis s'est installé à Hawaï où existe un poisson-sergent endémique, A. abdominalis. Des observations ont confirmé que ces deux espèces pouvaient s'hybrider.

Abudefduf vaigiensis, comme la plupart des Pomacentridés, est capable d'émettre des sons, pendant ou en dehors des périodes de reproduction. En plus de cette communication intra spécifique, ces sons peuvent servir à effrayer un éventuel prédateur.

C'est également un poisson territorial, chassant les autres espèces de son territoire. Ce comportement est encore plus accentué en période de reproduction.

Informations complémentaires

Le poisson-bagnard est comestible mais n'est consommé pratiquement qu'au Japon. Quelques cas d'empoisonnement à la ciguatéra* ont été signalés suite à la consommation de ce poisson.

Origine des noms

Origine du nom français

Poisson-bagnard : le corps argenté avec des barres noires rappelle la tenue des anciens prisonniers.

Origine du nom scientifique

Abudefduf : de l'arabe [abu] = père, [def] = côté et [duf] = pluriel intensif. Ce serait donc le père (dans le sens leader du récif) aux flancs importants.

vaigiensis : vient de Waigiou (ou Waigeo), la plus grande île des Raja Ampat, en Indonésie.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Labroidei Labroïdes Une seule dorsale, dents molariformes formant un puissant appareil masticatoire.
Famille Pomacentridae Pomacentridés
Genre Abudefduf
Espèce vaigiensis

Nos partenaires