Chirurgien-palette

Paracanthurus hepatus | (Linnaeus, 1766)

N° 2219

Indo-Pacifique Ouest

Clé d'identification

Corps élevé comprimé latéralement
Coloration bleue avec un motif noir en forme de 6 couché
Triangle jaune de la queue au pédoncule caudal

Noms

Autres noms communs français

Chirurgien bleu (nom également donné à A. coeruleus de l'Atlantique tropical)

Noms communs internationaux

Palette surgeonfish, blue surgeonfish, blue tang, flagtail surgeonfish, wedgetail surgeonfish (GB), Pesce chirurgo blu (I), Pez cirujano azul (E), Paletten-Doktorfisch (D), Palet doktersvis (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Teuthis hepatus Linnaeus, 1766
Acanthurus hepatus (linnaeus, 1766)
Acanthurus theuthis Lacepède, 1802
Paracanthurus theuthis (Lacepède, 1802)

Distribution géographique

Indo-Pacifique Ouest

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Le chirurgien-palette se rencontre dans l'Indo-Pacifique, de l'Afrique de l'Est à l'Afrique du Sud en limite ouest jusqu'aux Samoa et Tonga en limite est, et depuis le sud du Japon à l'Australie et la Nouvelle-Calédonie.

Biotope

Paracanthurus hepatus fréquente les zones exposées aux courants des platiers et des sommets des pentes externes, de 2 à 40 m de profondeur. Les adultes forment des bancs de seulement quelques individus et nagent 2 ou 3 m au dessus du fond. Les juvéniles vivent dans les petits fonds, en petits groupes au dessus des coraux branchus du genre Acropora ou Pocillopora, où ils se réfugient au moindre danger.

Description

Le chirurgien-palette a un corps élevé, comprimé latéralement, pouvant atteindre 31 cm de long mais dépassant rarement les 20 cm en moyenne. Il est de coloration bleu vif avec une bande noire qui part de l’œil, suit la dorsale et entoure le pédoncule caudal, la forme globale évoque un 6 couché.
La tête est ponctuée de minuscules petits points noirs. La bouche est petite et le museau est arrondi. Il y a une seule rangée de dents incisiformes* sur chaque mâchoire. Les nageoires pectorales sont bleues avec une extrémité jaune. Les nageoires dorsale (9 rayons épineux et 19-20 rayons mous) et anale (3 rayons épineux et 18-20 rayons mous) sont bleues margées de noir. Un triangle jaune bordé de noir, sauf sur sa base, part de la queue et se termine en avant de l'épine tranchante sur le pédoncule caudal.
Le corps est couvert de minuscules écailles cténoïdes*. La ligne latérale n'est pas visible.

Les populations du sud de l'océan Indien ont souvent le ventre plus ou moins jaune.

Les juvéniles ont un corps plus ovale. La nageoire caudale est arrondie et les lobes s'allongent avec l'âge.

Espèces ressemblantes

Du fait de sa livrée bleue et de la marque noire en forme de palette, Paracanthurus hepatus ne peut être confondu avec d'autres espèces.
Citons quand même Acanthurus leucosternon, mais celui-ci a un corps bleu sans marque sur les flancs. De plus, il a une tête noire et une poitrine blanche.

Alimentation

Le chirurgien-palette se nourrit de principalement de zooplancton mais ne dédaigne pas quelques algues benthiques lorsqu'il est adulte.

Reproduction - Multiplication

Paracanthurus hepatus est une espèce gonochorique*, les sexes étant séparés. Lors du frai, les individus se regroupent en petit nombre en fin d'après-midi. Ils prennent alors une coloration plus pâle. Les mâles pourchassent les femelles. Quand un couple se forme, les partenaires remontent brusquement près de la surface en libérant leurs gamètes dans l'eau avant de redescendre vers le fond. La fécondation est externe.

Chez les poissons-chirurgiens, la vie larvaire planctonique est assez longue et caractéristique. Les œufs éclosent au bout de 1 à 2 jours et les larves, appelée prolarves, ont un sac vitellin (contenant le vitellus*) encore très important. A ce stade, les prolarves se contentent de flotter près de la surface. Au fur et à mesure que le sac vitellin se résorbe, en 2-3 jours, la larve commence à nager pour rester près de la surface. Elle commence alors à se nourrir, le corps devient comprimé latéralement et de longues épines apparaissent sur les nageoires dorsale et ventrale. Ces épines sont une adaptation à la vie pélagique mais probablement aussi une protection contre les prédateurs (épines venimeuses ?). Au stade acronurus, le dernier stade larvaire pélagique, le corps est transparent et ovale, les épines des nageoires régressent et l'épine de part et d'autre du pédoncule caudal apparaît. Après quelques jours, la transformation en petit adulte se poursuit et le juvénile s'installe dans un récif, se cachant le plus souvent parmi les coraux branchus.

Informations complémentaires

L'épine tranchante présente de chaque côté du pédoncule caudal est recouverte d'un mucus venimeux et peut causer de fortes douleurs. Au repos, elle est située dans un sillon mais peut se redresser à environ 80° en cas de danger. Ce phénomène n'est pas musculaire, mais est provoqué lorsque le poisson courbe sa queue.

Contrairement à la plupart des autres poissons-chirurgiens, cette espèce est peu territoriale.

Du fait de ses très belles couleurs, le chirurgien-palette est très prisé en aquariophilie. Par contre, il est peu pêché car il a une odeur assez forte. Dans certaines régions, il peut être ciguatérique*.

Dans la sous-famille des Acanthurinés (poissons-chirurgiens vrais), il y a environ 55 espèces réparties en 3 genres. Avec 36 espèces, le genre Acanthurus est le plus important. Le genre Paracanthurus n'est représenté que par une seule espèce. Il se différencie de Acanthurus par un museau plus rond et seulement 3 rayons mous sur la nageoire ventrale contre 5 chez Acanthurus.

Ce poisson a été rendu célèbre par son rôle de Doris dans "Le monde de Nemo".

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom de poisson-chirurgien (ou chirurgien) vient de la présence, de chaque côté du pédoncule caudal, d'une épine semblable à un scalpel. Le chirurgien-palette tire son nom du dessin en forme de palette sur son corps.

Origine du nom scientifique

Paracanthurus : du grec [para] = proche de, et [akantha] = épine et [oura] = queue. Le nom de genre signifie qu'il est proche des Acanthurus, dont le nom, lui, indique que ces poissons ont une épine sur la queue (le scalpel caractéristique des poissons-chirurgiens).

hepatus : du grec [hepatos] = foie.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Acanthuroidei Acanthuroïdes Poissons-chirurgiens.
Famille Acanthuridae Acanthuridés  
Genre Paracanthurus
Espèce hepatus

Nos partenaires